Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Rennes-Guingamp (0-1)

Guingamp s'offre le Celtico au buzzer

Dominé par une équipe rennaise très joueuse, Guingamp a su faire le dos rond et punir le Stade rennais dans les dernières secondes sur une frappe sublime de sa nouvelle recrue Yeni N'Gbakoto. Un but qui permet à l'EAG de doubler son voisin au classement.

Modififié

Rennes 0-1 Guingamp

But : N'Gbakoto (90e+2) pour Guingamp

En demandant au public du Roazhon Park de faire du bruit après avoir gratté un corner dans la toute fin des arrêts de jeu, le latéral droit, Hamari Traoré, pensait offrir une dernière balle de match au Stade rennais. Il n’en a rien été. Pire, Yeni N'Gbakoto profite de la longue ouverture de Ludovic Blas pour faire parler sa vitesse et envoyer un lob du droit qui laisse sur place un Tomáš Koubek écœuré (0-1, 90e+2). Une manière comme une autre de devenir dès son arrivée le nouveau chouchou des supporters guingampais.

Khazri régale, Buquet se déjuge


Arrivé au Stade rennais dans les dernières heures du mercato, Diafra Sakho, buteur face au Paris Saint-Germain cette semaine, permet à Wahbi Khazri de quitter son poste de « Cavani breton » pour redescendre d’un cran et ainsi devenir le « Pastore breton » . Avec le Tunisien en meneur de jeu, Rennes prend les choses en main et enchaîne les redoublements de passes pour s’approcher des cages de Karl-Johan Johnsson, mais le portier suédois se montre impérial sur une reprise de volée surpuissante de Sanjin Prcić (6e), avant de remporter son face-à-face avec l'explosif Ismaïla Sarr (12e). Mais, être meneur de jeu ne se résume pas seulement à distribuer des caviars, et ça, Wahbi Khazri le rappelle en tentant sa chance depuis l’entrée de la surface de réparation, mais sa frappe brossée ne fait que raser la lucarne de Karl-Johan Johnsson.


Dominés, les Guingampais se replient pour mieux contrer les Rennais. Une stratégie qui a au moins le mérite d’offrir aux hommes d’Antoine Kombouaré des coups de pied arrêtés dangereux, même si Nicolas Benezet sur coup franc (10e) et Jimmy Briand sur corner (40e) ne trouvent pas le cadre de Tomáš Koubek. Et alors que le rythme de la rencontre baisse clairement en intensité à l’approche de la mi-temps, Guingamp en profite pour se refaire la cerise et gratter un penalty, mais Ruddy Buquet, aidé par son oreillette, revient sagement sur sa décision (42e).

N'Gbakoto refroidit le Roazhon Park


Chahutés à la pause par Antoine Kombouaré qui n’a pas vraiment digéré l’épisode du « faux penalty » , les Guingampais attaquent la seconde période avec une stratégie diamétralement opposée et prennent alors le contrôle du ballon pour faire courir leurs adversaires. Mais en football, c’est bien connu, avoir le ballon n’est pas forcément synonyme de gloire. À la réception d’une première frappe contrée de Wahbi Khazri, Diafra Sakho pense ouvrir son compteur en Ligue 1, mais sa tête est repoussée sur la ligne par l’inépuisable Christophe Kerbrat (65e). Tristounet, ce deuxième acte du derby breton prend alors un tournant bien plus sexy avec un ballon qui circule d’un but à l’autre et où les supporters rennais vont vibrer sur une tête de Gnagnon captée par Johnsson (75e) et sur une frappe d’Ismaïla Sarr qui fait trembler le filet extérieur (81e). Les supporters rennais vont passer du sourire crispé aux larmes après ce coup de poignard de N'Gbakoto dans les dernières secondes du temps additionnel.



Rennes (4-2-3-1) : Koubek - Traoré, Gelin, Gnagnon, Baal (Bensebaini, 46e) - Prcić, André - Bourigeaud, Khazri, Sarr - Sakho. Entraîneur : Sabri Lamouchi.
Guingamp (4-2-3-1) : Johnsson - Ikoko, Kerbrat, Sorbon, Rebocho - Didot (N'Gbakoto, 79e), Phiri - Coco (Thuram, 87e), Blas, Benezet (Grenier, 79e) - Briand. Entraîneur : Antoine Kombouaré.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:00 Tuto Panini Adrenalyn XL : Préparer son équipe 4
    Partenaires
    Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 12:38 L'avocat de Mogi Bayat ne comprend pas pourquoi son client est toujours en prison 32
    À lire ensuite
    À jamais les premières