Modififié
19 11
Sofiane Feghouli réalise une belle saison avec le Valence CF. Arrivé en Espagne à l’été 2010, le milieu de terrain a toutefois eu du mal à s’intégrer au début, à tel point qu’il sera d’ailleurs prêté à Almería pour peaufiner son apprentissage. Titulaire depuis, l’ancien Grenoblois enchaîne les bonnes prestations en championnat comme en Ligue des champions.

Celui qui a choisi de jouer pour les couleurs de son pays natal cartonne également avec l’Algérie. Il compte maintenant huit sélections pour deux buts avec les Fennecs. Des bonnes performances qui ont permis au natif de Levallois-Perret de décrocher le Ballon d’or algérien, lundi.

Une récompense qui a particulièrement touchée Feghouli : « Ce trophée me fait vraiment chaud au cœur. Je remercie les deux journaux : Le Buteur et El Heddaf pour cette belle cérémonie. Je suis très content de pouvoir inscrire mon nom au palmarès de ce trophée du Ballon d’or algérien. Je remercie aussi le sélectionneur national, mes coéquipiers, mes dirigeants à Valence, mes conseillers, ma mère et tout le peuple algérien de m’avoir permis d’arriver là où je suis. Mes sacrifices ont fini par payer. »
GM
Modifié

Note : 2
Parler au "peuple algérien" de "sacrifices" pour un putain* de ballon d'or national, fallait oser le retranscrire.
Respect au journaliste.
 //  Amoureux de Torpedo-BelAZ Zhodzina
Note : 6
A moins que Mexes, Lloris et Valbuena soient algériens, son pays natal c'est la France.

Il est né à Levallois-Perret.
Ouaich Buch' Niveau : DHR
Note : 5
Le ballon d'or Sud-Bretagne est dédié cette année à Jocelyn Gourvennec pour l'ensemble de sa carrière. Une récompense qui a particulièrement touché le natif de Plougastel Daoulas : "Ce trophée me fait vraiment chaud au cœur. Je remercie les deux journaux : Ouest France et Le Télégramme de Brest pour cette belle cérémonie. Je suis très content de pouvoir inscrire mon nom au palmarès de ce trophée du Ballon d’or Sud Bretagne. Je remercie aussi Noël Le Graët, mes coéquipiers, mes dirigeants à Quimper-Guezennec, mes conseillers, ma mère et tout le peuple bigouden de m’avoir permis d’arriver là où je suis. Mes sacrifices ont fini par payer."

Désolé mais on fait des ballons d'or à tord et à travers, "Meilleur joueur algérien" ça devait pas assez claquer comme récompense !
Partenaires
Trash Talk basket Le kit du supporter Vietnam Label
19 11