1. // Coupe du monde 2014
  2. // 1/2 finale
  3. // Pays-Bas/Argentine (0-0, 2-4 tab)

Ce que le ballon doit au vélo

La Coupe du monde et le Tour de France se chevauchent pour quelques jours encore. Voilà pourquoi le match d'hier soir fut si long. Cet Argentine-Hollande n'était pas une demi-finale, c'était une étape de plat.

Modififié
Depuis qu'il n'y avait plus de coureurs dans nos stades vélodromes, on avait oublié ce que le ballon devait au vélo. Dans ces stades d'un autre type et d'un autre temps, la dramaturgie s'étalait sur une rampe circulaire qui prenait toute la place dans les tribunes. On n'était pas au vélodrome comme on était au théâtre, comme on eût profité d'un spectacle depuis notre siège. Non. On était au vélo comme on était dans le tambour d'une machine à laver. On venait y voir s'essorer les coureurs à l'arrivée d'un grand tour (l'arrivée du Tour de France au Parc des Princes jusqu'en 1967) et s'étourdir la tête plongée toute une après-midi à l'intérieur de cet anneau sonore et miraculeux. Pour les enfants installés en tribunes, ces rampes inclinées étaient des falaises autour desquelles des coureurs fantastiques allaient voler comme des héros de bande dessinée. De temps à autre des évènements étaient organisés sur la pelouse centrale. Des championnats de boxe ou des matchs de football occupaient le vide le temps d'une réunion comme on eût occupé une salle polyvalente d'une commune rurale et isolée. Un jour c'était une brocante, un autre une réunion du conseil municipal, un autre encore, une salle de spectacle pour les gamins de l'école primaire. C'était le temps où le football n'avait pas encore droit à ses stades à lui. Alors notre imaginaire se construisit à l'intérieur de ces stades-coquillages qui recevaient des spectacles sportifs comme les coquilles reçoivent les crustacés décapodes qui cherchent un abri pour passer la soirée. La première finale de Coupe d'Europe Real Madrid-Stade de Reims fut célébrée à l'abri du Vélodrome du vieux Parc des Princes en 1956. C'est dire comme on aimait le vélo.

Arras-Reims-São Paulo


Alors, depuis cinq jours, un phénomène fabuleux se produit tous les jours. Nous passons nos après-midi à faire le tour de la France en hélico, à admirer des vaches qui courent dans un champ de la campagne anglaise, à accompagner des coureurs dévalant les chemins boueux remplis de pièges terribles pour eux, mais imperceptibles pour l'automobiliste distrait (un pavé glissant, un dos d'âne insolent, un rond-point pris à rebours) et, l'arrivée proche (comptez une cinquantaine de kilomètres), on se pose toujours la même question : l'échappée arrivera-t-elle à bon port ? Après des heures à patienter que de courageux Flamands arrivent enfin à leur destination, nous les voyons finalement se faire avaler d'une bouchée par un peloton qui s'était pris de vitesse tout à coup. L'étape de plat se terminait par l'inexorable sprint massif, sorte de séance de penalties du vélo. Ce qui était miraculeux hier soir, c'est qu'une fois la terrible étape d'hier terminée, les vélos du Tour de France semblèrent tout à coup transpercer l'écran de télévision, traverser les océans, puis s'installer dans les tribunes de l'Arena Corinthians de São Paulo pour s'y mettre à rouler, à rouler. Le stade de football brésilien se transforma en une étape de plaine où l'on voyait des Flamands se mesurer à des Italiens (enfin presque, des Argentins en fait). Sur la pelouse, pas de fringale, pas de jambe dure, rien que de la souplesse dans le braquet et des coureurs bien en place. Comme une étape de transition, ce match était interminable.

Maillot orange


Il fallait aimer suffisamment ce sport pour être capable de distinguer quelque beauté poétique à cette rencontre. Exactement comme la poésie d'une étape de plat échappe au commun du téléspectateur pressé et avide d'émotions, la beauté métaphorique de cet Argentine-Hollande était exigeante et échappa par conséquent au commun des mortels. Pourtant ils étaient tous là. Enfermés dans leurs voitures transformées en cellules roulantes, il y avait les directeurs sportifs (Sabella, Van Gaal) au bord de la course qui criaient des consignes que personne ne respectait. Il y avait les grégaires (De Jong, Kuyt, Biglia, Zabaleta) qui remontaient les bidons, les fidèles seconds, ceux qui ne lâchaient jamais le leader (Sneijder, Mascherano ou Lavezzi) qui s'échinaient et puis surtout il y avait le leader. Il était tantôt sprinteur et réclamait qu'on le protégeât jusqu'aux derniers mètres de la course afin de pouvoir conclure le travail collectif d'un exploit explosif et personnel (Messi), tantôt grimpeur (Robben), il se faufilait dans les courbes inhumaines des cols hors catégorie. Plus on tâchait de le suivre, plus il semblait insaisissable. Son corps étrange - comme celui de Marco Pantani installé en danseuse - grimpait les cols comme il crochetait les défenses. Toujours de la même façon, toujours impossible à suivre. Hier soir, les équipes hollandaises et argentines ont préféré s'observer depuis le peloton, maintenir un rythme intense aux avant-postes et éviter toute échappée, toute erreur. Il fallait protéger les leaders et les propulser vers la décision finale.

Arrivée massive


Ce match se termina donc par ce qu'on savait intrinsèque à ce genre d'étape. On eut beau tenté de rafraîchir le public, de montrer son sponsor lors d'un ou deux sprints intermédiaires (la fin de match de Robben, le coup franc de Messi), on se préparait à une arrivée massive qu'on savait aussi dangereuse qu'impitoyable. Pour ne pas s'endormir devant un tel match, il fallait se remémorer ces étapes qui traversent les paysages du Nord et semblent ne compter pour rien. Hier après-midi, durant la cinquième étape du Tour, les pavés furent plus dangereux que les cols alpins et eurent raison de Chris Froome, le grand favori. Quelques heures plus tard, Arjen Robben chuta à son tour. La Flandre invincible de Van Gaal dut remplacer Martins Indi dès le début de la deuxième mi-temps. Toute la stratégie de l'équipe s'effondra alors. Son meilleur spécialiste, celui qui s'était préparé depuis des semaines et avait remporté l'étape précédente, Tim Krull, ne pourrait pas entrer en jeu pour le sprint final. La Hollande devait remporter l'étape en s'échappant au score. Mais les Argentins, bien conscients de l'impondérable qui avait frappé l'équipe en maillot orange, surent contrôler la course et lui imprimer un rythme et une rigueur qui empêchèrent tout exploit individuel. Javier Mascherano fut le Fabien Cancellara de l'Argentine, le rouleur qui s'installe aux commandes de l'équipe et impose son rythme à tout le peloton. La journée se termina ainsi par un sprint lancé et, les Flamands, privés ainsi de leur spécialiste, chutèrent deux fois. Ce que le ballon doit au vélo, c'est exactement cette poétique du voyage initiatique. Chaque étape, chaque obstacle qui semblait trivial et insignifiant à l'automobiliste, devenait une admirable épreuve de bravoure et de dépassement de soi pour le cycliste. Ce que le ballon doit au vélo, c'est l'art de la chute.

En kiosque : Pédale #4

Par Thibaud Leplat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bastien0016 Niveau : Loisir
Au foot comme au vélo, certains brillent par leur absence.

http://quatriememitemps.com/2014/07/10/ … t-ciman-2/

Comment, Laurent Ciman était bien au Brésil ? Oups...

Bonne lecture ;-)
Nietzsche ta mère Niveau : District
Tu sais que l'article est signé Thibaud Leplat en lisant les premières lignes.

Sinon bien vu la métaphore Vélo/Foot, ça permet de voir la purge d'hier différemment !
Est ce qu'on peut dire que Van Persie c'est un peu le Christophe Moreau du foot? Toujours bien placé à l'arrivée des cols, dans la roue des costauds, mais toujours décevant à l'arrivée.
Super Dupont Niveau : CFA2
Tu rajoutais Jean-Paul Ollivier aux commentaires hier soir et c'etait jackpot pour le match le plus chaint de l'histoire.
Ce que le foot doit au velo ? La biotechnologie pardi ! La Juve, le grand Parme, Robben, les jambes de Ronaldo made in Hollande, les traitements "aux cellules souches", les contrôles antidopants "100% clean/toujours/tout le temps", j en passe et des meilleurs.


Je vais lire l article maintenant.
Article qui est bien écrit, j imagine que certains le trouveront un peu pedant mais moi ca me plait justement. ( quoique la chute, bon le voyage initiatique il fallait bien trouver qq chose) J ai bcp aime "les crustacés décapodes" , je ne connaissais pas. Et le clin d oeil a Pantani, un lendemain de Robben, je ne peux qu'approuver.
HarveyKeitel Niveau : DHR
Message posté par ozymandias
Est ce qu'on peut dire que Van Persie c'est un peu le Christophe Moreau du foot? Toujours bien placé à l'arrivée des cols, dans la roue des costauds, mais toujours décevant à l'arrivée.



Oui et Robben, c'est le Jacky Durand, toujours devant en échappée solitaire et qui se fait reprendre par Erik Zabel ou Mario Cipollini, alias Mascherano
Message posté par HarveyKeitel



Oui et Robben, c'est le Jacky Durand, toujours devant en échappée solitaire et qui se fait reprendre par Erik Zabel ou Mario Cipollini, alias Mascherano


Jacky Durand le meilleur d'entre nous.
HarveyKeitel Niveau : DHR
Message posté par ozymandias


Jacky Durand le meilleur d'entre nous.



Mon cœur balance entre lui, Thierry Bourguignon et Gérard Rué
volontaire82 Niveau : Loisir
Et marvin martin c'est romain sicard..
HarveyKeitel Niveau : DHR
De Jong = Abdoujaparov
Note : -1
Haha groin pas mal la vanne sur la Juve qui se dope et qui triche, c'est original, ça doit faire deux heures que je l'ai pas entendue !
Et accessoirement c'est sûrement la 453 848 459 3ème fois que je l'entends, sans fondement aucun.
Message posté par groin
Ce que le foot doit au velo ? La biotechnologie pardi ! La Juve, le grand Parme, Robben, les jambes de Ronaldo made in Hollande, les traitements "aux cellules souches", les contrôles antidopants "100% clean/toujours/tout le temps", j en passe et des meilleurs.


Je vais lire l article maintenant.


Karim Benzema, Deschamps , Zizou, Cristiano Ronaldo ( Enfin lui, c'est les stéros)
Barça
Message posté par Charrua
Haha groin pas mal la vanne sur la Juve qui se dope et qui triche, c'est original, ça doit faire deux heures que je l'ai pas entendue !
Et accessoirement c'est sûrement la 453 848 459 3ème fois que je l'entends, sans fondement aucun.


Surtout quand on pense à Zizou, Deschamps et Pogba....
Roger-le-routier Niveau : CFA2
Message posté par Charrua
Haha groin pas mal la vanne sur la Juve qui se dope et qui triche, c'est original, ça doit faire deux heures que je l'ai pas entendue !
Et accessoirement c'est sûrement la 453 848 459 3ème fois que je l'entends, sans fondement aucun.


sans fondement aucun ? ah... Alors quand Deschamps et Zidane reconnaissent en 1999 avoir pris de la créatine, produit masquant par excellence, ça ne "pique" pas ta curiosité ?

Voilà qui répondra à tes pathétiques tentatives de dénis : http://www.cahiersdufootball.net/articl … macie-2041
il y a 3 heures Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 1 il y a 3 heures Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11
il y a 4 heures Le FC Sochi prend une année sabbatique 9
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 118 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 4 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 19 Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 25 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43
Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 38 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2