Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Man. U-Southampton (0-1)

Austin fait replonger Manchester United

Une semaine après une victoire inespérée à Liverpool, la troupe de Louis van Gaal est de nouveau retombée dans ses travers à domicile face à Southampton sur un but en fin de match de Charlie Austin (0-1). Loin des standards d'une institution en plein doute.

Modififié

Manchester United 0-1 Southampton FC

But : Charlie Austin (86e) pour les Saints

Old Trafford n'a jamais autant ressemblé à un vieux grenier. Il suffit de lever la tête et de regarder les drapeaux déployés. On y voit le visage de Sir Alex Ferguson, celui de Ryan Giggs et le silence règne en roi. Cet après-midi, les 75 000 âmes du « Théâtre des Rêves » ont même fait entendre des sifflets dès la demi-heure de jeu. Puis à la mi-temps. Dans le marasme, Manchester United a une nouvelle fois plongé à domicile cet après-midi, face à Southampton cette fois sur un coup de tête tardif de Charlie Austin (1-0). Après deux victoires de rang, les hommes de Louis van Gaal replongent dans leurs doutes et leurs inquiétudes. Comme depuis plusieurs semaines, et ce, malgré quelques respirations. Loin des rêves de titre du technicien hollandais. Le Pélican a le bec dans l'eau, toujours, alors que son peuple, lui, ne cesse de gronder après six petites victoires lors des vingt derniers matchs toutes compétitions confondues. Jusqu'à quand ?

Le néant et la tempête


C'est une constante. Une espèce de refrain qui prend la tête chaque semaine depuis le début de la saison. Louis van Gaal aligne les mêmes hommes pour bien souvent le même spectacle. Cet après-midi, face à Southampton, le Pélican au bec levé n'avait pas trop le choix au regard d'une infirmerie qui peine à se reposer. Le onze présenté à Old Trafford est identique à celui vainqueur à Anfield dimanche dernier, à l'exception de la présence du gamin Borthwick-Jackson, titularisé pour compenser la probable fin de saison d'Ashley Young, sévèrement blessé à l'aine. De son côté, Koeman veut enchaîner après deux victoires de rang et déploie son habituel système lors des matchs à l'extérieur. Un 3-4-3 solide animé par un Sadio Mané libéré en chef d'orchestre. Un choix payant, car dès les premières minutes, les Saints tiennent le ballon face à un Manchester United sans folie. Comme un refrain. 

Comme un refrain, car comme d'habitude, les hommes de Van Gaal sont insipides, sans jeu et sans prise de risque. Enfoncé dans son siège, l'entraîneur hollandais assiste à la faiblesse technique de ses récupérateurs et aux pâles tentatives de son secteur offensif, à l'image d'une frappe de Martial à côté et d'un cadeau de Blind dans les bras de Fraser Forster. Southampton, vainqueur à Old Trafford la saison passée, croit donc en sa chance. La paire Clasie-Wanyama est bien en place et Mané est tout proche d'ouvrir le score juste avant la mi-temps, mais est trop court pour réussir son enchaînement. Il ne reste que cinq minutes à jouer en première période et Old Trafford commence à se réveiller, à se lever, à siffler. Une fois encore, Manchester United est sans génie. Et une fois encore, Louis van Gaal descend la tribune Sud sous les sifflets nourris de son peuple.

Austin, le revenant


Il y a une semaine, la gueulante de Wayne Rooney avait fait trembler les couloirs d'Anfield. Cette fois, Louis van Gaal décide de changer les choses au retour des vestiaires. Fellaini est prié de renfiler sa veste et Mata entre en piste, derrière Rooney, reculant Herrera d'un cran. Manchester United repart avec de meilleures intentions, de l'agressivité au milieu et une circulation plus propre offensivement avec la mobilité de Juan Mata dans une position préférentielle. Dans le même temps, Old Trafford reprend doucement de la voix, alors que Matteo Darmian se blesse dans un choc-sacrifice avec Shane Long. L'Italien est obligé de sortir, Van Gaal contraint de bricoler et de faire entrer McNair arrière droit, appuyant encore un peu plus la volonté du board de recruter un latéral cet hiver. United se fragilise encore un peu, et Wanyama est tout proche d'ouvrir le score de la tête sur corner.


Le pic de fièvre retombe rapidement. Côté Southampton, Ronald Koeman lance James Ward-Prowse, double buteur la semaine passée face à West Bromwich Albion, et Charlie Austin, débarqué cette semaine pour un peu plus de cinq millions d'euros. Le Batave sent qu'il peut faire un coup, alors que, sur la pelouse, ses hommes ont repris le contrôle du ballon. Et à force de pousser face à un United apathique, Southampton poignarde les Red Devils sur un coup de tête d'Austin (86e, 0-1). Un retour en grâce pour l'international anglais qui rentabilise d'entrée son transfert. De Gea sauve même son équipage d'un crash terrible. Manchester United plonge définitivement la tête sous l'eau, avec une seconde défaite à domicile cette saison. Louis van Gaal se lève de son siège, suit la ligne de touche et ne relève pas la tête. Comme un refrain, sous les sifflets. Koeman, lui, fait la fête.

  • Résultats et classement de Premier League

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
    il y a 4 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 12
    Partenaires
    Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
    À lire ensuite
    Gaston de fer