En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Atalanta, le pari jeune

En Italie, il y a un club que tout le monde, en règle générale, aime bien. C’est l’Atalanta. Si l’équipe bergamasque joue rarement les premiers rôles en Serie A, elle a au moins une énorme qualité : celle de détenir le meilleur centre de formation en Italie. La preuve.

Modififié

Riccardo Montolivo, Giampaolo Pazzini, Alessio Tacchinardi, Samuele Dalla Bona, Luciano Zauri, Massimo Donati, Domenico Morfeo, Roberto Donadoni, Andrea Lazzarri, Rolando Bianchi, Simone Padoin, Michael Agazzi, Giacomo Bonaventura, Manolo Gabbiadini, Ivan Pelizzoli, Marco Motta. Époques différentes, postes différents, talents différents. Mais un point commun. Tous ces joueurs, qui ont tous été, à un moment donné, des piliers de la Serie A (ou le sont encore), sont issus du même centre de formation. Celui de l’Atalanta. Oui, l’Atalanta. Cette équipe dont, dernièrement, on a trop entendu parler pour de mauvaises raisons. Des raisons de scandales, de matchs truqués, de joueurs impliqués, de points de pénalité. Sur les deux dernières saisons, l’Atalanta a en effet compté, en tout, 8 points de pénalité. Heureusement (pour elle), l’équipe bergamasque s’en est toujours sortie. Grâce au brio de son coach, Stefano Colantuono, et surtout, encore, grâce à ses jeunes joueurs issus du centre de formation. Une véritable spécialité de la maison. Selon une étude du CIES Football Observatory, l’Atalanta est en effet le huitième club au monde – et premier en Italie – en matière de joueurs formés au club et évoluant aujourd’hui dans les premières divisions des cinq grands championnats européens. 22 joueurs, en tout, dont 9 qui évoluent aujourd’hui dans l’équipe première de l’Atalanta. Un vrai modèle à suivre.

La carte de la modestie

Derrière tout cela, il y a un homme. Il s’appelle Mino Favini. Ancien joueur des années 50-60, notamment sous les maillots de Brescia et de l’Atalanta, il a aujourd’hui 77 ans et a définitivement posé ses valises à Bergame il y a 24 ans. C’est le président Antonio Percassi qui l’avait expressément fait venir de Côme. Dans quel but ? Celui de repérer des gamins prometteurs dès le plus jeune âge (6-7 ans) et les faire venir, puis grandir, à l’Atalanta. Or, depuis 24 ans, c’est ce à quoi Mino Favini s’attèle. Depuis son arrivée, l’Atalanta investit chaque année entre 3 et 4 millions d’euros sur son « settore giovanile » , le centre de formation. Récemment, de nouveaux gymnases dédiés aux jeunes ont même été construits à Zingonia, de façon que tous les joueurs de l’Atalanta, dès leur plus jeune âge, puissent s’entraîner aux côtés de l’équipe première. Et forcément, un tel investissement, cela finit par payer. Depuis l’arrivée de Favini, l’Atalanta a remporté deux fois le championnat Primavera et s’est hissé à de nombreuses reprises en finale, comme la saison dernière, où elle s’est inclinée contre la Lazio.

Mais les trophées, Favini s’en fout. Lui a d’autres objectifs, bien précis. « Notre succès, chez les jeunes, ce n’est pas de gagner des trophées, mais de parvenir à amener un garçon que nous formons depuis l’âge de 6 ans en équipe première » , assure-t-il. Et ça, Favini et sa bande y sont parvenus beaucoup, beaucoup de fois. De 1999 à 2003, Riccardo Montolivo et Giampaolo Pazzini ont notamment évolué ensemble sous le maillot noir et bleu, avant de connaître chacun des chemins différents, qui les ont aujourd’hui menés au Milan AC et en équipe nationale. Mais Favini continue de jouer la carte de la modestie. « À Bergame, nous ne créons pas des phénomènes, des gens comme Montolivo et Pazzini sont des exceptions. Mais nous créons de bons joueurs, de vrais bons joueurs. Et celui qui nait en étant bon a le devoir de faire plus que les autres pour faire grandir ses propres qualités, c’est mon credo » , assure-t-il. Cette saison, l’Atalanta compte très exactement 268 licenciés répartis en 11 équipes, des plus jeunes (nés en 2005) à la Primavera (1993). Mino Favini a, encore, du pain sur la planche.


Un jeune Montolivo face à Vikash Dhorasoo

Relégation et remontée immédiate

Mas qu’est-ce que ce Mino Favini a de plus que les autres recruteurs ? Pourquoi tous les autres clubs italiens n’utilisent pas la même recette ? La réponse est finalement assez simple : Favini a ça en lui. Il effectue ce boulot depuis plusieurs décennies et sait repérer mieux que quiconque les futurs cracks. Un peu comme un collectionneur qui sait repérer une œuvre d’art au beau milieu de centaines de babioles dans une brocante. « Je choisis ceux qui ont une vraie attitude de football, plutôt que ceux qui sont grands et costauds. Il faut que les gamins aient déjà du cœur et une vraie âme de foot. Le physique, la tactique, tout ça viendra après, cela peut être construit au fil des années  » , explique-t-il. Mais Favini a également un autre secret. Ce secret se trouve dans les tiroirs de son bureau. Chacun des 269 licenciés possède en effet une fiche technique, que Favini s’efforce de remplir à chaque match. Un boulot de titan. Les critères : technique individuelle, physique, caractère, tactique. Tout cela permet à Favini, et surtout aux entraîneurs de chaque catégorie, de voir la courbe de progression de chaque joueur, ce qui offre ensuite la possibilité de cibler ce qu’il faut rectifier ou améliorer.

Considéré comme un véritable mythe du côté de Bergame, Favini use de son charisme et de son expérience pour motiver les gamins. « Je leur dis toujours : "Vous deviendrez vraiment bons le jour où vous franchirez la haie qui sépare votre terrain d’entraînement de celui de l’équipe première." » L’inverse, finalement, de la philosophie de l’Udinese, qui recrute des jeunes joueurs dans le monde entier, les fait grandir en les prêtant, et les récupère lorsqu’ils sont arrivés à maturité. L’Atalanta, elle, fait tout à la maison. Et cela fonctionne : cette saison, l’équipe de Colantuono compte 9 joueurs formés au club : Bellini, Canini, Consigli, Capelli, Brivio, Bonaventura, Baselli, Koné et Gentili. Une base solide, avec des joueurs qui se connaissent souvent depuis longtemps, et qui permet à l’Atalanta, depuis près de 50 ans, d’être « stablement » en Serie A. Stablement entre guillemets, parce que, régulièrement, l’Atalanta descend en Serie B, mais n’y reste jamais bien longtemps. Les six dernières relégations (1987, 1994, 1998, 2003, 2005, 2010) se sont toutes soldées par une remontée immédiate, dès la saison suivante (sauf en 1998, où il a fallu deux ans). Et à chaque fois, dans l’équipe qui aide le club à remonter en Serie A, il y a, au moins, 50% de joueurs formés au club. Une vraie philosophie.

«  Je ne sais pas ce qu’il est devenu »

Enfin, Mino Favini a deux dernières fiertés. La première, c’est son flair, qu’il raconte toujours au travers d'une seule et même anecdote. « C’était la finale pour le Scudetto des "Giovanissimi nazionali". Atalanta-Juventus. Nous sommes sacrés champions d’Italie aux tirs au but, grâce à Consigli qui arrête un pénalty de Giovinco. Malgré cette erreur, je comprends que Giovinco est un phénomène. Mais dans les vestiaires, l’un de nos joueurs vient me voir et me dit : "Il ne fera jamais rien, celui-là ! Il est beaucoup trop petit !" Je lui réponds : "On verra dans quelques années où tu seras et où lui en sera." Giovinco est aujourd’hui à la Juve et en Nazionale. Le nôtre ? Je ne sais même pas ce qu’il est devenu » , se remémore celui qui regrette qu’en Italie, les jeunes joueurs soient systématiquement prêtés dans des divisions inférieures pour faire leurs armes. « Il faudrait plus de courage et de patience » , assure-t-il. La seconde fierté, ce n’est pas un joueur qu’il a formé, mais bien un entraîneur qu’il a lancé dans le grand bain. Un certain Cesare Prandelli. « En 1990, lorsqu’il a arrêté sa carrière de joueur, j’ai tout de suite pensé qu’il avait la carrure et la prestance pour devenir entraîneur. Il a entraîné chez nous pendant 7 ans, avant de partir à Lecce. Et aujourd'hui... » Aujourd'hui, la Nazionale. C'est beau. En tout cas, une chose est sûre : pour que l’Italie retrouve de sa superbe, il faudrait des dizaines et des dizaines de Mino Favini.


Cesare Prandelli et Mino Favini

Par Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City 2 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax 1
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 5 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 16 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 29 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 47 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 50 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43