Alors, ça dit quoi, le Rennes de Gourcuff ?

Il est revenu en Bretagne il y a un peu plus d’un mois, avec comme un air de revanche à prendre. Le seul vrai accroc dans la carrière d’entraîneur de Christian Gourcuff ? S’être fait évincer du Stade rennais après seulement une saison en 2001/2002. Rappelé par le président Ruello pour remplacer Courbis, qui lui-même avait succédé à Montanier, le druide veut redonner du crédit et une identité à un club qui manque actuellement des deux. Le chantier est grand…

Modififié
Ce n’est pas nouveau, c’est plus que jamais d’actualité : la situation du Stade rennais dans le paysage footballistique français est complexe et bancale. Trop gros, trop « français » pour être un porte-étendard crédible et respecté du peuple breton, et en même temps pas assez puissant ni gagnant pour faire partie du gratin hexagonal. Le Stade rennais chasse pourtant les deux, surtout depuis que le tempétueux René Ruello est revenu à la présidence. D’un côté, le club s’agite pour retrouver a minima les compétitions européennes, recrute beaucoup, tente des coups, joue l’audace sans que ce soit gagnant pour l’instant. Le ventre mou refuse de laisser s’échapper les Bretons vers un destin plus ambitieux.

Sur l’autre tableau aussi, Ruello s’agite pour bretonniser son club. Au Roazhon Park, l’hymne breton est diffusé avant le coup d’envoi des matchs, très timidement repris par un public non bretonnant. Pas grave, il y a aussi les hermines omniprésentes, la mascotte « Erminig » , et puis surtout les déclarations régulières pour affirmer que l’équipe de la région, son meilleur représentant, c’est le Stade rennais. Ruello aime beaucoup le penser même si, dans le coin, la concurrence footballistique est forte et taquine. (Bertrand Desplat, le président de Guingamp, a ainsi déclaré lors de l’arrivée d’Étienne Didot, ancien du SRFC : « Tu rejoins enfin un vrai club breton » .)

Un Breton pour succéder à un Méditerranéen


Dans cette situation ambiguë et complexe dans laquelle se trouve le Stade rennais, le retour de Christian Gourcuff n’a rien d’anodin. Surtout s’agissant de l’objectif du club d’enfin imposer une identité claire, culturellement comme dans le jeu. Le nouvel entraîneur a dû ravir son président lorsqu’il a lancé à la presse début juillet que Rennes est « le club des Bretons » . Pour que ce soit effectivement le cas, Gourcuff sert d’ailleurs lui-même la cause. L’ancien coach lorientais « transpire » la Bretagne, dans l’allure comme dans le caractère. Nationalement, il est identifié comme tel. Contrairement à ses prédécesseurs : Courbis le Méditerranéen, Antonetti le Corse et – plus grave ! – Montanier le Normand.

Avec ce choix assumé et forcément calculé, le Stade rennais de l’ère Pinault revient à son projet initial, celui d’il y a plus de 15 ans, quand la richissime famille bretonne voulait façonner un club estampillé BZH. En 2001/2002, Christian Gourcuff n’avait tenu qu’une saison. À l’époque, le club était peut-être trop impatient, trop ambitieux, se voyait trop grand, voulait tout faire trop vite... Cette fois, l’ex-Merlu pourrait avoir droit à plus de patience, et bénéficier d’un peu plus d’indulgence de la part de sa direction si l’équipe ne réussit pas tout de suite comme il faudrait. Ça reste à voir…

Quarante-quatre joueurs sous contrat pro


Lors de la même rencontre avec la presse début juillet, Gourcuff disait ceci : « Dire qu’on veut être européen, c’est de la communication. » Ou encore : « C’est la qualité de jeu qui fera naître des ambitions. » D’objectif précis en revanche, il n’en est à l’heure actuelle pas question. Comment cela serait-il possible autrement pour un club dont la politique actuelle est si déroutante ? La saison dernière, il y avait eu l’imbroglio Courbis, accueilli à la gare par Montanier en sa qualité de conseiller du président, avant de lui prendre sa place sur le banc quelques jours plus tard.

Plus intéressant encore, la gestion des jeunes issus du centre de formation – un temps le meilleur de France, et qui reste aujourd’hui l’une des références. Pendant un moment, aucun de ces talents n’avait droit à un contrat pro ; même les meilleurs partaient faire briller d’autres équipes (Brahimi le meilleur exemple). Désormais, tous ou presque ont droit à leur chance : sept formés au club viennent de garnir l’effectif en cette intersaison (dont deux champions d’Europe U19, Poha et Gelin). Cette vague de promotion, combinée aux nombreux retours de prêt (Toivonen, Saïd, Hunou, Brüls…), combinée aux nouvelles recrues (Chantôme, Nardi, Figueireido…), aux joueurs qui ont un bon de sortie, mais qui n’ont pas trouvé de nouvel employeur (Costil, Habibou, Sio…), et au fait que le vestiaire la saison dernière était déjà bien garni, crée une situation ubuesque : le Stade rennais possède à l’heure actuelle 44 joueurs sous contrat pro ! Quatre équipes possibles, donc, quand Gourcuff en voudrait déjà au moins une performante, capable d’aller chercher le premier tiers de la L1…

Ntep et Gourcuff, deux leaders offensifs si fragiles…


S’il est blindé plus qu’il ne faut quantitativement, tellement qu’il va falloir vendre, prêter encore, voire brader d’ici la fin août, que vaut ce groupe rennais qualitativement ? Il a perdu son meilleur joueur, le joyau Ousmane Dembélé, déjà flamboyant lors des matchs de préparation avec le Borussia Dortmund, de quoi laisser des regrets en Bretagne de ne pas l’avoir fait jouer plus tôt en pro… Impossible à retenir, Dembélé n’aura pas eu longtemps l’occasion de s’exprimer au Roazhon Park, une enceinte où devraient évoluer pour encore au moins une saison deux autres beaux joueurs : Paul-Georges Ntep et Yoann Gourcuff. Sauf que les deux sont convalescents, fragiles physiquement (et peut-être même mentalement dans le second cas). Ntep, qui venait de faire son retour sur les terrains pendant les matchs de préparation, serait à nouveau sur le flanc. Quant à Gourcuff Jr., son retour en Bretagne la saison dernière n’a pas été un flop, mais pas non plus une grande réussite, le joueur paraissant encore timide dans l’engagement, sur la retenue, pas encore vraiment « débloqué » ni épanoui comme footballeur, après des années de galère. L’état de forme et le rendement de ces deux hommes forts du secteur offensif interpellent, alors que le début de saison approche.


Défensivement, le constat est le même : Mexer a été gêné par les blessures en fin de saison dernière, Armand apparaît sur le déclin, Danzé n’a plus forcément le totem d’immunité… Dans les cages, qui pour remplacer Costil ? Diallo ou Nardi ? En attaque, c’est également le flou : Sio peine à convaincre, Ntep ne semble pas à son poste en pointe, Saïd n’a pas d’expérience, Erasmus apparaît comme un choix très audacieux… Quid encore de Grosicki, très en vue pendant l’Euro, qui sera difficile à retenir, surtout avec un effectif à dégraisser impérativement… Plus globalement, quels joueurs sauront se montrer « Gourcuff compatibles » et performants dans l’immuable 4-4-2 du Druide ? En cet été 2016 à Rennes, il y a décidément plus de questions que de réponses. C’est aussi ce qui fait tout le charme et le particularisme – l’identité ? – de ce drôle de club.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

On verra bien quel est le onze qui démarre au premier match de L1, mais je suis pas du tout confiant à titre personnel. Tant de joueurs sous contrat et si peu de certitudes ... On risque encore de se retrouver avec plein de joueurs au niveau moyen au milieu et aucun cadre derrière ...
Pour moi ce club est une énigme. J'ai jamais vraiment compris pourquoi ça ne décollait. Il y a des moyens relativement conséquent pour s'inscrire durablement dans le haut du panier ligue1 (entre 7eme et 4e place) de façon régulière, jouer l'europaligue, voire la ldc dans une bonne année.
De quoi grandir tranquillement et s'installer comme place forte du foot français.
J'ai pas envie de donner crédit à la loose rennaise.
Bref, y a-t-il des rennais (ou autres) pour éclairer ma lanterne ?
44 joueurs sous contrat !!!
Par curiosité je vais regarder la liste ...
Balibalibalo Niveau : District
Message posté par boulaouane
Pour moi ce club est une énigme. J'ai jamais vraiment compris pourquoi ça ne décollait. Il y a des moyens relativement conséquent pour s'inscrire durablement dans le haut du panier ligue1 (entre 7eme et 4e place) de façon régulière, jouer l'europaligue, voire la ldc dans une bonne année.
De quoi grandir tranquillement et s'installer comme place forte du foot français.
J'ai pas envie de donner crédit à la loose rennaise.
Bref, y a-t-il des rennais (ou autres) pour éclairer ma lanterne ?


Justement, il y a tout. Les joueurs sont dans leur petit confort, ils ne donnent jamais l'impression de vouloir se sublimer. Il semble qu'ils aient des objectifs peu ambitieux, et s'en contente. Ca manque d'âme et de combativité.
Message posté par boulaouane
Pour moi ce club est une énigme. J'ai jamais vraiment compris pourquoi ça ne décollait. Il y a des moyens relativement conséquent pour s'inscrire durablement dans le haut du panier ligue1 (entre 7eme et 4e place) de façon régulière, jouer l'europaligue, voire la ldc dans une bonne année.
De quoi grandir tranquillement et s'installer comme place forte du foot français.
J'ai pas envie de donner crédit à la loose rennaise.
Bref, y a-t-il des rennais (ou autres) pour éclairer ma lanterne ?


Pour suivre le club depuis longtemps, j'ai vraiment (mais vraiment) l'impression que le club a "peur" de la victoire. A chaque fois ça craque sur la fin. Un problème mental qui vire à la malédiction (finales perdues et reperdues, fin de saisons gâchées).

Pourtant, il y a toujours un moment dans l'année où la qualité est au rendez vous. Peut être qu'il manque une figure forte capable de "fixer" cette qualité au groupe, et de ne plus la lacher, une bonne fois pour toutes. Le duo de Gourcuff peut être ? j'ai envie d'y croire.

PS : Malgré ma photo de profil, j'aime et supporte tous les clubs bretons.
Balibalibalo Niveau : District
Message posté par boulaouane
Pour moi ce club est une énigme. J'ai jamais vraiment compris pourquoi ça ne décollait. Il y a des moyens relativement conséquent pour s'inscrire durablement dans le haut du panier ligue1 (entre 7eme et 4e place) de façon régulière, jouer l'europaligue, voire la ldc dans une bonne année.
De quoi grandir tranquillement et s'installer comme place forte du foot français.
J'ai pas envie de donner crédit à la loose rennaise.
Bref, y a-t-il des rennais (ou autres) pour éclairer ma lanterne ?


Pour appuyer mon propos : je me souviens que lors de la "grande" époque rennaise sous Pinault, celle de Frei, Monterrubio, Kallstrom, les mecs quand ils perdaient ils tiraient une gueule de ouf, ils étaient énervés... Aujourd'hui, quand on voit Armand ou Fernandes qui sont limite hilares après une défaite...
Merci les gars !
Moins + moins = plus , donc un club flippé + un joueur flippé égale grande saison à venir !
Huracán Quiteño Niveau : District
En fait à Rennes la langue locale c'est le Gallo (langue d'oï) pas le Breton.
Bisous
JeanPierre-Pasdepain Niveau : CFA
Le prochain titre de Sofoot: "Wesh bien ou bien à Bordeaux ?"
Bonobossis Niveau : CFA2
Oui...
Mais non.

Si Rennes est en pays Gallo, le breton y a toujours aussi été parlé localement du fait entre autre de l'importance de la ville (commercialement...).

Quand à faire du club de Rennes le club de la Bretagne, ça ne reste qu'une volonté mégalo de son actionnaire et de quelques gogos pour y adhérer.

Si la Bretagne de l'extérieur semble présenter une identité homogène, en réalité c'est très loin d'aller de soi. Il y a peu d'endroits qui fasse de la querelle de clocher et de la défense de son pré carré à ce point un particularisme local...
La condescendance à peine voilée des bretons bretonnant pour le Gallo, ceux de la côte et ceux des terres, les différents "pays" (Glasik, Cornouailles, Vannes, etc.).

On fera jamais d'un Brestois ou d'un Lorientais un supporter Rennais, c'est ne rien savoir du coin que de penser une niaiserie pareille. Tout comme ni Rennes ni Nantes ne peuvent être considérées comme une "capitale", ce genre de vision correspond bien à cette volonté de rassembler sous une même bannière tous ceux suffisamment naïfs et malléables pour suivre les intérêts d'un gus comme Pinault.
Message posté par Bonobossis
Oui...
Mais non.

Si Rennes est en pays Gallo, le breton y a toujours aussi été parlé localement du fait entre autre de l'importance de la ville (commercialement...).

Quand à faire du club de Rennes le club de la Bretagne, ça ne reste qu'une volonté mégalo de son actionnaire et de quelques gogos pour y adhérer.

Si la Bretagne de l'extérieur semble présenter une identité homogène, en réalité c'est très loin d'aller de soi. Il y a peu d'endroits qui fasse de la querelle de clocher et de la défense de son pré carré à ce point un particularisme local...
La condescendance à peine voilée des bretons bretonnant pour le Gallo, ceux de la côte et ceux des terres, les différents "pays" (Glasik, Cornouailles, Vannes, etc.).

On fera jamais d'un Brestois ou d'un Lorientais un supporter Rennais, c'est ne rien savoir du coin que de penser une niaiserie pareille. Tout comme ni Rennes ni Nantes ne peuvent être considérées comme une "capitale", ce genre de vision correspond bien à cette volonté de rassembler sous une même bannière tous ceux suffisamment naïfs et malléables pour suivre les intérêts d'un gus comme Pinault.


Je ne suis pas tout à fait d'accord. Le SRFC possède des originalités par rapport aux autres clubs bretons: les meilleurs joueurs bretons ont quasi tous joués au SRFC (Kéru,Prouff,Gourcuff,etc...),ils l'un des seuls clubs a posséder des supporters aux 4 coins de la Bretagne.

Je pense que ce club n'est pas comme les autres clubs bretons, Guingamp est un club bretonnant mais je trouve que Desplat fait beaucoup de com' (bizarre pour un breton...) sur le coté non-bretonnant de Rennes alors que quand on regarde l'histoire du foot breton, le SRFC à toujours été populaire...
Stade Khéné 0 titre Niveau : Loisir
Message posté par 22gus
Je ne suis pas tout à fait d'accord. Le SRFC possède des originalités par rapport aux autres clubs bretons: les meilleurs joueurs bretons ont quasi tous joués au SRFC (Kéru,Prouff,Gourcuff,etc...),ils l'un des seuls clubs a posséder des supporters aux 4 coins de la Bretagne.

Je pense que ce club n'est pas comme les autres clubs bretons, Guingamp est un club bretonnant mais je trouve que Desplat fait beaucoup de com' (bizarre pour un breton...) sur le coté non-bretonnant de Rennes alors que quand on regarde l'histoire du foot breton, le SRFC à toujours été populaire...


@22gus

Seul le FC Nantes peut se targuer d'avoir des supporters aux 4 coins de la Bretagne.

"De la Bretagne à la Vendée, tous avec vous les jaunes et verts" !!
Message posté par Stade Khéné 0 titre
@22gus

Seul le FC Nantes peut se targuer d'avoir des supporters aux 4 coins de la Bretagne.

"De la Bretagne à la Vendée, tous avec vous les jaunes et verts" !!


Hahaha, excellente blague
il y a 8 heures Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 8 Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1