Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 34e journée

Ajaccio revient de nulle part, Brest coule

En L1, la pression du sprint final commence à se faire sentir. Seul Ajaccio a assuré le spectacle avec une victoire à l'arrachée sur Montpellier (2-1). Autrement, Brest s'est incliné face à Rennes (0-2), et trois matchs se sont terminés sur un score nul et vierge.

Modififié
Ajaccio-Montpellier : 2-1
Buts : Delors (82e) et Oliech (90e+3) pour l'AJA. Mounier (56e) pour le MHSC.

Younès Belhanda pourra longtemps méditer sur son choix. À 0-0, le numéro 10 montpelliérain a décidé de tenter la panenka sur pénalty. Jusqu'alors dominés par de très bons Corses, les Pailladins voyaient enfin le bout du tunnel, avec en plus l'expulsion de Diawara. Mais Belhanda a raté son coup, Ochoa n'a pas bougé sur sa ligne. L'histoire ne dira pas ce qu'il serait advenu si l'Héraultais avait scoré. Toujours est-il que Montpellier, qui est parvenu à ouvrir le score peu après grâce à Mounier – et à un énorme boulot de Bedimo sur l'aile gauche – n'a pas su gérer sa supériorité numérique. L'ACA ne s'est pas découragé et s'est directement projeté vers l'avant. Mutu sorti sur blessure, c'est son remplaçant Andy Delort qui s'est montré décisif : après avoir provoqué puis converti un péno un peu sévère pour une faute d'El Kaoutari dans la surface, il a distillé un centre parfait pour Oliech qui, de la tête, est venu offrir une victoire méritée aux Corses dans les arrêts de jeu. Ces derniers prennent quatre points d'avance sur la zone rouge, tandis que Montpellier reste dans le ventre mou, récoltant là son quatrième revers en cinq rencontres.

Bordeaux-Reims : 0-0

Les Bordelais ont mis du temps à s'y mettre. Il leur aura fallu un peu plus d'une mi-temps, et un changement tactique de Francis Gillot, pour qu'ils puissent enfin se montrer dangereux face à une valeureuse formation rémoise. Dominateur stérile en première période, le promu a fait le dos rond dans le second acte. Bellion a été le premier à sonner la charge, mais a perdu son face-à-face avec Agassa. Le gardien togolais s'est par la suite montré déterminant pour stopper les tentatives de Diabaté ou encore Saivet sur un bel enroulé du droit. Bordeaux, passé d'inoffensif à séduisant en un rien de temps, n'est cependant pas parvenu à faire la différence. Le club reste englué dans le ventre mou. Les Champenois, eux, ne sont plus très loin du maintien.

Bastia-Toulouse : 0-0

Le réalisme. Voilà ce qui a manqué à Bastia et Toulouse ce soir au Furiani. Les Toulousains ont dominé la première période grâce à une belle assise au milieu, mais ni Ben Yedder, ni Didot, ni Regattin, pourtant bien placés sur leurs positions de frappes, ne sont parvenus à cadrer. Bien que moins fringant qu'à son habitude et sifflé par son public à la pause, Bastia n'a pas été plus inspiré à l'approche des 16m50. Véritable purge, la seconde période n'offrira pas l'ombre d'une occasion, et logiquement les deux clubs se séparent sur un nul. À noter qu'avec ses 40 points, Bastia est quasi assuré de rester en Ligue 1 la saison prochaine.

Brest-Rennes : 0-2
Buts : Doucouré (28e) et Montaño (37e) pour Rennes


Dans un derby breton entre deux équipes déprimées par six revers consécutifs, c'est finalement Rennes qui redresse la barre. Les Rennais ont ce soir fait preuve de réalisme dans un premier temps, de maîtrise dans un second, pour glaner les trois points. Et c'est un peu con pour Brest qui était entré dans son match avec de belles intentions. C'était sans compter sur leur fébrilité défensive ; celle-là même qui a permis à Doucouré – la bonne surprise du onze d'Antonetti – de se balader sur toute la moitié de terrain adverse avant de catapulter le cuir en lucarne. Puis celle-là même qui a permis à un Montaño esseulé au second poteau de planter une tête sur un coup franc. Au fil des minutes plus résignés, les hommes de Corentin Martins voguent lentement mais sûrement vers la Ligue 2. Pour Rennes, pas grand-chose à espérer, hormis un sursaut en fin de saison.

Valenciennes-Nancy : 0-0

Un peu à l'instar de Bordeaux, Valenciennes n'avait pas compris que son match avait débuté avant l'heure de jeu. Avant ça, les Nordistes n'ont quasiment rien montré. Pas plus finalement que des Nancéiens venus jouer le nul. Mais à partir de la 60e donc, les Valenciennois se sont mis à jouer, à dominer, à ériger un siège devant les cages de Grégorini. Le Hainaut n'a pas boudé son plaisir, mais Nguette, Danic, Melikson et Rose ont tenté leur chance sans succès. Nancy a récolté ce qu'il était venu chercher et reprend un point d'avance sur la zone rouge. De son côté, Valenciennes pourra regretter son réveil tardif. Mais avec 41 points, les Nordistes valident très certainement leur maintien en Ligue 1.

Par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge dimanche 15 juillet Rooney inspire DC United 3
À lire ensuite
Le Real B remporte le derby