Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options

Umtiti, la fête est finie

D’abord absent de la liste établie par Didier Deschamps pour affronter l’Albanie et l’Andorre en ce début de mois, Samuel Umtiti bénéficie d’un forfait lié à une blessure pour réintégrer le groupe bleu. Malgré cette nouvelle plutôt positive, une idée doit trotter dans la tête du stoppeur du Barça : il est temps de reprendre du poil de la bête.

Le 7 mai 2019, le FC Barcelone a probablement subi le retournement de situation le plus invraisemblable de son histoire : un bon gros coup de balai 4-0 par Liverpool à Anfield Road malgré un avantage de trois buts acquis au match aller. Cinq jours plus tard, un Barça revanchard s’impose à domicile contre Getafe (2-0), histoire de panser des blessures impossibles à soigner à court terme. Parmi les titulaires de cette rencontre passée dans un silence quasi mortuaire, Samuel Umtiti occupe la charnière centrale après avoir chauffé le banc en demi-finale retour de C1. D’ailleurs, c’est à ce jour la toute dernière apparition de Big Sam en match officiel avec le Barça. Trop peu pour espérer être à nouveau appelé en équipe de France début septembre ? Oui.

Filé à Lenglet


Bien entendu, le fait de ne pas jouer lors des deux premières journées de Liga ne constitue pas l’unique raison de la remise en cause d’Umtiti en sélection. L’an passé, l’international tricolore a facturé quinze apparitions sous le maillot blaugrana toutes compétitions confondues (quatorze en Liga, une seule en C1). Un bilan famélique qui ne sort pas de nulle part. La saison du natif de Yaoundé a été tronquée par deux périodes d’indisponibilité liées à son genou défaillant juste après sa belle Coupe du monde en Russie. Une première interruption du 10 septembre au 28 novembre 2018, puis une deuxième dix-sept jours plus tard, du 27 novembre au 17 février 2019. Au total, ce sont 126 jours de compétition zappés par le défenseur du FC Barcelone la saison dernière. Un sacré coup d’arrêt.


La deuxième raison, c’est évidemment l’émergence de Clément Lenglet au sein de la charnière centrale azulgrana. Au-delà d’être un concurrent direct du colosse chez les Culés, le stoppeur formé à l’AS Nancy-Lorraine est une réelle option pour Didier Deschamps. Lenglet est français, défenseur central et gaucher. Et surtout, mis à part un carton rouge reçu en tout début de championnat la saison dernière contre Gérone, Lenglet est l’auteur d’une saison pleine et réussie sur le plan individuel. Le Barça avait-il anticipé une éventuelle baisse de régime d’Umtiti avec le recrutement du stoppeur qui appartenait au FC Séville ? Mis à part Éric Abidal et les préparateurs physiques travaillant au sein du club, personne ne peut vraiment l’affirmer. Mais après avoir convoqué les deux larrons du Barça lors du dernier rassemblement en juin dernier pour affronter la Bolivie, la Turquie et Andorre, la Dèche s’est aussi décidée à trancher.

... sans prendre Laporte


« Je n'oublie pas ce que Sam a apporté à cette équipe, avouait le sélectionneur national peu après l’annonce de sa liste jeudi dernier. Il était dans une situation difficile en mars, encore plus en juin et cette saison qui est repartie, il n'est pas titulaire dans la hiérarchie de son club. Je ne suis pas à sa place, ses soucis physiques l'ont aussi gêné et il ne les a que partiellement résolus. Je prends toujours des décisions dures, mais je fais en sorte d’être logique par rapport à ce que je pense. Ça prouve bien que l’équipe de France va de l'avant et ce qui se passe aujourd'hui, dans deux mois ou en mars prochain ne durera pas. La porte est toujours ouverte et quand il faut régénérer, je le fais. » Dans sa dernière phrase, Deschamps s’offre même un joli jeu de mots qui fait sens : la présence d'Aymeric Laporte dans la liste des Bleus rappelle que le Basque fait bien partie du nouveau projet de Deschamps.


Mais voilà, le destin s’est montré clément envers Umtiti en lui donnant une dernière chance de valider un ticket pour la rentrée à Clairefontaine. Ce week-end, la grave blessure de Laporte lors de la rencontre contre Brighton, où il a « endommagé son cartilage et son ménisque latéral » d’après le communiqué médical de Manchester City, remet indirectement l’ancien Lyonnais dans le groupe France comme l’a décidé Deschamps. « J’ai discuté avec Sam. À partir du moment où Aymeric a vécu cette blessure malheureuse, il me semble logique qu’il revienne avec nous même si le choix qui m’a amené à sélectionner un homme plutôt qu’un autre n’a pas évolué. Umtiti a eu du temps de jeu lors de la phase de préparation, mais il n’a pas joué ce week-end en championnat. Il est en bonne condition, il s’entraîne, mais il connaît forcément un petit souci de rythme. » Et il serait de bon ton de retrouver la bonne démarche.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom

Hier à 14:15 EuroMillions : 188 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi
Hier à 15:06 Maxwel Cornet prolonge jusqu'en 2023 20 Hier à 12:30 Dani Alves : « Je suis là pour construire » 10 Hier à 11:55 Une employée du McDonald’s sort du bois après l'interview de CR7 70
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 10:56 David Silva première recrue de Beckham en MLS ? 16 Hier à 10:00 Un club anglais invite un jeune fan daltonien à l'entraînement 25