Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 18e journée
  3. // Swansea/ManUnited (1-1)

Swansea stoppe la série de United

Malgré une très bonne dernière demi-heure, Manchester United concède son premier match nul de la saison à Swansea qui stoppe ainsi sa série de cinq victoires consécutives (1-1). Un match au cours duquel Évra a marqué et Michu a remporté le duel des buteurs face à Van Persie.

Modififié
Swansea - Manchester United : 1-1
Buts : Michu (29e) pour les Gallois. Évra (16e) pour MU

Il y a plusieurs décennies, Sir Matt Busby expliquait que Manchester United était assuré d'être champion d'Angleterre s'il possédait six points d'avance à Noël. Tel était donc l'objectif des Mancuniens aujourd'hui en terre galloise : reprendre six points d'avance sur City avant le Boxing Day. Mais face à une très bonne équipe galloise de Swansea, emmenée par le grand Michu, United doit se contenter du match nul (1-1). Dominés en première période, les hommes d'Alex Ferguson pourront regretter leurs nombreuses occasions en fin de match.

Michu 2 - Van Persie 1

Duel de buteurs à Swansea. Michu vs Van Persie, les deux meilleurs buteurs de la Premier League. L'homme bleu animateur des soirées cabaret à Pigalle est le premier à se mettre en évidence. Son jeu dos au but et ses appels incessants mettent rapidement en difficulté la défense mancunienne, privée de Ferdinand et Smalling, et ce, malgré le grand retour de Vidić, titulaire pour la première fois depuis sa blessure au ménisque en septembre. Mais l'attaquant espagnol ne s'est visiblement pas totalement remis de son choc avec Lloris le week-end dernier. Servi à deux reprises dans la profondeur, il dévisse sa frappe du gauche avant d'oublier Routledge pourtant idéalement placé. Discret en début de match, Van Persie remporte finalement le premier round de ce duel en trouvant la tête victorieuse d'Évra sur corner (0-1, 16e). Le latéral français en est déjà à trois buts cette saison en championnat, tous de la tête.

Un seul joueur a fait mieux. Un certain Michu. Malgré cette ouverture du score et la frappe de Young, la maîtrise est galloise. Le trio De Guzmán-Agustien-Dyer est omniprésent, tandis que Britton et Routledge multiplient dédoublements et combinaisons dans les petits espaces. Dans tous les bons coups, Michu se montre d'abord maladroit, en commettant une faute stupide sur Evans ou en ne cadrant pas sa tête sur un centre de Britton, avant de faire preuve d'un grand opportunisme pour égaliser, suite à une frappe de Routledge repoussée par De Gea (1-1, 29'). Les rounds deux et trois lui reviennent donc logiquement, d'autant que Van Persie est totalement transparent, à l'image de United, fébrile en défense et sans imagination en attaque.

Rooney, le jour sans

Le match devient fou au retour des vestiaires. Manchester essaye d'imposer son rythme et existe enfin au milieu de terrain, mais Rooney et Van Persie ratent à peu près tout ce qu'ils tentent. Sous pression, les Swans commettent plusieurs erreurs grossières, comme cette passe en retrait directement dans les pieds de Van Persie, mais les joueurs de Laudrup s'arrachent, à l'image de leur capitaine Williams qui dévie la frappe de Young en taclant. Très entouré, Michu disparaît des radars. Agustien, Routledge et Dyer profitent de l'attention particulière portée sur leur attaquant pour tenter leur chance, mais De Gea s'interpose. À l'heure de jeu, le match tombe dans un faux rythme qui sied à merveille à Manchester. Mais l'entrée de Chicharito et une pression de plus en plus forte n'y font rien, les Red Devils ne parviennent pas à reprendre l'avantage, la faute notamment au non-match de Rooney. La faute aussi à une certaine malchance. Van Persie, d'une belle reprise du gauche, puis Carrick, de la tête, frappent la transversale de Vorm. Le portier hollandais est ensuite sauvé par Williams et Davies qui repoussent successivement les frappes de Van Persie et Young. Entrés en fin de rencontre, les papys Giggs et Scholes font ce qu'ils réussissent le mieux, à savoir distiller des caviars pour le premier et prendre un carton pour le second. Le score en reste là. Manchester repart du pays de Galles avec un point, quelques regrets et une bosse sur la tête pour Van Persie, shooté à bout portant par Williams.

Par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 20 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 47