Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // Groupe D
  3. // Sélection d'Angleterre

Secret défense en Angleterre

Blessures, forfaits, recalés, choix surprenants, les défenseurs anglais ont tout connu avant le début de l'Euro. Rien de bien rassurant avant de défier les Français, lundi prochain, à Donetsk. Pourtant, l'urgence de la situation pourrait les aider à tenir la route.

Modififié
« Lampard, Terry, Barry, Gerrard : tous des joueurs âgés qui ont été convoqués pour l'Euro. Pourquoi Rio est-il différent ? Traiter de la sorte un joueur qui a été capitaine et sélectionné à 81 reprises est honteux, ni plus ni moins. Pour moi, c'est un manque total de respect de la part d'Hodgson et de la FA » , s'étonne Jamie Moralee, l'agent de Rio Ferdinand. Le Mancunien de 33 piges, qui reste sur une très bonne fin de saison avec son club, regardera l'Euro depuis son canapé d'angle en cuir que l'on imagine doux et molletonné. Dans la même foulée, le défenseur s'est exprimé sur son Twitter, balançant son incompréhension à la gueule de ses quelques trois millions de followers : « What reasons?????!!! » Vous l'aurez compris, le forfait de dernière minute de Gary Cahill (mâchoire en ratatouille) n'a pas profité au défenseur le plus élégant de la perfide Albion depuis le regretté Bobby Moore. En lieu et place du joueur de Chelsea, Roy Hodgson a couché le blase de Martin Kelly, qui a la particularité d'afficher plus de bougies sur son gâteau d'anniversaire que de matchs en championnat cette saison, avec Liverpool.

Ashley Cole intouchable

Dès lors, c'est toute l'organisation défensive anglaise qui fait parler. Et qui inquiète. Au-delà du forfait de Cahill et de l'absence de Ferdinand, la sélection aux Trois Lions doit faire sans Kyle Walker, Chris Smalling (blessés), Micah Richards et Kieran Gibbs (non retenus). Devant une telle hécatombe, d'aucuns se demandent à quoi va pouvoir ressembler la défense anglaise contre la France. Une chose est certaine, le poste de gardien de but – habituel talon d'Achille de la sélection – est verrouillé depuis l'émergence de Joe Hart. Même si ses deux doublures sentent l'erreur de casting (Green et Butland), le dernier rempart anglais est solide. Très solide.

Devant lui, le Citizen devrait partir avec une charnière Lescott-Terry. Deux mecs aux profils sensiblement similaires. Des armoires, pas spécialement mobiles, mais intraitables sur l'homme et dans les airs. Pour la relance, on repassera (même si Terry n'est pas si maladroit que ça, la gonfle au pied). Sans être sexy, les deux mecs sortent quand même d'une grosse saison en club avec des titres à la clé (C1 et FA Cup pour Terry, Premier League pour Lescott). À gauche, Ashley Cole est intouchable avec ses 94 sélections et sa doublure est loin d'être une tanche en la personne de Leighton Baines (plus de 35 passes décisives en PL sur les cinq dernières saisons). En fait, c'est surtout le côté droit anglais qui laisse perplexe.

Phil Jones, le couteau suisse


Sur le mauvais côté de la route anglaise, Glen Johnson tente, autant que faire se peut, d'enlever l'étiquette "gâchis" collée sur son dos depuis quelques années. Présenté, sans doute trop rapidement, comme un bouffeur d'espace à trois poumons, l'ancien de West Ham peine à s'imposer en sélection. Et quand il enquille des matches intéressants, son corps le lâche. Quand ce n'est pas la cuisse, c'est l'orteil ou l'adducteur. Bref, le latéral droit de Liverpool n'est pas fiable sur le moyen terme. Forcément, ça oblige à bricoler. Et dans ce registre, la meilleure arme s'appelle Phil Jones. Inconnu il y a encore un an, quand il traînait sa tête de lycéen sous la liquette de Blackburn, le grand échalas est aujourd'hui qualifié d'homme à tout faire à Manchester United. Ce qui est tout, sauf un défaut. Capable d'évoluer dans l'axe de la défense, au milieu ou sur le côté droit, Philou est plus qu'un bouche-trou, c'est une putain de trouvaille. Surtout si l'un des deux titulaires de la charnière venait à se péter (on ne va pas se mentir, Phil Jagielka est terriblement léger en back-up).

Mieux, ce sentiment de bricolage défensif pourrait jouer en faveur des Anglais. On appelle ça la jurisprudence Chelsea 2012. Une équipe rongée par les incertitudes, les doutes et la malchance, mais qui défend son bout de gras comme une chienne. Savoir bien défendre, c'est également un art. Avant la blessure de Cahill, l'Angleterre pouvait se vanter d'aligner en son sein 75% du back four des champions d'Europe. Avec l'arrivée de Lescott dans l'axe, on part sur un mélange Chelsea-Manchester City, ce qui, en soi, est plutôt costaud. Reste cette saloperie de poste d'arrière droit et le flippe d'être à nouveau touché par la guigne (blessure ou suspension). Dans l'état actuel des choses, les Anglais partent pour le GR20 en tongs, sans boussole et sans gourde. Le genre de pari qui peut s'avérer fatal à la moindre averse. À la différence que les Anglais ont cette folie insulaire propre à eux. Quand on arrive à faire passer Greg Rusedski pour un virtuose du tennis, on n'est plus à un exploit près.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 8 heures Kondogbia : « J'ai toujours voulu jouer pour la Centrafrique » 156 il y a 11 heures Bolt s'insurge contre un contrôle antidopage 25
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom