Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Rennes-Monaco (2-1)

Rennes retourne Monaco

Au bout d'une rencontre plaisante entre deux prétendants aux places européennes, le Stade rennais a renversé Monaco (2-1) grâce à un gamin nommé Adrien Truffert. Entré en jeu avant la pause, le latéral gauche de 18 ans a fêté sa première apparition chez les professionnels avec une passe décisive et un but. Résultat : Rennes est leader provisoire, et surprend encore.

Modififié

Rennes 2-1 Monaco

Buts : Nzonzi (81e) et Truffert (90e+2) pour Rennes // Ben Yedder (28e) pour l'ASM

La première soirée dans la cour des grands est souvent un moment inoubliable. Mais quand, à la 42e minute de jeu, Adrien Truffert remplace Faitout Maouassa (blessé) en catastrophe, il ne se doute pas de la suite du scénario de la rencontre. À 18 ans, le latéral gauche a tout simplement fêté sa première apparition en Ligue 1 en renversant presque à lui tout seul l'AS Monaco (2-1), délivrant une passe décisive et claquant un but dans le temps additionnel d'une rencontre plaisante. Rennes peut provisoirement retrouver son fauteuil de leader, et se rassurer sur une chose : non, Eduardo Camavinga n'est pas le seul talent de moins de vingt ans au SRFC.

Le pétard de Ben Yedder

Les jeux de lumière ne trompent pas, c’est une affiche de gala qui doit se tenir au Roazhon Park. Dans les tribunes de l’enceinte rennaise, les quelque 5000 spectateurs – voire plus ? – font du bruit, mais voient rapidement Monaco prendre ses quartiers sur la pelouse. Les visiteurs commencent la partie avec un bloc haut, et sont les premiers à se montrer dangereux avec Ben Yedder (7e) ou Disasi (8e). Parfois impressionnante collectivement, l’ASM multiplie les longs ballons par-dessus la tête des latéraux bretons pour faire la différence. En vain, pour l’instant. Dans le dur, les Rennais finissent par répondre au rythme imposé par la bande de Kovač. Qui a le droit à une première frayeur à la suite d’un déboulé sur le côté gauche de l’imposant Maouassa, dont le centre est repoussé en corner de justesse par Badiashile (18e).


Rennes est mieux, mais les frappes de Terrier et compagnie sont trop molles pour inquiéter Lecomte. Résultat, les gars de la Principauté débloquent le tableau d’affichage après un énième corner. Dans la surface, Da Silva et Nzonzi se percutent et laissent le ballon arriver dans les pieds de Ben Yedder qui envoie un pétard dans la lucarne opposée de Salin (0-1, 28e). Le premier pion de la saison pour l'international français, et un premier coup dans la tronche du Stade rennais. Avant le deuxième avec la sortie sur blessure de l'hyperactif Maouassa (remplacé par le jeune Truffert), qui s'effondre sur le pré quelques minutes après un tacle d'Aguilar. Sale temps, pour les Bretons.

Truffert de talent

La partie redémarre sur un drôle de rythme, moins soutenu que dans le premier acte. Mais les hommes de Stéphan l'ont compris : il faut montrer un autre visage, pour bousculer ce Monaco plein de maîtrise. Plus entreprenants, les locaux manquent de précision et de tranchant dans la finition. À l'image de Terrier (57e), ou de Bourigeaud (60e). Rennes peine à prendre à défaut une équipe monégasque réglée comme du papier à musique, et toute proche de plier l'affaire à l'heure de jeu. Raphinha est d'abord à deux doigts de tromper son propre gardien, après une déviation astucieuse de Ben Yedder au premier poteau à la suite d'un corner (57e). Puis, le buteur fracasse la barre après un service au millimètre de Sidibé (60e). Coup de froid sur le public rennais, qui sort de son silence après un missile de Bourigeaud sur le poteau de Lecomte (65e).


À l'instar de Camavinga, moins brillant depuis sa convocation chez les Bleus, Rennes est trop brouillon, mais pousse pour recoller au score. Et la persévérance est finalement récompensée, quand Nzonzi vient couper de la tête le centre parfait du novice Truffert pour arracher une égalisation validée par la VAR (1-1, 81e). Une première explosion suivie d'une deuxième, lorsque le gamin de 18 ans bondit sur le cuir après une remise de Terrier pour claquer une frappe de l'extérieur de la surface qui surprend Lecomte, coupable d'une faute de main (2-1, 90e+2). Cruel pour Monaco, qui paye sa baisse de régime et voit Rennes prendre trois longueurs d'avance au classement. Grâce à ses jeunes talents, parfois venus du banc.



Rennes (4-3-3) : Salin - Traoré, Da Silva, Aguerd, Maouassa (Truffert, 41e) - Camavinga (Tait, 80e), Nzonzi, Bourigeaud (Martin, 80e) - Raphinha (Del Castillo, 57e), Guirassy, Terrier. Entraîneur : Julien Stéphan.

Monaco (4-3-3) : Lecomte - Sidibé, Disasi, Badiashile, Aguilar - Fofana, Tchouaméni, Fàbregas (Geubbels, 71e) - Diop, Ben Yedder (Onyekuru, 83e), Volland. Entraîneur : Niko Kovač.


  • Résultats et classement de la Ligue 1 2020-2021

    Par Clément Gavard, au Roazhon Park
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Le choc français du week-end pour la Bretagne, et sur le gong !




    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

    Hier à 16:58 Privé de Coupe d'Allemagne, un dirigeant dénonce la décision « d'un tribunal Mickey Mouse » 8
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom
    Hier à 15:23 Espagne : Le ministère de la Consommation ne veut plus des sites de paris comme sponsors 24
    Hier à 10:20 Le VVV-Venlo se relève de sa claque en gagnant en coupe 5 Hier à 10:10 Reading marque après neuf secondes de jeu contre Blackburn 7 Hier à 09:01 Bruno Genesio : « Je me suis imprégné de la culture chinoise » 42
    À lire ensuite
    Diop, promesses d'ex