Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 36 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Villarreal/Porto

Porto prêt à torpiller

Sur le papier, c'était l'affiche de ces demi-finales. Pourtant, après avoir sauvé les meubles durant les 45 premières minutes, Villarreal s'est écroulé en deuxième période sous les assauts répétés de Falcao & co. Pour Porto, la route pour Dublin est dégagée.

Pas forcément le climat le plus sain avant de se retrouver au Madrigal ce soir. Malgré une victoire nette et sans bavure jeudi dernier, Marca a révélé une histoire assez étrange. En effet, à la fin du match l'arbitre de la rencontre, l'Hollandais Bjorn Kluipers, aurait dîné avec plusieurs personnes dont le président du FC Porto, Pinto Da Costa. Les journaux espagnols feraient-ils tout leur possible pour déstabiliser le futur vainqueur de la compétition ?

Falcao historique ?

Quoi qu'il en soit, ça n'a pas l'air de faire trembler les Portugais outre-mesure. Et pour cause, en règle générale, cette saison, c'est plutôt le FC Porto qui fait claquer les cuisses de ses adversaire. En Europe, actuellement, l'attaque bleue et blanche est sans doute ce qu'il se fait de mieux. Derrière le Barça, bien sûr. Avec 34 unités en Europa League, les Dragoes crachent le feu et ont, décidément, le flair pour repérer les mecs ayant une potentielle valeur marchande d'environ 30M€. En championnat il y a Hulk et pour l'Europe, Porto mise sur Falcao. Acheté un peu plus de cinq millions à River Plate à l'été 2009, El Tigre est en train de s'affirmer comme le prochain attaquant à la mode. Mais pas que. Son quadruplé au match aller lui ouvre grand les portes d'un exploit vieux de 15 ans. Auteur de 12 buts lors des six derniers matchs d'Europa League, Falcao porte son total à 15 réalisations. Le dernier joueur à en avoir marqué autant n'est autre que Jurgen Klinsmann avec le Bayern Munich. « Je suis conscient d'avoir fait aussi bien que Klinsmann et j'en suis très fier. Mais je n'en ai pas fini » a déclaré le Colombien après ses quatre buts de jeudi. Ça promet.

Villarreal, l'espoir fait vivre ?


Malgré la puissance du challenger, l'entraîneur de Villarreal, lui, joue la carte de l'optimisme. En conférence de presse d'avant match, Juan Carlos Garrido affirme que « tous les joueurs sont très motivés. Ils savent que pour gagner 4 – 0, ils devront donner le maximum. Nous avons fait une très bonne campagne et nous voulons passer » . Avant de pondre de telles sornettes, le coach a sûrement cherché des précédents dans l'histoire des compétitions européennes. Ainsi le service statistiques de l'UEFA fait état de trois équipes qui ont réussi à compenser un déficit de quatre buts : Leixões FC, 5-0 contre le FC La Chaux-de-Fonds, après avoir pris 6-2 à l'aller, lors du premier tour de la Coupe des Coupes 1961/1962 ; FK Partizan, lors du deuxième tour de l'UEFA 1984/1985, 4-0 après une défaite 6-2 à l'aller contre QPR et enfin le Real Madrid 4-0 à Bernabeu contre le Borussia Mönchengladbach après une branlée 5-1 à l'aller. Bref, pour croire à une remontada historique, le sous-marin jaune va devoir se sortir le télescope...

Nicolas Bach

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible