Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Bordeaux (4-3)

Paris noie son chagrin dans le Bordeaux

Cinq jours après sa défaite à Dortmund, le PSG s'est imposé contre Bordeaux (4-3) dans une partie spectaculaire, grâce notamment à un doublé de Marquinhos et au 200e but d'Edinson Cavani sous la liquette parisienne. Mais face aux Girondins, le champion de France n'a pas vraiment réussi à chasser les doutes.

Modififié

PSG 4-3 Bordeaux

Buts : Cavani (25e), Marquinhos (45e+3, 63e) et Mbappé (69e) pour les Parisiens // Hwang (18e), Pablo (45e4+) et Pardo (83e) pour les Girondins

Il était temps de revenir au football. Après une semaine lors de laquelle le PSG aura surtout fait parler de lui pour autre chose que le terrain, entre les déclarations des uns et des autres ou la fameuse soirée d’anniversaire, il fallait chasser les premiers doutes annuels. Mission accomplie pour Paris ? Pas totalement. Cinq jours après la déception à Dortmund en Ligue des champions, le leader de Ligue 1 s’est débarrassé d’une équipe de Bordeaux courageuse et opportuniste (4-3), sans vraiment rassurer son public. Les deux prochaines semaines s'annoncent très longues.

Le sourire de Hwang, le 200e but de Cavani


Avant de retrouver son équipe, le Parc des Princes avait quelques messages à faire passer : le nom de Thomas Tuchel est sifflé par une partie du public à l’annonce des compositions, puis une section d’Auteuil dégaine une banderole demandant au trio Silva, Mbappé, Neymar de porter leurs « couilles » . De l’animation en tribunes et un retour aux bases sur le terrain : le PSG retrouve son habituel 4-4-2 avec une doublette Cavani-Mbappé en pointe, pendant que Paulo Sousa mise sur un 3-4-2-1 pour consolider sa défense. Résultat, les premières offensives parisiennes menées par Neymar n’aboutissent pas (3e, 4e, 9e). Le vent tourne au quart d’heure de jeu quand Thiago Silva, blessé tout seul, erre sur le côté droit en attendant l’entrée de Gueye, et voit les Girondins en profiter pour sortir de leur camp. Impeccable sur le missile de Kalu, Rico craque sur le corner suivant face à Hwang, qui devance Kehrer pour placer une tête victorieuse (0-1, 18e).


La réaction parisienne ne se fait pas attendre : trois minutes après avoir vu Costil repousser la tentative de Cavani sur un centre de Di María, les deux compères rejouent la même partition. Et sur un service parfait d’El Fideo, l’attaquant uruguayen claque sa tête pour inscrire son 200e but sous le maillot du PSG (1-1, 25e), fêté par un Parc en transe et scandant neuf fois – comme son numéro de liquette – le nom de leur légende. Requinqués, les hommes de Tuchel s’acharnent pour fissurer les deux lignes bordelaises, mais Cavani envoie sa madjer sur le poteau (29e), Mbappé bute sur Costil (30e) et le coup de billard dans la surface ne donne rien (40e). Bordeaux résiste à la réaction d’orgueil, mais jusqu’à quand ?

Le règne du Marquis, les doutes de Paris


Il faut finalement un nouveau bonbon de Di María sur coup franc pour voir la défense girondine laisser Marquinhos marquer de l’épaule et mettre Paris devant dans le temps additionnel d’une première période étrange (2-1, 45e+3). Encore plus étrange quand Rico décide de se craquer : sur une passe en retrait de Verratti, le portier espagnol préféré à Navas dégage sur le genou de Pablo et voit le ballon filer dans sa cage (2-2, 45e+4). Opportunistes, les Bordelais profitent d’un PSG pas tout à fait guéri, et même endormi au retour des vestiaires. Kalu ne profite pas d’un nouveau dégagement foiré de Rico (48e), et Hwang croise trop son ballon pour assommer Paris (52e). La bande de Sousa, solidaire, mais inconstante, a laissé passer sa chance.


Car le PSG accélère la cadence sous la pluie incessante, pliant quasiment la partie en six minutes après l’heure de jeu. Sur le côté droit, Mbappé fait son numéro pour servir Cavani, dont la tête est repoussée par Costil sur Marquinhos, qui n’a plus qu’à la pousser au fond pour s’offrir un doublé (3-2, 63e). Dans la foulée, El Matador enfile le costume du passeur pour servir le quatrième but sur un plateau à Mbappé au bout d’un joli mouvement (4-2, 69e). Sans parvenir à retrouver celui du buteur pour sa dernière opportunité du match (74e) avant de laisser sa place à Icardi sous les ovations d’un public presque comblé. Mais pas complètement rassuré au moment de voir ses petits protégés gâcher les balles de 5-2 et s’incliner une troisième fois sur un missile en lucarne signé Pardo (4-3, 83e). Un but finalement anecdotique dans une fin de rencontre marquée par un pion refusé d'Icardi (89e) et l'expulsion de Neymar pour un deuxième carton jaune reçu à la suite d'une balayette de frustration sur Sabaly (90e+3). La preuve que ce PSG ne respire pas la sérénité, alors que Bordeaux, bloqué dans le ventre mou, peut presque nourrir des regrets. Au moins, le Parc des Princes peut prolonger la soirée en fêtant son héros Cavani. En attendant la soirée de gala dans deux semaines et demie.




PSG (4-2-4) : Rico - Kehrer, Thiago Silva (Gueye, 17e), Kimpembe, Bernat - Verratti, Marquinhos - Di María (Sarabia, 75e), Mbappé, Cavani (Icardi, 76e), Neymar. Entraîneur : Thomas Tuchel.

Bordeaux (3-4-2-1) : Costil - Koscielny, Pablo, Benito - Sabaly, Basic (Adli, 70e), Otávio, Kwateng (Pardo, 46e) - De Préville, Hwang (Maja, 78e) - Kalu. Entraîneur : Paulo Sousa.


  • Résultats et classement de la Ligue 1 2019-2020

    Par Clément Gavard, au Parc des Princes
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    il y a 1 heure L'UEFA « s'oppose fermement » à la création d'une Super Ligue européenne 12
    il y a 2 heures Mirlind Daku, le buteur qui rend fou le championnat kosovar 17 il y a 3 heures Viens fêter les 10 ans du magazine Pédale! dimanche 2
    il y a 4 heures Osama Vinladen : « Mon frère s'appelle Sadam Huseín » 75 il y a 6 heures Jaume Roures : « Nous avons le temps de trouver des solutions raisonnables » 37 il y a 6 heures Phoenix renonce à accueillir la finale de l’USL après des insultes homophobes 20
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    il y a 7 heures Un hommage à Bruno Martini sur les pelouses françaises ce week-end 1
    il y a 8 heures Flamengo : Henrique blessé aux testicules 7
    À lire ensuite
    Les notes de PSG-Bordeaux