Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // 8es
  3. // PSG-Barcelone (1-1)

Les bras plus petits que le ventre

Et si Paris ne savait pas aborder un match retour après avoir dominé la manche aller ? C'est en tout cas ce que les Parisiens ont prouvé face à Barcelone en huitièmes de finale retour de C1 au Parc des Princes. Car malgré la qualification et le match nul, le PSG a joué avec la peur au ventre.

Modififié
Après 2017 et 2019, le PSG s’était promis de ne pas reproduire les erreurs du passé. Celles qui avaient vu les Parisiens se manger une remontada du Barça et de Manchester United en huitièmes de finale de Ligue des champions. D’autant que l’effectif a évolué depuis ces deux rencontres : ils n’étaient que 4 titulaires au coup d’envoi à avoir été sur la pelouse du Camp Nou (Marquinhos, Draxler, Kurzawa et Verratti) en 2017, auxquels il faut ajouter Mbappé et Kimpembe, présents face aux Red Devils deux ans plus tard. Et quoi de mieux pour montrer que l’on a changé que d’aller chercher une qualification autoritaire après un match aller maîtrisé à la perfection ? Problème, « il y a des cicatrices qui restent dans l’ADN du club » , comme l’a récemment confié Marquinhos au média brésilien TNT Sports. Et le PSG l’a prouvé en débarquant sur la pelouse du Parc des Princes la boule au ventre, les jambes tremblantes et avec la peur dans les yeux. Heureusement pour lui, Keylor Navas en a vu d’autres et n’était, lui, pas effrayé par Lionel Messi et ses potes. Ce qui permet à Paris de ne pas revivre une nouvelle année impaire cauchemardesque sur la scène européenne. Pour le moment.

Casser la voix


Il n’existe que très peu d'avantages à un match à huis clos. L'un étant de pouvoir entendre ce qu’il se dit sur le terrain. Or, si habituellement les voix de Marquinhos, Kimpembe ou encore Paredes résonnent jusqu’en tribune, il n’en a rien été ce mercredi soir. Les quelques « allez les gars » balancés par le capitaine parisien ne couvraient même pas les hurlements des journalistes espagnols. Et si le froid était violent au Parc des Princes, il n’explique pas le mutisme des Parisiens sur le rectangle vert. Pour comprendre cette aphonie, il faut plutôt voir du côté de la trouille. Celle qui empêche un gamin de 8 ans de réciter à sa maîtresse une poésie pourtant apprise par cœur la veille. Pourtant, les Parisiens avaient pu montrer la saison dernière, lors de la manche retour face au Borussia Dortmund - et dans une moindre mesure face à l'Atalanta en quarts de finale - qu'ils pouvaient, eux aussi, faire preuve de caractère. Sauf que, visiblement, celui-ci ne se présente que lorsque le club est dos au mur.

Et si Messi avait mis son penalty ?


Il serait pourtant injuste de dire que la prestation des Parisiens a été nullissime face à Barcelone. La seconde période a d’ailleurs été largement plus maîtrisée, et la voix de Marquinhos s’est légèrement fait plus entendre. Pour autant, il est relativement logique d’imaginer que tout aurait été différent si Keylor Navas n’avait pas détourné ce penalty de Lionel Messi juste avant la pause. Le PSG serait probablement revenu des vestiaires avec le même visage tremblotant que lors du coup d’envoi. Et avec la même attitude sur le terrain. À savoir reculer et espérer que Mbappé n'inscrive le but du K-O en contre. Et le club de la capitale aurait peut-être vécu un nouveau traumatisme.


Alors oui, c’est humain d’essuyer les vagues d’un adversaire qui doit marquer 4 buts pour pouvoir l’emporter et qui joue donc un football offensif. Ce qui l’est moins, en revanche, c’est de ne jamais aller mettre la pression aux Catalans, qui ont ainsi eu tout le luxe de trouver des failles dans la défense parisienne. Pourtant, c’est comme cela que les potes de Marco Verratti avaient écrasé les Blaugrana à l’aller. Et c’est comme cela qu’ils auraient pu se mettre à l’abri lors du retour, vu les espaces laissés par la défense barcelonaise. Sauf que l’on ne change pas l’ADN d’un club aussi facilement. À moins de ne recruter que des Keylor Navas.



Par Steven Oliveira, au Parc des Princes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 15:00 Viens défier Édouard Cissé sur un quiz spécial "Classico PSG-OM" ! 1
Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 12:00 Expulsé pour un maillot enlevé 10 Hier à 10:59 Totti, le Mur Jaune... Offrez-vous un tirage photo So Foot exclusif ! 1