Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // En partenariat avec Uber Eats

Paris élimine le Bayern !

Solidaires, solides, mais maladroits devant le but, les Parisiens se sont inclinés (0-1) au Parc des Princes sur un but d'Eric Maxim Choupo-Moting. Insuffisant toutefois pour priver le PSG de son ticket pour les demies qu'il est allé chercher comme un bonhomme face à un Bayern décevant.

Modififié

PSG 0-1 Bayern

But : Choupo-Moting (58e) pour le Bayern

Il était promis au PSG un retour en enfer, ou tout simplement sur Terre après sa victoire miraculeuse de Munich une semaine auparavant. Joshua Kimmich avait même annoncé la couleur : « Je suis convaincu que nous allons passer, parce que nous sommes la meilleure équipe. » Une vérité, sa vérité, que le Bayern n’a pas été capable de transformer en vérité générale à la fin de cette deuxième manche. Car s’il a loupé tout ce qu’il a voulu devant le but, le PSG a montré que les vertus défensives ramenées de Munich étaient toujours en lui. Pour une performance désormais gravée dans son histoire.

Choupo glace le Parc...

Dans un Parc des Princes en tenue de gala et orné d’un imposant tifo sur trois tribunes criant « ALLEZ PARIS » , le PSG regarde le Bayern et se pose non pas en victime attendant son châtiment, mais bien en challenger déterminé à faire vaciller le champion en titre. Oubliez la déferlante de Munich où Keylor Navas avait autant de bras que le général Grievous : dans son jardin, l’équipe de Mauricio Pochettino bloque correctement ses couloirs, ressort proprement et, surtout, continue à appuyer sur les blessures d’un club allemand moins gaillard que lors du premier round. Neymar a décidé de dépoussiérer son vieux costume en alpaga du Final 8, avec les bonnes et les mauvaises coutures. Ballon au pied, le Brésilien est diabolique. Face au but, malchanceux : quand ce n’est pas Neuer qui s’interpose, c’est la barre ou enfin le montant gauche du C3PO allemand qui empêchent le meneur de jeu parisien de mettre à l’abri Paris. Et à force de ne pas tuer le monstre, le PSG va en payer le prix fort quand, sur une frappe de David Alaba repoussée par Navas, Eric Maxim Choupo-Moting place un coup de casque dans le but vide après avoir pris le dessus sur Presnel Kimpembe (0-1, 40e). À la pause, c’est presque trop gros pour être vrai, mais c’est bien le Bayern qui braque Paris.

... Mais Paris tient sa qualif !

La seconde période démarre, et le scénario se répète : Paris maîtrise son sujet, mais n’arrive toujours pas à se mettre à l’abri. Comme s’il était écrit que jusqu’au bout, pour se qualifier, Paris allait devoir souffrir. Souffrir de voir Neymar ne pas pousser ce ballon roulant devant la ligne de Neuer au fond, souffrir de voir Mbappé exploser Neuer en position de hors-jeu. Mais également souffrir en équipe en gardant les valeurs défensives et de dévotion récentes essentielles pour un grand d'Europe. Comme sur cette balle en profondeur vers Leroy Sané avortée coup sur coup par les retours du génie brésilien, puis de Mbappé, en position de latéral gauche. Comme sur cette suractivité d’Idrissa Gueye au milieu, cette jambe lancée par Leandro Paredes ou sur gains de temps dignes de vieux briscards ayant déjà compris la fin de l’histoire. Les quatre minutes du temps additionnel ne sont presque même pas suffocantes, et Paris s’incline finalement face au Bayern dans son antre. Mais n’a jamais autant mérité sa qualification en demi-finales de Ligue des champions. Ce n’est pas un exploit, c’est un message.


PSG (4-2-3-1) : Navas - Diallo (Bakker, 58e), Kimpembe, Danilo, Dagba - Paredes, Gueye - Neymar, Di María (Herrera, 88e), Draxler (Kean, 73e) - Mbappé. Entraîneur : Mauricio Pochettino.


Bayern (4-2-3-1) : Neuer – Pavard, Boateng, Hernandez, Davies (Musiala, 71e) – Kimmich, Alaba – Sané, Müller, Coman – Choupo-Moting (Javi Martínez, 85e). Entraîneur : Hansi Flick.

Les notes du PSG


Par Andrea Chazy, au Parc des Princes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C1 - Paris a souffert, mais Paris est en demies !






Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
il y a 13 minutes Podcast : "France/Algérie 2001, l'impossible derby"
il y a 1 heure 211 sélectionneurs consultés en ligne par la FIFA sur un Mondial bisannuel 22 il y a 2 heures Viens mater PSG – Leipzig lors d’une projection So Foot !
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
il y a 8 heures Arsène Wenger favorable au micro sur les arbitres et à leur présence en conférence de presse 49
À lire ensuite
Les notes du Bayern