Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Coupe de France – Quarts – Lyon-Monaco (0-2)

Monaco punit l'OL

Poussée dans les cordes en première période, l'AS Monaco a su se rebiffer pour se qualifier pour les demi-finales de la Coupe de France et éliminer l'OL, mercredi soir (0-2). Voilà les Monégasques avec une série de huit matchs sans encaisser le moindre but dans les poches.

Modififié

Lyon 0-2 Monaco

Buts : Ben Yedder (53e, s.p.) et Volland (61e) pour l'ASM.

Ce n'est plus le petit frisson sympathique du début de saison qui nous faisait dresser les poils, c'est désormais une tempête tropicale qui, tous les trois jours, vient transformer les crânes en autocuiseurs et confirmer que la France du foot vit bien une fin de saison de haut suspense. Le Lyon-Monaco du soir était excitant sur le papier, il l'aura aussi été sur la pelouse, alors que les Lyonnais viennent de démarrer une parenthèse de onze jours brûlants qui vont plus clairement définir ce qu'ils méritent vraiment cette saison. Ces onze jours vont également être un repère pour l'AS Monaco de Kovač, transfigurée depuis sa défaite de l'automne au Groupama Stadium et repassée mercredi soir dans le salon des Gones pour valider sa bonne forme du moment (0-2).

Pousser le bouchon...


Les douze premières secondes sont monégasques, Volland profitant de sa première foulée pour venir s'empaler sur Lucas Paqueta. Un message ? Non, d'abord un leurre : habitué à voir ses hommes mettre des torgnoles depuis plusieurs semaines, Niko Kovač voit dans un premier temps son gang se faire éteindre par la drôle de défense à cinq dépliée sur le gazon par Rudi Garcia (une copie de l'approche d'un Strasbourg victorieux face aux Monégasques il y a quelques semaines) et l'OL se faire plaisir entre les lignes. En démonstration, le duo Caqueret-Depay joue avec un cure-dent calé sous la canine et s'éclate à faire démarrer des vagues entre les mandales distribuées. Bien décalé côté gauche par Memphis Depay, Melvin Bard allume d'abord Radoslaw Majecki et voit ensuite le capitaine batave offrir à Paqueta une balle d'ouverture du score en or que le danseur brésilien croise trop. Les Lyonnais mordent, piquent et mettent du rythme, Maxwel Cornet fait tourner la tête de Caio Henrique et vient même fêter l'expulsion de son coach en canardant le poteau gauche monégasque. On se dit alors que l'OL s'apprête à faire péter le bouchon, mais Majecki va de nouveau être sauvé par l'un de ses deux bois sur une tête de Marcelo, puis par sa barre au bout d'une subtile reprise de Caqueret. En fin de première période, après un énième numéro de Depay, Cornet lâche une nouvelle flèche, cassée sans souci par le dernier rempart princier. Niko Kovač, délesté de Diop sur blessure en début de match et de Jovetić dès l'échauffement, s'arrache la mèche.

... le voir exploser


Que faire de cette situation ? Le technicien croate ne se pose aucune question et voit enfin ses gars bomber le torse au retour des vestiaires, malgré un but refusé à Maxwel Cornet pour une histoire de centimètres. Et la bascule : sur le mouvement suivant, Sinaly Diomandé vient essuyer l'une de ses pompes sur le crâne de Ballo-Touré, prend la porte et laisse Ben Yedder ouvrir le score sur penalty (0-1, 53e). Dans la foulée, chaque duel devient une étincelle et un prétexte à sortir les châtaignes, alors que Pollersbeck sauve d'abord l'OL sur une nouvelle tentative de Wissam Ben Yedder après une belle déviation de Volland, avant de s'incliner sur un missile envoyé sous la barre par le bison allemand (0-2, 61e). Dos au mur, les Lyonnais tentent de se débattre, mais Paqueta, très brouillon mercredi soir, balance un coup franc largement hors cadre, alors que Depay s'effondre sur la pelouse du Groupama Stadium après un arrache de maillot de Fofana non sifflé et que Garcia dégaine un triple changement à vingt minutes de la fin. En vain : malgré une bonne occasion pour Aouar, bien sauvée par Majecki, l'OL est éjecté de la Coupe de France aux portes du dernier carré et laisse l'AS Monaco, notamment portée par un Tchouaméni encore impeccable, s'offrir une nouvelle nuit sans but encaissé. Là aussi, ce n'est plus un petit frisson, mais une confirmation : ce Monaco est une tornade.


Olympique lyonnais (3-4-3) : Pollersbeck - Diomandé, Marcelo, De Sciglio - Dubois (Ozkacar, 80e), T. Mendes (B. Guimarães, 76e), Caqueret, Bard - Depay (Aouar, 69e), Paqueta (Slimani, 69e), Cornet (Toko-Ekambi, 69e). Entraîneur : Rudi Garcia.

AS Monaco (4-4-2) : Majecki - Aguilar, Disasi, Badiashile, C. Henrique - Diop (Golovin, 15e), Fofana, Tchouaméni, Ballo-Touré (Sidibé, 64e) - Ben Yedder (Geubbels, 82e), Volland (Martins, 82e). Entraîneur : Niko Kovač.


Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 12:31 Palmeiras sanctionne Lucas Lima après une fête clandestine
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 09:54 Suivez France - Hongrie avec nous, Adrien Cachot et Jérôme Niel samedi 15h sur notre Twitch !