Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Monaco patine, Montpellier régale

En position de revenir à un point de Lille, quatrième, Monaco n'a pu faire mieux qu'un nul à Louis-II face à Reims (1-1). Les Monégasques voient donc Montpellier, large vainqueur de Strasbourg (3-0), leur passer devant et intégrer le top 5. En s'imposant sur la pelouse de Toulouse (0-2), Rennes a quant à lui conforté sa troisième place. Dans le bas du tableau, Angers et Metz ont de leur côté signé de courts, mais précieux succès à Brest et Amiens (0-1).

Modififié

Monaco 1-1 Reims

Buts : Ben Yedder (31e) pour l'ASM // Kamara (58e) pour Reims

Si la panne de courant qui plonge d'entrée le stade Louis-II dans le noir ne dure qu'une grosse soixantaine de secondes, l'ASM met une bonne dizaine de minutes à rallumer la lumière. Avec, dans le rôle de l'électricien, Keita Baldé. Préféré à Jovetić, le Sénégalais lance le match des Monégasques en envoyant un enroulé sur la barre. Puis fait basculer la partie en grattant un péno, concédé par Foket et transformé en puissance par Ben Yedder, auteur de son 17e pion en championnat. Proche de punir les errements de l'ASM en début de partie, Kamara prend sa revanche en deuxième période sur Lecomte, battu sur la frappe flottante de l'ailier gauche rémois. Suffisant pour contraindre Monaco à son deuxième nul de suite. La faute à Rajković, auteur notamment d'un arrêt décisif sur une frappe en pivot de Ben Yedder (87e). Et à la barre, sur laquelle vient mourir une frappe contrée de Jovetić dans le money time. Frustrant pour l'ASM et Roberto Moreno, qui enchaînent toutefois un cinquième match consécutif sans victoire.

Note du match : 2/10, comme le nombre de fois où Monaco n'était pas parvenu à s'imposer à domicile lors de ses dix derniers matchs avant la réception de Reims.



Toulouse 0-2 Rennes

Buts : Bourigeaud (3e) et Maouassa (83e) pour Rennes

Dans l'espoir de créer un ultime électrochoc, Denis Zanko change de système et pose un 4-4-2 sur la pelouse du Stadium. Ce qui ne change pas en revanche, c'est le goût trop prononcé de ses joueurs pour les pions encaissés dans les premières minutes. Prise en défaut après deux minutes et 47 secondes à l'aller, l'arrière-garde du Téf' cède cette fois après deux minutes et 52 secondes sur un lob de Bourigeaud, mis sur orbite par Raphinha. Une certaine idée du progrès. Faute de faire le break malgré une grosse occase pour Raphinha (31e) et une frappe de Maouassa juste à côté (37e), Rennes reste sous la menace d'un retour toulousain. Heureusement pour les Bretons, les deux tentatives de Boisgard fuient de peu le cadre (18e, 44e) et Mendy sort la claquette qu'il faut sur cette tête de Diakité sur corner (44e). Même scénario après les citrons, avec des Rennais qui ne parviennent pas à tuer le match. À l'image de Niang, privé notamment d'un but pour hors-jeu (56e), et d'un Téfécé qui n'abdique pas. Jusqu'à ce cachou de Maouassa, pourtant en position de centre, qui transperce Goicoechea au premier poteau. Et assure à Rennes de rester au moins une semaine supplémentaire sur le podium : les hommes de Julien Stéphan comptent quatre points d'avance sur Lille, qui joue ce dimanche.

Note du match : 7/7, comme le nombre de matchs consécutifs sans marquer pour Toulouse. Un record, encore un, pour des Violets qui enchaînent un 17e match de suite sans défaite. Où s'arrêteront-ils ?



Montpellier 3-0 Strasbourg

Buts : Savanier (57esp et 65e) et Laborde (61e) pour la Paillade

Même nombre de buts marqués (32), même nombre de pions concédés (29) au coup d'envoi : ce duel entre deux équipes qu'un point sépare pue le nul. Histoire de régaler les parieurs, Sels et Rulli font tout pour tenir le 0-0. Tout heureux de voir Delort louper le cadre de près sur un centre de Mollet (4e), le premier se couche bien pour empêcher le numéro 9 héraultais de conclure son joli numéro (14e) et n'hésite pas à aller au mastic pour priver Laborde de l'ouverture du score (36e). Dans une première période très animée, le second fait quant à lui le show devant Mothiba (23e, 27e), Thomasson (25e) et surtout Koné (33e), auteur d'un grand coup de casque sur corner. Mais Téji Savanier n'est visiblement pas très branché pronos. D'un péno parfaitement exécuté puis d'une frappe des 25 mètres, le milieu montpelliérain met fin à la belle résistance de Sels, battu entre-temps par une tête de Laborde. Ces huit minutes de folie permettent aux Pailladins de doubler leurs adversaires du jour, et d'intégrer le top 5.

Note du match : 7/27, comme le nombre de pénos concédés par Strasbourg cette saison. C'est évidemment le total le plus élevé en Ligue 1 après 27 journées.



Brest 0-1 Angers

But : Bahoken (43e) pour le SCO

Ludovic Butelle forfait, Danijel Petković se voit offrir sa deuxième titularisation de la saison en Ligue 1. Mais le véritable héros du soir se nomme Stéphane Bahoken, auteur d'une chiche du gauche qui surprend Larsonneur au premier poteau juste avant la pause. Un pion synonyme de second succès consécutif pour le SCO, qui met fin à la belle série bretonne (quatre matchs sans défaite) et prend sa revanche sur Brest, première équipe à l'avoir battu cette saison à l'aller (0-1, dixième journée). Pour le reste, on ne va pas se mentir : c'était assez tristoune, sur la pelouse de Francis-Le Blé.


Note du match : 2/14, comme le ratio de défaites à la maison pour le Stade brestois, qui ne s'était avant ce soir incliné que contre le PSG à Francis-Le Blé.



Amiens 0-1 Metz

But : Boulaya (27e) pour les Grenats

« La peur de perdre ne doit plus exister » , exige Luka Elsner, avant le match. Ce qui devrait toujours exister chez ses hommes en revanche, c'est la peur de Farid Boulaya. Servi dans la surface par Pajot, auteur de sa troisième passe dé en 2020, l'ailier lorrain place un enroulé délicieux qui crucifie Gurtner et passe ensuite tout près du doublé sur ce centre de Centonze (36e). Sans conséquence pour Metz, qui peut compter sur un Oukidja des grands soirs. Décisif notamment devant Diabaté (33e), Kakuta (55e) et surtout Konaté (84e), le portier messin permet aux Grenats de mettre fin à une série de quatre matchs sans victoire en Ligue 1. Une broutille à côté des quinze matchs sans succès des Amiénois, qui ne profitent pas des défaites de Nîmes et Dijon. Bon, il y a quand même de quoi avoir peur.

Note du match : 3/4, comme le ratio de passes décisives sur les quatre derniers buts messins pour Vincent Pajot, deuxième meilleur passeur de Ligue 1 en 2020.



  • Résultats et classement de Ligue 1

    Simon Butel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE

    Hier à 16:00 Florent Balmont va devenir entraîneur 8
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons