Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 26 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Liverpool-Arsenal (5-1)

Liverpool découpe Arsenal en cinq

Le choc de la vingtième journée de Premier League ne l'était que sur l'ardoise, tant le leader Liverpool a été intransigeant avec Arsenal. Sonnés par un doublé de Firmino dans le premier quart d'heure, les Gunners ont dû s'incliner face à la force collective des Reds. 5-1 : l'addition est salée, mais justifiée.

Modififié

Liverpool 5-1 Arsenal

Buts : Firmino (14e, 16e et 65e, sp), Mané (32e), Salah (45e+1, sp) pour Liverpool // Maitland-Niles (11e) pour Arsenal

« Il nous avait toujours manqué quelque chose, pendant toutes ces années, mâchait Dejan Lovren avant la rencontre. Cette fois, nous avons tout. » Comprendre, « tout pour aller au bout » . Car après des années de privation, Liverpool semble enfin tenir la recette pour finir la saison repu. En atteste la qualité du menu proposé ce samedi soir par les hommes de Jürgen Klopp face à une terne formation d'Arsenal. Ces derniers n'ont existé que deux petites minutes, avant de se faire avaler par la machine rouge et son trio offensif formidable. Et quand dans les alentours, Manchester City, Chelsea ou encore Tottenham ont calé pendant cette période de fêtes, les Reds montrent qu'ils ont encore suffisamment d'appétit pour attaquer la suite, dont un choc qui s'annonce crucial dans six jours contre les Citizens.

Le délice Firmino, Sokratis au fond du seau


Le plan de table était pourtant simple. Face à la meilleure défense du pays, la seconde attaque et donc solide leader de Premier League, Arsenal est arrivé presque les mains vides à Anfield. C’est avec une ligne défensive décimée et pour seul attaquant de métier Aubameyang qu’Unai Emery s’est mis en tête de réaliser une performance au moins aussi satisfaisante qu’à l’aller (1-1). Sauf que Liverpool s’est mué entre-temps en un hôte gargantuesque. Mais poli. Car après avoir pris soin d’écarteler le bloc londonien, les Reds ont d’abord laissé les Gunners attaquer les petits fours. Un pressing efficace, une récupération de Kolašinac, Iwobi qui s’appuie sur Ramsey avant de délivrer un bon centre devant les cages d’Alisson, et c’est Maitland-Niles qui reprend l’offrande au second poteau. Arsenal ne le sait pas encore, mais c’est le seul petit bout de gras dont il devra se contenter.


En effet, trois minutes plus tard, Liverpool envoie déjà le plat principal, en quatre temps et à base de trois ingrédients principaux. Le premier servi s’appelle Roberto Firmino. Et quel mets ! Le Brésilien profite d’abord d’un rush de Salah mal dégagé par le ballonné Lichtsteiner et d’un cafouillage indigent pour égaliser dans le but vide (son premier de la saison à domicile). Après la chance, c’est de son talent qu’il assaisonne la défense des Gunners, d’un dribble faisant tomber de leurs chaises Sokratis et Mustafi avant de croiser sa frappe du gauche. En deux petites minutes, Bobby a déjà gavé les invités. Pourtant, un quart d’heure plus tard, c’est Sadio Mané qui enchaîne : après un corner, Andy Robertson envoie une transversale vers Mo Salah qui, d’une touche, met sur orbite son collègue sénégalais. Arsenal boira le calice jusqu’à la lie, quand Sokratis percute l’Égyptien dans la surface (après une formidable relance d’Alisson et un relais de Firmino). Salah se fait justice seul en frappant en force (et avec réussite) son penalty juste avant les citrons. À 4-1, ils sont sacrément acides, pour le coup.

« Vous ne prendrez pas de dessert ? »


De nouveau étouffé à la reprise, Arsenal bénéficie pourtant d’une petite respiration. Iwobi, seul « canonnier » à exister, lance Aaron Ramsey, mais le centre-tir du Gallois est complètement gâché par Aubameyang. Pendant ce temps-là, Mané continue de danser, et Virgil van Dijk empêche les Turquoise d’un soir de se resservir. Jusqu’ici magnifique dans son rôle de passe-plat, Fabinho est cette fois gratifié d’une belle déviation du talon de Salah pour s’ouvrir le chemin du but, mais sa frappe est repoussée par Leno. Sur le corner, Lovren se fait molester par Kolašinac, qui offre un nouveau penalty et un nouveau but à Firmino. La coupe est pleine et il ne restera plus que quelques miettes à se mettre sous la dent lors de la dernière demi-heure, si ce n'est une dernière tentative de Henderson et les belles acclamations d'Anfield pour ceux qui avaient jusqu'ici fait des miracles derrière les fourneaux, à savoir Robertson et Wijnaldum. Ne reste plus qu'à digérer ce festin pour obtenir une nouvelle étoile à son palmarès en 2019.


Liverpool (4-2-3-1) : Alisson - Alexander-Arnold, Lovren, Van Dijk, Robertson (Clyne, 83e) - Wijnaldum (Lallana, 78e), Fabinho - Shaqiri, Firmino, Mané (Henderson, 61e) - Salah. Entraîneur : Jürgen Klopp.

Arsenal (4-2-3-1) : Leno - Lichtsteiner, Papastathopoulos, Mustafi (Koscielny, 46e), Kolašinac (Guendouzi, 80e) - Torreira, Xhaka - Maitland-Niles, Ramsey, Iwobi - Aubameyang (Lacazette, 71e). Entraîneur : Unai Emery.


  • Résultats et classement de Premier League

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Liverpool ne fait qu'une bouchée d'Arsenal




    Dans cet article


    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    il y a 45 minutes Affrontements entre des supporters et la police en Suisse 1
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 18:45 Dossevi prend la défense des supporters toulousains arrêtés 10
    À lire ensuite
    Big Bob