Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr. H
  3. // İstanbul Başakşehir-PSG (0-2)

Paris contrôle Istanbul

Sans être brillant dans le jeu, Paris a pu compter sur un doublé de Moise Kean en seconde période pour faire vaciller Başakşehir sur ses terres (0-2). Un succès important pour lancer cette campagne européenne qui ne doit pas occulter la perte de Neymar sur blessure ainsi que les nombreux manques de l'équipe de Thomas Tuchel.

Modififié

İstanbul Başakşehir 0-2 PSG

Buts : Kean (64e, 79e) pour Paris

Après la déroute face à Manchester United au Parc la semaine passée, le PSG était dans l'obligation de se reprendre pour ne pas mettre sa nouvelle épopée européenne en danger. À Istanbul, face à une équipe de Başakşehir limitée pour la C1, Paris n'a que rarement montré qu'il avait les moyens de se rendre le match facile. Heureusement, il a pu compter sur ses individualités pour repartir de Turquie avec trois points essentiels pour la suite de la compétition. Mais alors que la double confrontation décisive face à Leipzig approche à grands pas, l'équipe de Thomas Tuchel va devoir cravacher car, dans le jeu, les inquiétudes entrevues face aux Red Devils sont toujours bel et bien là.

Paris perd Neymar et ne retrouve pas de certitudes

Au cœur d’un stade Fatih Terim garni de quelques supporters turcs peu bruyants, Paris débarque vêtu de son troisième maillot aux couleurs du Qatar dans un 4-4-2 avec Danilo Pereira en défense centrale et Marquinhos au milieu. Rapidement, le manque d’intensité mis par les Parisiens saute au visage : les transmissions sont lentes, les mouvements peu nombreux, les replis défensifs et l’engagement absent. En face, Başakşehir laisse le ballon au PSG et dresse une muraille avec Enzo Crivelli comme premier chien de garde. Le boulot de l’ancien Bordelais, bien qu’averti dès la deuxième minute, est payant et permet à Edin Višća de faire passer quelques sueurs froides dans les rangs parisiens (16e).


Les coéquipiers de Marquinhos réagissent du tac au tac via une frappe contrée in extremis de Di María, mais vont faire la grimace quand la cuisse gauche de Neymar réclame du repos. Pablo Sarabia vient suppléer le Brésilien, ce qui n'empêche pas l'ancien Lyonnais Rafael de chauffer les gants de Keylor Navas (26e). L'animation offensive parisienne inquiète car, hormis compter sur un exploit de Kylian Mbappé, Paris n’a pas vraiment d’idées. Avant la pause, sur un ultime centre d’Alessandro Florenzi, l’international français reprend sans succès et voilà que Paris a une montagne de questions à élucider en quinze minutes chrono.

Kean, bis repetita

Pourtant, dès le coup d’envoi de cette seconde période, le PSG rate une énorme occasion de sonner les Turcs : à la suite d'une remise parfaite de Mbappé au point de penalty, Sarabia manque inexplicablement d’ouvrir le score en tirant au-dessus (47e). Hormis une banderille bien gérée par Višća, l’équipe d’Okan Buruk commence à tirer la langue et va finir par craquer. Sur un corner botté par Mbappé, Moise Kean se fait oublier et décroise bien sa tête pour faire respirer Paris (0-1, 64e). L’entraîneur turc décide de rajouter un attaquant dans la balance en la personne de Demba Ba et voilà le PSG qui se remet à souffrir. Türüc expédie un coup franc qui fleurte avec la lucarne avant d’obliger, sur l’action suivante, Navas à un véritable exploit sur sa ligne. Le chaos est dans l’air, Danilo tient la baraque derrière, et Paris va réussir à se mettre à l’abri : le centre de Sarabia prolongé par Mbappé profite à Kean qui, dos au but, contrôle et enchaîne une volée du gauche gagnante (0-2, 79e). Comme face à Dijon le week-end passé, l'Italien s'offre un doublé et permet au club de la capitale de fermer la boutique avant de rentrer en France avec ce qu’il était venu chercher. Pour le contenu en revanche, il faudra repasser.




İstanbul Başakşehir (4-3-3) : Günok – Rafael, Škrtel, Epureanu, Bolingoli-Mbombo (Ali Kaldırım, 62e) – Kahveci, Tekdemir, Topal (Ba, 68e) - Višća, Türüc (Aleksić, 81e), Crivelli (Giuliano, 80e). Entraîneur : Okan Buruk.

PSG (4-2-2-2) : Navas – Florenzi (Kehrer, 74e), Danilo, Kimpembe, Kurzawa (Bakker, 87e) – Herrera (Gueye, 87e), Marquinhos - Di María (Rafinha, 74e), Neymar (Sarabia, 26e) – Kean, Mbappé. Entraîneur : Thomas Tuchel.


Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 14:15 EuroMillions : 162 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce vendredi
Hier à 14:36 Pas de reprise du foot amateur avant le 20 janvier prochain 5
Hier à 12:19 L'ambassade d'Argentine en France ouvre un registre de condoléances numérique pour Maradona 31 Hier à 12:11 La FIFA et son président rendent hommage au Pibe de Oro 5
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 10:21 Ronaldinho : « Repose en paix mon idole, je t'aime » 15
À lire ensuite
Les notes du PSG