Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // D1 féminines
  2. // J10
  3. // PSG-OL (1-1)

Le PSG accroche l'OL

Placé au quart d'heure de jeu grâce à un but de Wang Shuang, le PSG a finalement accroché dimanche soir un bon point face à l'OL (1-1).

Modififié

PSG 1-1 OL

Buts : Wang (15e) pour le PSG // Renard (19e) pour l’OL.

Duel au sommet ce soir entre le PSG, deuxième, qui accueillait l’armada lyonnaise, première en championnat avec un parcours sans faute. Et si les joueuses d’Olivier Echouafni ont pris l’avantage grâce à une erreur de Bouhaddi, Renard a remis les compteurs à zéro moins de cinq minutes plus tard. Deux buts coup sur coup dans une rencontre très haché en seconde période qui n’aura permis à aucune des deux équipes de prendre l’avantage. Lyon garde sa première place avec deux points d’avance sur le PSG après dix journées de championnat.

Renard rattrape la bourde de Bouhaddi


D’entrée de jeu, les Lyonnaises monopolisent le ballon comme à leur habitude. En face, le PSG exerce un pressing, à l’image de Formiga, véritable métronome du milieu parisien. La rencontre a du mal à se lancer, mais les joueuses de Reynald Pedros se montrent dangereuses en utilisant les côtés. La défense du PSG tient bon et Kiedrzynek parvient à garder sa cage inviolée. Et à la 15e minute, Bouhaddi rate complètement sa relance qui atterrit dans les pieds de Wang qui n’a plus qu’à dribbler la gardienne pour pousser le ballon au fond des filets (1-0, 15e). Pour leur première incursion dans la surface adverse, les coéquipières de Geyoro font mal à l’OL. Mais Lyon reste Lyon avec ses cinq titres de Championne d’Europe, et quatre minutes plus tard, Wendie Renard place une tête imparable dans la cage parisienne à la suite d'un coup franc de Marozsan (1-1, 19e). Jusqu’à la mi-temps, le score ne bougera pas malgré les nombreuses tentatives d’Ada Hegerberg.

Des duels, mais pas de but


Au retour des vestiaires, les joueuses du PSG essayent de passer par les côtés pour perturber le bloc lyonnais, toujours bien en place. Mais rien n’y fait et la buteuse maison Marie-Antoinette Katoto n’arrive pas à se mettre en évidence. Reynald Pedros fait alors entrer Eugénie Le Sommer et se retrouve avec une attaque cinq étoiles pour tenter de contrarier les Parisiennes. Un changement qui ne modifie pas la physionomie de la rencontre, moyennement emballante. Un match où les duels laissent des traces et rend le jeu haché. Malgré tout, l’OL reprend le dessus sur son adversaire du soir sans parvenir à s’approcher dangereusement des buts. La rencontre se termine dans le froid de Jean Boin sans de quoi réchauffer les 8 700 spectateurs présents. Mise à part la claquette incroyable de Kiedrzynek à la suite d'une frappe contrée de Mbock, excellente tout le match. L’OL peut aussi être frustré après un penalty non sifflé sur Ada Hegerberg dans le temps additionnel. Rien ne change en tête du championnat et le PSG accuse toujours deux points de retard sur les Lyonnaises. Le suspense risque de durer jusqu’à la fin du championnat dans lequel Paris peut encore croire au titre.



PSG (4-2-3-1) : Kiedrzynek - Périsset, Paredes, Daiane, Lawrence - Formiga, Geyoro - Diani, Wang, Morroni - Katoto. Entraîneur : Olivier Echouafni.

OL (4-3-3) : Bouhaddi - Bronze, Mbock, Renard, Bacha - Henry, Kumagai, Marozsan - Cascarino, Hegerberg, Majri. Entraîneur : Reynald Pedros.


Par Rémi Salvayre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 10:09 Zlatan confirme qu'il reste en MLS 16