Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Euro 2020
  2. // Gr.F
  3. // Hongrie-Portugal (0-3)

Le Portugal s'impose largement face à la Hongrie

Au terme d'une rencontre qui aura mis du temps à se décanter, le Portugal s'est finalement imposé sans briller (0-3) face à une équipe hongroise courageuse, mais trop courte pour tenir toute la rencontre. Si le résultat est bon, la manière fut en revanche très compliquée pour la Selecção.

Modififié

Hongrie 0-3 Portugal

Buts : Guerreiro (84e), Ronaldo (87e s.p., 90e+2) pour le Portugal

84 minutes. C’est le temps qu’il aura fallu aux Portugais pour faire enfin sauter le verrou hongrois grâce à un but plein de réussite de Guerreiro, avant que Ronaldo ne plante à deux reprises quelques minutes plus tard. Une victoire 0-3 pour une Selecção très brouillonne et pas franchement emballante, mais qui a néanmoins franchi avec succès la première étape dans sa reconquête du titre européen, sur la pelouse d’un stade Ferenc-Puskás de Budapest et ses 65 000 spectateurs majoritairement acquis à la cause de leurs héros magyars. Une victoire à l’arrachée dont seul le résultat restera dans les mémoires au moment de faire les comptes dans ce groupe F de la mort.

Domination stérile


Dans une ambiance de feu et un stade plein (enfin !), Diego Jota fait rapidement passer le premier frisson, mais l’attaquant de Liverpool décide de snober Ronaldo pour tenter sa chance en solo, sans succès (5e). Les joueurs de Marco Rossi peinent techniquement à enchaîner deux passes et progresser dans la moitié de terrain de la Selecção qui confisque le cuir (67% de possession de balle en première mi-temps) et pense ouvrir le score grâce à Bernardo Silva, mais le Citizen refuse de frapper du pied droit et laisse à Orbán la possibilité d’effectuer une intervention in extremis de grande qualité (26e). Même son de cloche pour Jota, à nouveau, qui bute sur Gulácsi (40e), et Cristiano Ronaldo qui balance une praline au-dessus de la barre à bout portant (44e). Un match à sens unique (5 tirs à 1), mais pas franchement emballant qui laisse le champion en titre dans une position inconfortable après 46 minutes passées sur la pelouse.

Cristiano Ronaldo dépasse Platini


Une première mi-temps à sens unique (5 tirs à 1), mais pas franchement emballante qui laisse le champion en titre dans une position inconfortable après 46 minutes passées sur la pelouse. Brouillons, les hommes de Santos reprennent leurs vilains défauts au retour des vestiaires et attendent plus d’une heure pour se décider à frapper depuis l’extérieur de la surface, mais Gulácsi réalise une belle horizontale pour détourner le cachou de Bruno Fernandes (68e). Les Magyars pensent même réaliser le hold-up et ouvrir le score, mais le but de Schön est finalement refusé pour un hors-jeu évident (80e). Trois minutes plus tard, Guerreiro crucifie Gulácsi d’une frappe déviée par Orbán (0-1, 84e), avant donc le dixième but de CR7 en championnat d’Europe sur penalty (0-2 s.p., 87e), faisant de lui l’unique meilleur buteur de l’histoire de la compétition devant Platini et ses neuf réalisations lors de l’Euro 1984. Pas rassasié, le quintuple Ballon d’or s’offre même un doublé au terme d’un festival (0-3, 90e+2). Un score finalement très sévère pour les Hongrois, tandis que les Portugais devront afficher un bien meilleur visage contre l'Allemagne samedi prochain. En attendant, c'est trois points dans la besace et un sacré soulagement.



Hongrie (3-5-2) : Gulácsi - Botka, Orbán, Szalai - Lovrencsics, Kleinheisler (Sigér, 78e), Nagy (Varga, 89e), Schäfer (Nego, 66e), Fiola (Varga, 89e) - Szalai, Sallai (Schön, 77e). Sélectionneur : Marco Rossi.

Portugal (4-2-3-1) : Rui Patrício - Semedo, Dias, Pepe, Guerreiro - Carvalho (Sanches, 81e), Danilo Pereira - Bernardo Silva (Rafa Silva, 71e), Fernandes (Moutinho, 89e), Jota (Silva, 81e) - Ronaldo. Sélectionneur : Fernando Santos.


  • Résultats et classements de l'Euro 2020

    Par Fabien Gelinat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    Partenaires
    Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 12:47 Salle OM, salle PSG: viens mater le Classico lors d'une projo So Foot inédite 5 Hier à 11:27 Un gardien de MLS se prend pour un catcheur, The Rock applaudit 23