Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // 32es
  3. // Caen-PSG (0-1)

Le PSG s'en sort à Caen

Grâce à un but de Moise Kean dans le second acte après une première période sans folie, Paris a éliminé Caen pour se qualifier en seizièmes de Coupe de France. Une victoire sérieuse sur la plus courte des marges satisfaisante pour Mauricio Pochettino, qui a cependant vu Neymar sortir sur blessure, alors que la Ligue des champions et Barcelone se dressent dans une semaine.

Modififié

Caen 0-1 Paris Saint-Germain

But : Kean (49e)

Le job, toujours le job, rien que le job. Faire le travail, assurer le taf et passer au suivant. Telle est actuellement la mission du Paris Saint-Germain, qui enchaîne les rencontres et les compétitions (presque) sans s'arrêter de gagner. Certains croyaient - ou espéraient - qu'un 32e de finale de Coupe de France, coincé entre deux journées de Ligue 1 et programmé une semaine avant une reprise fondamentale de Ligue des champions contre Barcelone, allait venir à bout de sa motivation ? Que dalle : en bons professionnels, les soldats de Pochettino ont su se montrer concentrés et patients pour écarter tranquillement un Caen qui n'a pourtant pas démérité. De l'observation en première période, quelques accélérations ponctuées d'un but de Moise Kean en seconde et voilà le lauréat 2020 qualifié en seizièmes afin de continuer à défendre son trophée. Objectif rempli, place au prochain.

Équipe bis et moteur diesel


Sans Mbappé, Marquinhos ou Verratti. Mais avec Neymar, Kean ou encore Florenzi. À Caen, Paris se déplace muni d'un onze remanié qui doit rapidement faire sauter le verrou normand sur le papier. Sauf qu'entre la théorie et la pratique, il y a un pas que les favoris du soir ne parviennent pas à franchir. Face à un adversaire aussi déterminé que discipliné derrière, qualités qui doivent faire plaisir à Dupraz, le champion de France a un mal fou à se créer des occasions devant une défense qui l'attend en position très basse. Neymar se la joue solo, mais ne réussit pas à créer de grosses différences. Pendant ce temps-là, ses potes tiennent le ballon sans accélérer le rythme ou trouver une faille dans l'arrière-garde locale. Si bien qu'à la pause, seule la tête de Draxler a inquiété un tant soit peu le gardien Péan.

L'ouverture Kean, l'inquiétude Neymar


Reste que le PSG a, parfois, besoin de peu de gâchettes pour tirer au bon endroit. En témoigne la rapide ouverture du score au retour des vestiaires de Kean, qui combine parfaitement avec l'inévitable Neymar pour propulser le centre du Brésilien au fond des filets normands. 1-0 pour Paris, l'affaire se corse pour Caen. Même si Péan stoppe la tentative de break du même Kean, offrant un sursis aux siens. Dupraz essaye bien quelques coups en enchaînant les remplacements, mais la tâche s'avère trop compliquée à réaliser. Dans le coup physiquement et se contentant du minimum dans l'optique du calendrier chargé à venir, les gars de la capitale assurent un succès qui aurait pu être élargi via Mbappé (but refusé pour hors-jeu, notamment) malgré une petite frayeur de Florenzi vite rattrapée ou une opportunité pour Sery. En espérant que leur Neymar, sorti du terrain en raison d'un pépin à l'adducteur sans même attendre les directives de son entraîneur, puisse gambader sans aucune gène dans quelques heures. Car la Ligue 1 et la C1, c'est déjà demain.



Caen (4-4-2) : Péan - Fouda (Inoussa, 80e), Yago (Gonçalves, 61e), Vandermersch, Weber - Lepenant, Gioacchini (Court, 63e), Beka Beka, Pi - Bammou (Sery, 71e), Traoré (Mendy, 62e). Entraîneur : Dupraz.

Paris Saint-Germain (4-2-3-1) : Rico - Florenzi (Marquinhos, 90e), Kehrer, Diallo, Bakker - Paredes (Gueye, 77e), Danilo - Sarabia, Neymar (Mbappé, 60e), Draxler (Simons, 78e) - Kean. Entraîneur : Pochettino.


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
Hier à 18:06 Venez à notre brocante "So Foot Nostalgie" ce dimanche à Paris ! 1
Hier à 14:51 Une exposition dédiée aux supportrices remporte le Prix européen des fans de l'année 7 Hier à 14:32 La FIFA aide à l'évacuation de réfugiés afghans 15
Partenaires
Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi
Hier à 12:06 La LFP va lancer sa filiale commerciale 12
Hier à 10:28 Podcast : "France/Algérie 2001, l'impossible derby" 2 Hier à 09:55 D1 féminine : L'Américaine Sam Johnson incendie l'ASJ Soyaux 24
À lire ensuite
Ron Vlaar et la manière