Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // OM-Troyes (1-0)

L'OM glace Troyes dans le silence du Vélodrome

Dans une partie déprimante du fait du huis clos du Vélodrome, mais aussi du contenu mollasson proposé par Marseille et l'ESTAC, les Phocéens ont fait la différence en seconde période grâce à Dimitri Payet et Pol Lirola (1-0). Une manière de se remettre les idées en place, sans la manière.

Modififié

Marseille 1-0 Troyes

But : Lirola (74e) pour l'OM

C'était un retour au football post-Covid, celui de 2020-2021, dans lequel le Vélodrome était plongé ce dimanche soir. On a rapidement compris que cette ambiance mettrait le cafard à tout le monde, mais on ne pensait pas que le spectacle proposé sur le carré vert par l'OM et l'ESTAC ferait le même effet. Longtemps avare en occasions et en tirs cadrés, le match ne s'est décanté qu'après l'heure de jeu (et encore), les hommes de Jorge Sampaoli faisant logiquement la différence sans toutefois pouvoir fanfaronner. C'est toujours ça de pris, pour conclure un mois de novembre jusqu'ici maussade.

Payet, le match d'après

Titulaire pour reprendre goût au football après les incidents à Décines une semaine plus tôt, Dimitri Payet a allumé la première étincelle sur coup franc (4e). Au terme d'un premier quart d'heure rempli de fautes et de construction laborieuse de l'OM avec un Valentin Rongier campé à son rôle de latéral droit, Troyes a fini par faire la différence, mais Giulian Biancone et Youssouf Koné ont mal joué le coup (18e). Si ce n'est avec un ou deux centres de Pol Lirola et une frappe d'un Konrad de la Fuente brièvement en vue (24e), les locaux n'ont pas réussi à s'approcher de la cible en première période, et au contraire, l'ESTAC a pris ses aises : il a d'ailleurs fallu un Pau Lopez vigilant devant la mobylette Biancone (30e).


Perdant son mojo sur coups de pied arrêtés et dans son influence sur le jeu au fil des minutes, Payet s'est réveillé à l'heure de jeu et a eu un éclair de génie pour lancer Arkadiusz Milik, mais le Polonais a perdu son duel avec Gauthier Gallon (62e). On a retrouvé le même duo moins de dix minutes plus tard avec le Réunionnais au centre et Arek prenant le dessus sur Adil Rami, mais Gallon a été une nouvelle fois impérial (71e). Les Phocéens ont continué de pousser, et finalement, après un numéro le long de la ligne médiane, Payet a changé de destinataire pour lancer Lirola, tout tranquille pour ouvrir le score, alors que l'étourdi Biancone couvrait (1-0, 74e). Un dernier quart d'heure pour la forme, et les locaux ont enfin pu regoûter au succès, le premier depuis Clermont (0-1) fin octobre. Et après deux 0-0 au Vel', les filets ont enfin tremblé. Dommage que personne n'ait été là pour voir ça.



OM (4-1-4-1) : P. López - Rongier, Saliba, Álvaro, L. Peres - Gueye - Lirola (L. Henrique, 86e), Guendouzi, Payet (c), De la Fuente (Dieng, 69e) - Milik (Gerson, 82e). Entraîneur : Jorge Sampaoli.

ESTAC (5-4-1) : Gallon - Biancone, Rami (Ripart, 74e), Giraudon (c), Salmier, Y. Koné (Chadli, 87e) - Rodrigues, Kouamé (Chavalerin, 75e), Tardieu, M. Baldé (Dingomé, 78e) - Touzghar (Suk, 75e). Entraîneur : Laurent Batlles.


  • Résultats et classements de Ligue 1

    Par Jérémie Baron
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    il y a 8 heures Bonus FDJ de 10€ avec le code promo RDJ10 1
    il y a 2 heures Live twitch : célébrations mythiques et montées/descentes il y a 3 heures Le FC Fontenay-le-Fleury rend hommage aux femmes qui ont marqué l'histoire 10
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE