Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

L'Inter trébuche, Lucas offre la qualification à Tottenham

Tottenham a remporté son duel à distance avec l'Inter, décrochant sa qualification pour les huitièmes de finale. Le club milanais n'a pas réussi à battre le PSV (1-1), pendant que les Spurs se sont contentés d'un match nul arraché grâce à Lucas Moura au Camp Nou (1-1). Dans le groupe A, l'Atlético de Madrid a été tenu en échec par Bruges (0-0) et perd sa place de leader.

Modififié

Groupe A


Club Bruges 0-0 Atlético de Madrid



Les Colchoneros sont les grands perdants de la soirée dans ce groupe A. Les Madrilènes avaient besoin de s’imposer en Belgique, afin d’assurer leur première place. Mais les Brugeois, déjà officiellement reversés en C3, n’ont pas laissé faire les soldats de Diego Simeone. Si les visiteurs ont eu le contrôle du ballon, ils ne sont pas parvenus à se montrer vraiment dangereux devant le but d’Horváth, à l’image de Griezmann, pas du tout inspiré ce soir. Bruges aurait même pu s’offrir une victoire de prestige, mais Luan Peres a buté sur Oblak (74e). Résultat : le public du Jan Breydel Stadion devra encore attendre pour assister à une victoire de son équipe en Coupe d’Europe, le dernier succès à la maison remontant à novembre 2015. De son côté, l’Atlético laisse Dortmund, vainqueur tranquille de Monaco, lui passer devant, et croisera les doigts pour ne pas tomber sur un gros morceau en huitièmes.

FC Bruges (3-5-2) : Horváth - Poulain, Mechele, Denswil - Vormer, Amrabat, Nakamba, Vanaken (Rits, 90e), Ngonge (Peres, 69e) - Openda (Schrijvers, 74e), Wesley. Entraîneur : Ivan Leko.

Atlético de Madrid (4-4-2) : Oblak - Arias, Godín, Montero, Saúl - Koke, Partey (Kalinić, 68e), Riquelme, Lemar (Correa, 61e) - Martins (Vitolo, 60e), Griezmann. Entraîneur : Diego Simeone.




Groupe B


Inter 1-1 PSV Eindhoven

Buts : Icardi (73e) pour l'Inter // Lozano (13e) pour le PSV

Une douche glacée pour l’Inter à Giuseppe Meazza. Les Nerazzurri devaient l’emporter contre un PSV déjà éliminé, tout en gardant un œil sur le résultat de Tottenham. Sauf que les Néerlandais n’étaient pas venus à Milan pour faire du tourisme, sûrement désireux de sortir de la compétition par la grande porte. Ainsi, Lozano a profité d’un centre parfait de Bergwijn, après une énorme erreur d’Asamoah, pour refroidir une première fois l’Inter (0-1, 13e). Dans la foulée, De Jong aurait même pu définitivement calmer des Italiens incapables de réagir après l’ouverture du score. Bien plus entreprenante en seconde période, l’Inter s’en est remise à Icardi. L’international argentin a d’abord buté sur un excellent Zoet, avant de trouver la faille à la 73e minute d’un coup de tête au deuxième poteau. Sauf que la victoire n'est jamais arrivée dans le dernier quart d'heure et l'Inter a laissé filer une qualification tant espérée dans les bras des Spurs. Une déception XXL.

Inter (4-3-3) : Handanović - D'Ambrosio, De Vrij, Škriniar, Asamoah (L. Martínez, 69e) - Candreva (Keita Baldé, 56e), Brozović, Valero - Politano (Vrsaljko, 83e), Icardi, Perišić. Entraîneur : Luciano Spalletti.

PSV Eindhoven (4-2-3-1) : Zoet - Dumfries, Sainsbury, Viergever, Angelino - Hendrix, Gutiérrez (Sadílek, 65e), Rosario - Bergwijn (Malen, 71e), L. De Jong, Lozano (Pereiro, 90e). Entraîneur : Mark van Bommel.



FC Barcelone 1-1 Tottenham

Buts : Dembélé (7e) pour le Barça // Lucas Moura (85e) pour les Spurs


Le héros de Tottenham se nomme Lucas Moura ! Le club londonien a bien cru ne jamais réussir à marquer au Camp Nou, la faute à un Jasper Cillessen en état de grâce. C'est simple, le portier catalan a longtemps écœuré les attaquants des Spurs, qu'il s'agisse de Son, Kane, Eriksen ou même Lucas. Mais le gardien n'a rien pu faire pour empêcher l'ancien Parisien de marquer de près, après un caviar de Kane pour sa première passe décisive de la saison en C1 (1-1, 85e). Un pion pour la qualification, Tottenham terminant avec le même nombre de points que l'Inter (8), mais profitant du but marqué à Milan lors de leur double confrontation pour empocher le ticket. Un dénouement complètement fou, alors que le Barça avait commencé très fort. Pourtant, Ernesto Valverde avait décidé de laisser Messi, Alba, Piqué et Busquets sur le banc pour cette rencontre sans grand enjeu pour les Catalans. Pas vraiment un problème pour ces derniers, Ousmane Dembélé ayant décidé d'arriver à l'heure pour faire le show. Dès la 7e minute, l’international français a profité d’une erreur du jeune Walker-Peters – qui se souviendra de sa première titularisation en C1 – pour se lancer dans un sprint dantesque, avant d’effacer Winks d’un crochet dont lui seul a le secret et crucifier Lloris. Un sacré but finalement anecdotique : le Barça règne sur le groupe B et les Anglais ont la banane.

FC Barcelone (4-3-3) : Cillessen - Nelson Semedo, Vermaelen, Lenglet, Juan Miranda - Rakitić (Busquets, 46e), Aleña, Arthur (Messi, 64e) - O. Dembélé (D. Suárez, 76e), Munir, Coutinho. Entraîneur : Ernesto Valverde.

Tottenham (4-2-3-1): Lloris - Walker-Peters (Lamela, 61e), Alderweireld, Vertonghen, Rose - Winks (Llorente, 83e), Sissoko - Eriksen, Alli, Son (Lucas Moura, 71e) - Kane. Entraîneur : Mauricio Pochettino.




  • Résultats et classements de la Ligue des champions

    Par Clément Gavard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi

    Hier à 10:48 Viens mater PSG-OM lors d’une projection So Foot inédite 10
    Hier à 19:00 Le récap de la #SOFOOTLIGUE Hier à 18:15 Un maillot contre le racisme dans FIFA 20 23 Hier à 17:33 Au Mexique, un match perturbé par une bagarre générale dans les tribunes 12 Hier à 16:11 Les anciens footballeurs seraient plus susceptibles de mourir de démence 35 Hier à 16:04 Le jour où Antoine Griezmann s'est fait bannir de FIFA 56
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 15:24 Un club brésilien présente un maillot taché de mazout pour sensibiliser 15
    À lire ensuite
    L’échelle de Messi