Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options

L'homme qui étouffe l'arbitre

On connaissait la suspension pour insultes à l'arbitre. Ou celle pour avoir craché sur un adversaire. Mais celle-là, on ne l'avait encore jamais faite.

Andrea Biondi est un joueur italien évoluant à Albereta 72, un club amateur de Troisième catégorie. Il ne rejouera pas de si tôt, car la Justice Sportive vient de lui infliger une suspension record de 20 mois. Plus qu'Adrian Mutu pour ses affaires de coke. Mais qu'a-t-il donc fait ? Simple. Après une expulsion ( «  totalement justifiée » , selon la presse locale), Biondi a tenté d'étouffer l'arbitre avec son propre sifflet. Dans la plainte remise à la Justice, on peut lire que le joueur «  a mis un bras autour du cou de l'arbitre, essayant ensuite avec sa main de forcer le sifflet à l'intérieur de sa gorge » . Un bon gros bourrin.



A priori, le joueur ne fera pas appel. Bizarre.




EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 2 heures Le bonbon de Bruno Alves sur coup franc 1
il y a 9 heures Le joli but de Frenkie de Jong avec l'Ajax 12
À lire ensuite
Le Real est le plus riche