Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // En partenariat avec Back Market

Et si France-Allemagne avait eu lieu pendant l'Euro 2020 en 2020 ?

Que se serait-il passé si ce France-Allemagne avait eu lieu à sa date initiale ? Certainement quelque chose de ce style : un match équilibré dans lequel Timo Werner n'aurait pas marqué.

Modififié

France 1-1 Allemagne

Buts : Mbappé (88e) pour les Bleus // Brandt (4e) pour l'Allemagne

Deux ans après, les voilà de nouveau face à face. À la suite de leur entrevue sans le moindre but à Munich, en 2018, dans le cadre de la Ligue des nations, Français et Allemands remettaient le couvert ce 15 juin 2020 pour leur entrée dans la compétition. Verdict ? Une rencontre plutôt fermée, ennuyeuse même, sauvée par le talent de Kylian Mbappé qui a répondu à l’ouverture du score précoce de Julian Brandt à la suite d'une bévue de Raphaël Varane. Ouf, l’essentiel est sauf.

Ça m'Werner

Timo Werner a les tympans qui sifflent et Dua Lipa et son tube « Levitating » n’y sont pour rien. Non, le responsable ce jour-là, qui lui gueule dessus comme un chiffonnier dans une Allianz Arena dénuée d’âme, c’est son sélectionneur Joachim Löw. Il faut dire que l’homme qui aime se sentir les doigts en a gros sur la patate, et pour cause : ce caviar délivré par Brandt, le futur attaquant de Chelsea aurait dû le mettre au fond. À dix minutes de la pause, ce mouvement de la Nationalmannschaft était somptueux : redoublement de passes, inspiration géniale de Toni Kroos pour trouver Brandt dans le dos de l’arrière-garde française et puis Werner...

Werner, lui, n’avait plus qu’à la pousser au fond après avoir éliminé Hugo Lloris. Et non pas taper dans le gazon et déconstruire un but tout fait. Non, ce qu’attendait Löw, c’était une efficacité clinique comme pour Brandt sur l’ouverture du score : à savoir, un ballon chipé dans les pieds de l’empoté Varane et bonifié d’un plat du pied (sécurité) pour mettre l’Allemagne en tête (1-0, 4e). Mais le bomber du RB Leipzig n’a pas été en mesure d’en faire de même, et surtout de faire oublier le non-convoqué Thomas Müller qui ne l’aurait pas ratée, celle-là.

Mbappé, le sauveur

Même du bord de la pelouse parfaitement tondue de l’enceinte munichoise, le cri de colère de Didier Deschamps a été entendu à la pause. Celui d’un technicien déçu de la première période insipide de son équipe, déçu par le manque d’inventivité d’Antoine Griezmann qui affiche le même visage triste qu’au Barça, déçu d’un groupe qui ne répond plus. Mais la seconde période va rapidement redonner des couleurs au natif de Bayonne : ses Bleus sont vaillants, libérés et portés par un Olivier Giroud toujours en feu.

Auteur de trois pions lors des quatre derniers matchs officiels des Bleus fin 2019, l’ancien goleador de Grenoble ne sera cette fois pas buteur, mais bien passeur décisif pour Mbappé dans les derniers instants de la rencontre. Un peu malgré lui, mais quand même. Car en reprenant parfaitement un centre millimétré de Benjamin Pavard, sa tentative détournée du bout des gants par Manuel Neuer sur le montant profite au golden boy de Bondy qui traînait par là (1-1, 88e) et qui permet aux Bleus de faire honneur à leur statut de champion du monde. Place à la Hongrie, maintenant.



Allemagne (4-2-3-1) : Neuer - Halstenberg, Can, Sule, Klostermann - Kimmich, Kroos - Reus, Brandt, Gnabry - Werner. Sélectionneur : Joachim Löw.

France (4-2-3-1) : Lloris - Dubois, Varane, Kimpembe, F. Mendy - Pogba, Kanté - Mbappé, Griezmann, Coman - Giroud. Sélectionneur : Didier Deschamps.


Rendez-vous le 19 juin pour découvrir un nouveau match reconditionné par Back Market.

Barre de son, Smart TV, vidéoprojecteur, etc. : retrouvez toute la tech reconditionnée jusqu'à 70% moins chère que le neuf sur Back Market.


SF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi
il y a 3 heures 52% des fans chinois trouvent l'e-sport aussi excitant que le football réel 69
il y a 10 heures Le cousin d'Erling Haaland marque pour ses débuts pros 12
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
À lire ensuite
Giroud de secours