Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Crotone arrache son maintien, Empoli sombre en Serie B

Gonflé à bloc face à une Lazio apathique, Crotone a joué crânement sa chance pour dominer les Biancocelesti, baffés trois buts à un. Surtout, les Calabrais ont remporté leur duel à distance avec Empoli, défait par Palerme et condamné à rejoindre les Siciliens et Pescara en Serie B.

Modififié

Crotone 3-1 Lazio

Buts : Nalini (14e, 60e), Falcinelli (22e) pour Crotone // Immobile (26e, sp) pour la Lazio

Chauds comme la braise, les tifosi de Crotone claquent une banderole incitant leurs joueurs « à remporter la dernière bataille  » . Les hommes de Davide Nicola doivent battre les Laziali, tout en espérant une contre-performance d'Empoli face à Palerme, pour se maintenir dans l'élite. Sans surprise, les Calabrais foncent d'entrée dans le tas. Et ouvrent le score par Andrea Nalini, qui inscrit le premier but de sa carrière en Serie A, d'une frappe à l’entrée de la surface. La Lazio somnole et Diego Falcinelli claque son treizième but de la saison, une tête maligne qui coupe un coup franc de Barberis. Immobile se charge ensuite de faire redescendre la température en inscrivant sa 23e réalisation de la saison, sur penalty. Heureusement pour Crotone, Bastos est d'humeur généreuse ce soir et laisse ses partenaires à dix en se chopant un deuxième jaune. Nalini en profite pour placer un coup de casque, qui creuse l'avantage des siens. Le stade Ezio-Scida s'enflamme ensuite quand les tifosi apprennent que Palerme a ouvert le score face à Empoli. Puis explose carrément, quand ils découvrent que les Siciliens ont doublé la mise. Auteurs d'une fin de saison remarquable, les Calabrais ont finalement su arracher leur maintien dans l'élite en se sortant les tripes sur le pré. Chapeau bas.


Inter 5-2 Udinese

Buts: Eder (5e, 54e), Perišić (18e), Brozović (36e), Angella (78e, csc) pour l'Inter // Balic (76e), Zapata (92e) pour l'Udinese

Pas d'enjeu, mais du jeu pour l'Inter ce dimanche soir. Écartés de la course à l'Europe, les Interisti se sont offert un ultime succès à domicile pour conclure la saison. Et avec la manière. Eder ouvre ainsi le score, en concluant de près un bon centre de Davide Santon. Avant que Perišić ne double la mise en coupant un bon centre d'Eder, encore lui. Le Croate rendra la pareille à son coéquipier brésilien après la pause, en le servant sur un plateau dans les seize mètres. Entre-temps, Brozović avait triplé la mise d'une frappe croisée dans la surface. Deux buts des Frioulans Balic et Zapata, puis un pion contre son camp d'Angella concluent l'opération portes ouvertes qu'avaient entreprises ce soir les deux formations à Giuseppe-Meazza.


Palerme 2-1 Empoli

But : Nestorovski (76e), Bruno Henrique (82e) pour Palerme // Krunic (87e) pour Empoli

La peur au ventre. Pour être assuré de sauver ses miches dans l'élite et de devancer Crotone, Empoli doit l'emporter face à Palerme. Mais les Azzurri, paralysés par l'enjeu, ne montrent presque rien en première période. La suite, c'est une bonne vieille baston avec quatre cartons jaunes récoltés coté toscan, qui débouche sur du vide. Alors Nestorovski va planter, de la tête, sur la première frappe cadrée des Siciliens. C'est un trou qui s'ouvre soudainement sous les pieds des joueurs d'Empoli, qui, assommés, encaissent rapidement un second pion de Bruno Henrique. Mais Empoli va s'offrir un ultime semblant d'espoir grâce à une tête opportuniste de Krunic en toute fin de match. Finalement insuffisant pour les Toscans qui doivent s'incliner. Et retrouver la Serie B.


Fiorentina 2-2 Pescara

Buts : Saponara (66e), Vecino (85e) pour la Fiorentina // Caprari (16e), Bahebeck (65e) pour Pescara

La Viola le sait : quoi qu'il se passe ce soir, l'Europe, ce ne sera pas pour la saison prochaine. Forcément, ça pue un peu la démotivation à l'Artemio Franchi. Et Pescara, déjà relégué, en profite pour ouvrir le score par Caprari, qui envoie une frappe du droit impeccable dans les filets de Ragowski, qui supplée ce soir Tătărușanu. Mais le vrai frisson de la soirée, c'est bien entendu le pion de Jean-Christophe Bahebeck, qui attendait de marquer depuis la 21e journée. De quoi permettre au Parisien de terminer avec la conscience tranquille l'exercice 2016-2017. La défense bidon de Pescara fait ensuite son office et le Delfino encaisse deux banderilles de Saponara et Vecino en fin de match. Anecdotique pour les deux équipes, Pescara étant déjà en Serie B depuis déjà un bon paquet de journées.



Torino 5-3 Sassuolo

Buts : Boyé (6e), Baselli (22e), De Silvestri (45e+1), Falque (57e), Belotti (80e) pour le Torino // Defrel (14e, 40e, 82e, sp) pour Sassuolo

Invaincu depuis la 31e journée, Sassuolo se fait crânement plaisir depuis plusieurs semaines. Mais le Toro a lui aussi quelques épicuriens dans son effectif. Lucas Boyé par exemple, qui enrhume Biondini avant d'envoyer un petit enroulé pépère qui trompe Pegolo. Joli, mais Grégoire Defrel remet les pendules à l'heure en profitant d'une parade un peu molle de Hart pour propulser à bout portant le cuir dans le but des Grenats. Par la suite, le chassé-croisé continue : Baselli redonne l'avantage au Toro, avant que Defrel n'y aille de son doublé. Puis que De Silvestri ne plante à son tour, après une passe délicieuse de Baselli. Après la pause, les défenses sont toujours en vacances et c'est au tour de Iago Falque puis de Belotti (et de 26 !) d'y aller de leur petit but. Festival. Defrel continue le show en plantant un penalty et y va de son triplé. De quoi gonfler les stats du Français et conclure une nouvelle rencontre en forme d'orgie de buts, dont la Serie A est devenue coutumière cette saison.

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 20 Hier à 12:59 Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 21

    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 12:52 René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 Hier à 12:00 Venez regarder un match chez So Foot ! 11 Hier à 11:54 Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22
    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible