Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts de finale
  3. // PSG/Barcelone

Contre qui d’autre le Barça va-t-il pouvoir porter plainte ?

D’après le quotidien Sport, le Barça va porter plainte auprès de l’UEFA contre l’arbitrage du quart de finale aller de Ligue des Champions contre le PSG. Tout comme l’an dernier, lorsque les Catalans avaient porté plainte contre la pelouse de San Siro. Qui va bien pouvoir être la prochaine victime de l’avocat blaugrana ?

Modififié
Contre son équipementier

Noir la saison passée, vert pomme il y a deux ans, rose pâle en 2009-2010, jaune fluo ou bleu ciel les années précédentes : les designers de chez Nike rivalisent d’imagination lorsqu’il s’agit de saper les Blaugranas en dehors de leurs bases. Mais la liquette away de cette saison repousse toujours plus loin les limites du mauvais goût, que l’on pensait déjà largement atteintes. Cette dégueulasserie dégradée allant du jaune à l’orange, sorte d’hommage aux glaces « fusée » de notre enfance ou aux boissons Sunny Delight, est indigne d’un club comme le Barça. Les Catalans portent donc plainte pour « atteinte à la quadrichromie et à l’intégrité de la vision de ses propres joueurs  » .

Contre l’Udinese

Lors de l’été 2011, le Barça casse sa tirelire. Le club catalan, fraichement sacré champion d’Espagne, veut encore renforcer son effectif. La première recrue de ce mercato estival, c’est le Chilien Alexis Sanchez. 26 millions d’euros. Il faut dire que le joueur vient de réaliser une saison fabuleuse. Aux côtés de Di Natale, il a formé le duo d’attaque le plus redoutable de la Serie A. Rapide, technique, efficace devant le but, on l’annonce comme l’un des futurs immenses attaquants de la décennie. Sauf que depuis qu’il est à Barcelone, le fabuleux joueur vu à Udine a disparu. Le mec vendange plus qu’il ne marque, tombe plus qu’il ne court et surtout, surtout, ressemble de plus en plus à Faudel. Cela en devient même troublant. Les Catalans portent donc plainte pour « usurpation d’identité, faux, usage de faux et abus de confiance » .

Contre les filets de protection du Parc

Les dirigeants du PSG sont des salauds. Pour empêcher les supporters catalans de soutenir correctement leurs joueurs, ils ont placé des filets de protection juste sous leurs yeux. Résultat : une bonne zone du terrain est cachée. Ça fait penser aux reportages un peu ghetto où tous les visages sont floutés, ou encore à Canal+ à l'époque du crypté. Non, mais sérieusement, un filet de protection, quoi... Déjà que leurs joueurs sont tout petits, c'est vraiment pas sérieux... Et comme si les Catalans avaient quoi que ce soit à balancer... Les Catalans portent donc plainte pour « atteinte au droit du spectacle et utilisation non-réglementée des filets de pêche » .

Contre le médecin personnel de Messi

Véritable monstre physique depuis 2009, Lionel Messi ne connaît plus le mot blessure. Autrefois, Messi était un homme de verre, qui n’arrivait pas à enchaîner les matches à cause de pépins physiques. Ce temps-là est révolu. Depuis que Guardiola et son staff médical l’a repris en main, Messi peut disputer entre 50 et 60 matches par an avec le Barça toutes compétitions confondues. Les rares fois où le joueur se blesse, il revient quelques jours plus tard, là où un joueur normal serait resté à l’infirmerie plusieurs semaines. Mais mardi soir, face au PSG, Messi a ressenti une douleur au biceps fémoral et a préféré sortir à la pause. Selon toute vraisemblance, il ne disputera pas le match retour au Camp Nou la semaine prochaine. Le Barça est fou de rage envers le médecin qui suit le quadruple Ballon d’Or. Messi blessé ? Et puis quoi encore ? Les Catalans portent donc plainte pour « incapacité à exercer toute profession médicale » .

Contre le coiffeur de Dani Alvès

Dani Alvès avait prévenu. Si le Barça réussissait à inverser la tendance face au Milan AC et à se qualifier pour les quarts de finale de la C1, il se teindrait en blond. Exploit réalisé, donc promesse tenue. Oui, sauf que les dirigeants catalans sont furieux. Une blonde peroxydée avec le maillot du Barça, au beau milieu de petites têtes brunes, cela fait tache. Non mais franchement, un joueur du Barça dont les exploits capillaires viendraient titiller ceux de Djibril Cissé, ou, voire pire, d’Abel Xavier ? Pas moyen. Comme les dirigeants catalans ne peuvent pas s’en prendre directement à leur joueur, ils s’en prennent à l’auteur du crime, le coiffeur de l’ailier brésilien. Les Catalans portent donc plainte pour « atteinte aux droits capillaires de l'Homme et utilisation inappropriée d’une décoloration » .


Contre les spectateurs équipés de pointeurs laser

Mardi soir, les Catalans ont fait connaissance avec un public parisien trié sur le volet et bien décidé à en avoir pour son argent. Interdits de banderoles, tambours et mégaphones, les supporters du PSG se sont rattrapés sur les pointeurs laser. Ces objets de malheur, généralement intégrés à un porte-clés et donc bien difficiles à repérer lors des fouilles ont mis de la couleur sur les visages barcelonais durant toute la rencontre. Pas un coup de pied arrêté espagnol n’a été exécuté sans vert dans les yeux. Bon, d’accord, cela n’a pas empêché Xavi de transformer un pénalty. Mais quand même. Les Catalans portent donc plainte pour « usage inapproprié d’une technologie de pointe  » .

Contre les tumeurs

Une tuméfaction parotidienne unilatérale d'évolution rapide. Détectée chez Tito Vilanova en 2011 et réapparue fin 2012, cette saloperie plus communément appelée tumeur de la glande parotide a forcé l’entraîneur du Barça à aller se faire soigner à New York, laissant à Jordi Roura, son adjoint, le soin de diriger l’équipe durant deux mois et demi. Avec, à la clef, quand même, une élimination en Coupe du Roi et une défaite en Liga contre le Real Madrid. Éric Abidal, lui, avait choisi de rester à Barcelone pour subir sa greffe du foie et envoyer balader sa tumeur. Dans les deux cas, les gaillards ont heureusement retrouvé le chemin des terrains. Mais bon, si les tumeurs commencent à devenir plus fréquentes que des vulgaires ruptures des ligaments croisés, cela va franchement être embêtant. Les Catalans portent donc plainte « pour infiltration inopinée des systèmes immunitaires » .

ME, AF et EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Le Kiosque SO PRESS

Hier à 11:34 Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 16
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:01 Venez regarder un match chez So Foot ! 6