Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Charleroi-Standard

Charleroi-Standard arrêté pour jets de projectiles

Modififié
Les supporters messins ont visiblement donné des idées en Belgique.

Samedi soir, le match Metz-Lyon a dû être arrêté à cause de deux pétards lancés sur Anthony Lopes. Un geste pas très malin qui a pourtant été reproduit le lendemain, 250 kilomètres plus loin, à Charleroi. Alors que les Zèbres recevaient le Standard Liège, le match à dû être arrêté à l'heure de jeu par l'arbitre à cause du comportement des supporters. Ce sont d'abord ceux du Standard qui ont fait parler d'eux en lançant des projectiles sur le gardien de Charleroi, Nicolas Penneteau (le vrai, le beau, l'ancien de Valenciennes et de Bastia), avant que les locaux ne les imitent en visant le gardien des Rouches avec un gobelet de bière puis un fumigène.


Le geste de trop pour l'arbitre qui a renvoyé les vingt-deux acteurs aux vestiaires. Avant cela, Djamel Bakar (le vrai, le beau, l'ancien de Nancy) avait ouvert la marque pour Charleroi, et le Standard avait inscrit trois buts, dont deux par le Portugais Orlando Sa.

De quoi rendre colère Thomas Meunier, qui en a même enlevé son hashtag TôtouTard.

SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 43 minutes Berlusconi licencie son coach à Monza et nomme Brocchi 2 il y a 7 heures GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Champions League
il y a 2 heures Tuto Panini Adrenalyn XL : Règles du jeu 1

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
il y a 7 heures Un doublé pour Rooney, DC United qualifié pour les play-offs 1 il y a 8 heures R3 : Bourbaki remporte le derby de Pau 16 il y a 9 heures Gignac plante son dixième but de la saison 23