Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // En partenariat avec Rue des Joueurs

Ces Français encore en lice à Roland-Garros

Oubliez Richard Gasquet, Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils, Caroline Garcia, Kristina Mladenović et les autres... Après deux petits tours seulement, il n'y a plus de représentant tricolore dans cette édition 2021 de Roland-Garros dans les tableaux simples dames et messieurs. Mais pas d'inquiétude : en double, en juniors, en fauteuil ou même sur le bord des courts, les Français resteront présents jusqu'à la fin de la quinzaine !

Modififié

  • Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert
  • Ils sont là, nos plus beaux représentants du tennis français. Vainqueurs des plus grands tournois côte à côte en double, Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert rêvent de rééditer l'exploit de 2018, année de leur sacre à Roland-Garros. Qualifiés en trois sets devant Jonathan Erlich et Lloyd Harris, les deux compères verront la route s'élever encore au troisième tour avec un choc contre le duo Robin Haase/Jan-Lennard Struff. Un tableau dans lequel ils pourraient croiser un autre compatriote en la personne de Benoît Paire, lui aussi qualifié aux côtés du Franco-Monégasque Romain Arneodo. Des doubles en forme de spécialité maison, puisque Chloé Paquet et Clara Burel sont engagées chez les dames, tandis qu'Alizé Cornet avec Edouard Roger-Vasselin et Caroline Garcia en compagnie de... Nicolas Mahut ont bien l'intention de briller en mixte.


  • Patrick Mouratoglou
  • On ne présente plus Patrick Mouratoglou. Entraîneur de Serena Williams depuis près de dix ans, le Français est l'un des coachs les plus connus du circuit. Sous sa houlette, l'Américaine a rajouté neuf Grands Chelems à son incroyable collection, pour revenir à une petite marche du record absolu, détenu par Margareth Smith Court avec 24 sacres dans un tournoi majeur. Une dernière étape qu'elle est prête à franchir dans une grosse semaine sur le court Philippe-Chatrier, sous les yeux de son coach. Un Patrick Mouratoglou qui pourrait encore traîner dans les parages le lendemain, jour de finale masculine, lui qui suit de près un certain Stefanos Tsitsipás. « Patrick me soutient et me guide. J'ai une grande connexion avec lui. C'est un peu un gourou du tennis je trouve » , disait d'ailleurs le Grec à son propos après sa victoire contre Nadal à l'Open d'Australie en début d'année.




  • Les juniors
  • Ils sont nombreux à vouloir succéder à Elsa Jacquemot, tenante du titre du tournoi féminin junior. Alignée sur le tournoi principal, la grande espoir du tennis féminin français a été élimée dès le premier tour par Elena Rybakina, mais les Bleus ne manquent pas de relève parmi les jeunes, notamment chez les garçons. Sean Cuenin, quart-de-finaliste l'an passé et 12e au classement junior de l'ITF, et Giovanni Mpetshi-Perricard, n°8 mondial, espèrent faire un joli parcours à partir de dimanche. Côté tableau féminin, les espoirs viendront notamment de Lucie Nguyen Tan. Au moins, ils pourront jouer sans pression : ils ne feront pas pire que leurs aîné(e)s.



  • Stéphane Houdet
  • Deux médailles d'or aux Jeux paralympiques (Pékin en 2008 et Rio en 2016), 23 titres du Grand Chelem (en simple et en double), un statut d'ancien numéro un mondial. Stéphane Houdet, champion tricolore de tennis fauteuil, rythmera lui aussi la deuxième partie de cette quinzaine parisienne pour les tricolores. Victime d'un accident de moto en 1996, ce dernier s'est lancé dans le golf puis le tennis en fauteuil dans la foulée. Avec un joli succès, donc. Au programme, une demi-finale programmée ce samedi en début de journée sur le court n°13 face au Japonais Shingo Kunieda, tête de série numéro un. Un joli challenge !




  • Les ramasseurs de balle
  • 220 ! Autant de jeunes âgés de 12 à 16 ans triés sur le volet, tous licenciés de la Fédération française de tennis. Leur nationalité ? Française. C'est même l'un des nombreux critères pour pourvoir prétendre venir démontrer leur maîtrise du « rouler » et du « lancer » pendant deux semaines porte d'Auteuil. Ces petites mains, bénévoles et réparties à six par court, sont essentielles au bon déroulement du tournoi. Et qu'importent les résultats, en voilà qui sont certains d'aller au bout des deux semaines. Le tout, sans avoir besoin de porter les serviettes toutes transpirantes, Covid oblige.


  • Elina Svitolina
  • Certes, Gaël Monfils est éliminé, dominé par le Suédois Mikael Ymer dès le deuxième tour. Mais le chouchou du public parisien ne va pas quitter la porte d'Auteuil tout de suite pour soutenir sa compagne, Elina Svitolina. Opposée à Barbora Krejčíková ce samedi au troisième tour, la n°6 mondiale n'est pas encore française, mais c'est tout comme, puisque les deux tourtereaux ont fait savoir qu'ils allaient se marier en juillet prochain. Une annonce faite début avril après deux ans d’idylle qui rapproche encore un peu plus la championne ukrainienne du cœur des Français. « Il doit toujours être d’accord avec moi parce que je suis la patronne de la maison » , rigolait-elle après sa qualification aux dépens d'Ann Li jeudi. Et pour l'instant, c'est aussi la patronne sur le court.



    Mais aussi : Gilles Cervara (coach de Daniil Medvedev) ou encore Kader Nouni (le Barry White des arbitres).

    Retrouvez notre pronostic du match Federer - Köpfer

    Par Tom Binet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié



    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi


    Hier à 16:29 Robert Kempe finalement accrédité en Russie 1
    Hier à 14:47 Les dirigeants de clubs français s'insurgent contre l'attitude de Canal+ 37 Hier à 14:05 (Podcast/ Épisode 3) On vous spoile le match des Pays-Bas
    Partenaires
    Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 09:38 Timothy Castagne forfait pour le reste de l'Euro 20