Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options

Blatter : « La FIFA n'est pas une mafia »

Modififié
Plus c'est gros...

Sepp Blatter, ancien président historique de la FIFA (1998-2015), a défendu son bilan à la tête de l'instance internationale du foot dans une interview à Marca. « La FIFA n'est pas une mafia » , a-t-il assuré.


Une formule qui peut faire sourire après toutes les arrestations de hauts dirigeants ces derniers temps. Toujours suspendu de toute activité liée au football, l'ex-dirigeant suisse a poursuivi avec vigueur : « Ceux qui l'ont affirmé doivent le rectifier. Ce sont des personnes individuelles impossibles à contrôler. Quand je suis arrivé, il y avait onze personnes qui travaillaient. Il y en a 800 maintenant. Dans le football à l'époque, il n'y avait pas de problème, car il n'y avait pas d'argent. »

Interview complète de Sepp Blatter


Sepp Blatter a par ailleurs affirmé du bout des lèvres que la FIFA devait éventuellement subir quelques changements : « Peut-être devrions-nous changer l'organisation de base, avec un code d'obligations à contrôler de l'extérieur. »

Peut-être bien, en effet... GA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 10 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 23

Le Kiosque SO PRESS