Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options

Benatia et le projet parisien

Taarabt, Diarra, Ochoa, Payet, Varane... Et maintenant Benatia. Le Paris Saint-Germain, abdominaux et pectoraux saillants, avait bien préparé son été. Prêt à faire tomber toutes les minettes sur la plage du mercato estival, le club de la capital, fort de ses investisseurs qataris, se voyait déjà tout beau avec son équipe pleine de stars.



Contacté par les dirigeants parisiens, le défenseur de l'Udinese, Medhi Benatia, a parfaitement résumé, dans une interview accordée à L'Equipe, le pourquoi des difficultés du PSG. S'il avoue tranquillement avoir été « contacté par des représentants du club, sans pour autant avoir parlé salaire » , il a admis qu'il préférait jouer la Champion's League avec le club frioulan plutôt que de revenir dans sa région natale.



Interrogé sur le projet parisien, Benatia, 24 ans, s'est toutefois montré assez élogieux au sujet de la prise de pouvoir qatarie : « avec les nouveau investisseurs, je sais qu'il va y avoir un très gros projet. Ce sont des gens sérieux, concernés, qui arrivent. Ce ne sont pas des rigolos ! Ils savent où ils veulent aller et ils désirent une grande équipe à Paris » .



Grande comme Hoarau, ou grand comme Zlatan ?



SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.