S’abonner au mag
  • France
  • Ligue 1
  • 34e journée
  • PSG/Lille

Van der Wiel et la droite pâté du PSG

Par Quentin Moynet
Van der Wiel et la droite pâté du PSG

Très en difficulté lors du quart de finale de Ligue des champions contre Barcelone, Gregory van der Wiel pourrait être poussé vers la sortie en fin de saison. Le latéral droit symbolise le recrutement parfois approximatif du PSG.

Quand le forfait de Thiago Silva pour le quart de finale retour de Ligue des champions contre Barcelone a été officialisé, la majorité des supporters du PSG a probablement fait la même réflexion : « Et m…., on va prendre le bouillon à droite avec Van der Wiel face à Neymar » . Les mots ne sont peut-être pas les bons, mais l’idée est là. Et effectivement, mardi soir au Camp Nou, Gregory van der Wiel a passé 90 minutes à danser au rythme des dribbles et des accélérations de l’attaquant brésilien, auteur d’un doublé. La double confrontation contre le Barça a au moins eu le mérite d’afficher au grand jour les carences du latéral droit parisien. Une fois de plus.

Van der Wielain

Depuis son arrivée en 2012, Van der Wiel a régulièrement montré ses limites, notamment sur le plan défensif. Placements hasardeux, relances approximatives, tendance prononcée à défendre en reculant et à laisser un mètre à son adversaire pour centrer ou tirer, le Hollandais n’a jamais fait l’unanimité. À tel point que Christophe Jallet, qui devait être son remplaçant, lui a souvent été préféré jusqu’à son départ à Lyon l’été dernier. C’est d’ailleurs l’international français qui avait été titularisé lors des quarts de finale aller et retour contre Barcelone en 2013 et Chelsea en 2014. Pire, Van der Wiel se fait de plus en plus discret en attaque, lui qui compensait jusque-là ses errements défensifs par un apport offensif intéressant. Cette saison, ses dédoublements et ses bons centres sont aussi rares que les jours de sobriété de Lavezzi. L’arrivée de Serge Aurier à l’intersaison aurait logiquement dû pousser le joueur de 28 ans sur le banc, mais l’ancien Toulousain a vécu des premiers mois difficiles avant d’être perturbé par une blessure contre Caen et une suspension de quatre matchs en Ligue des champions alors qu’il montait en puissance. Van der Wiel a donc beaucoup joué cette saison (36 matchs toutes compétitions confondues, 19 titularisations en Ligue 1), mais lorsque sa défense est au complet, Laurent Blanc lui préfère systématiquement Marquinhos. Ce fut notamment le cas lors du huitième de finale retour contre Chelsea. « Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas débuté, je n’ai pas eu d’explication de l’entraîneur, avait regretté Van der Wiel après la rencontre sur la chaîne de télévision néerlandaise NOS. Pour moi, c’était une surprise. Il a choisi Marquinhos à mon poste, mais ne m’a pas dit un mot à ce sujet. C’est dommage bien sûr de ne pas avoir débuté, car tous les joueurs veulent jouer ce genre de matchs. »

Symbole d’un recrutement bancal

Le meilleur latéral droit du PSG est donc un défenseur central. De quoi se poser des questions sur le recrutement parisien. Comment, quatre ans après l’arrivée des Qataris, Paris peut-il encore être contraint de titulariser un joueur aussi limité et critiqué en quarts de finale de Ligue des champions contre le grand Barça ? Les blessures successives de David Luiz et Thiago Silva, couplées à la suspension de Serge Aurier, ne sont pas des explications convaincantes. En revanche, elles pointent une fois de plus le manque de profondeur de banc du club de la capitale, ainsi que certains choix parfois surprenants. Lâcher 50 millions d’euros sur David Luiz malgré la présence de Thiago Silva, Marquinhos, Alex et Papus, et ce, malgré la contrainte du fair-play financier, s’apparente de plus en plus à une grossière erreur de la direction parisienne. Au moment de faire le bilan d’une saison qui peut encore être très réussie pour Paris avec un potentiel triplé historique, Van der Wiel fait partie des joueurs les plus cités pour grimper dans la charrette et quitter la capitale cet été. Sous contrat jusqu’en juin 2016, l’ancien joueur de l’Ajax n’a toujours pas prolongé. « On discute, mais il n’y a pas encore d’accord pour Van der Wiel, a expliqué son agent Mino Raiola sur RMC. Il y a beaucoup d’intérêt pour Gregory en Angleterre, Espagne, Allemagne et Italie… J’espère qu’on y arrivera, mais il n’y a pas encore d’accord. » Depuis, plusieurs médias italiens ont fait état d’un intérêt prononcé de la Roma pour l’international néerlandais qui semble pourtant vouloir poursuivre son aventure parisienne. « Je suis franchement heureux d’être ici. Je veux prolonger, expliquait-il récemment dans L’Équipe. J’aime la ville, le club et les joueurs. Tout est parfait pour moi. Il n’y a aucune raison de partir. » Van der Wiel n’a aucune raison de partir, mais le PSG a-t-il une raison de le conserver ? À part sa compagne, Rose Bertram, on ne voit pas trop.

Le Bayern a besoin de son Kane pour marcher

Par Quentin Moynet

À lire aussi
Logo de l'équipe Real Sociedad
Achraf HAKIMI of PSG and Robin LE NORMAND of Real Sociedad during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Achraf HAKIMI of PSG and Robin LE NORMAND of Real Sociedad during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • C1
  • 8es
  • Real Sociedad-PSG
Robin Le Normand : « Rester dans son monde, c’est la solution de facilité »

Robin Le Normand : « Rester dans son monde, c’est la solution de facilité »

Robin Le Normand : « Rester dans son monde, c’est la solution de facilité »
Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-3)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Paris, Frankreich, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) Torjubel, jubelt nach seinem treffer zum 1:0 waehrend des UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 Spiels zwischen Paris Saint-Germain vs Real Sociedad im Parc des Princes am 14. Februar 2024 in Paris, Frankreich. (Foto von Harry Langer/DeFodi Images) Paris, France, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) celebrates after scoring his team's first goal during the UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 match between Paris Saint-Germain vs Real Sociedad. at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Harry Langer/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
Paris, Frankreich, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) Torjubel, jubelt nach seinem treffer zum 1:0 waehrend des UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 Spiels zwischen Paris Saint-Germain vs Real Sociedad im Parc des Princes am 14. Februar 2024 in Paris, Frankreich. (Foto von Harry Langer/DeFodi Images) Paris, France, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) celebrates after scoring his team's first goal during the UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 match between Paris Saint-Germain vs Real Sociedad. at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Harry Langer/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine