• Allemagne
  • Bundesliga
  • 25e journée

Revivez Werder Brême – Bayern Munich (0 – 4)

Par
Revivez Werder Brême – Bayern Munich (0 – 4)
-

À jouer

Allez, c’est fini avec une nouvelle démonstration du Bayern. Bisous les loulous.

Le doublé pour Lewandowski ! Rode percute plein axe, donne à sa droite pour Lewandowski, qui la transmet tout de suite à Müller de l’autre côté. L’Allemand pourrait frapper, mais préfère servir sur un plateau le Polonais, qui se jette pour couper la trajectoire et conclure dans le but vide. Magnifique.

Changement pour Werder Brême. Félix Kroos remplace Fin Bartels.

Rode rate le 4-0 ! Müller mène le contre, temporise intelligemment et décale Rode lancé, mais la frappe du milieu ne trouve pas le cadre. Dommage.

Super tacle de Gebre Selassie sur Lewandowski dans la surface. A montrer dans les écoles de football.

Changement pour Bayern Munich. Mitchell Weiser remplace Rafinha.

Changement pour Werder Brême. Janek Sternberg remplace Santiago García.

Et le retour de l’immense Philipp Lahm ! Il remplace Mario Götze pour les dix dernières minutes du match.

Allez, encore une magnifique transversale à destination de Rode…

La progression de Boateng est impressionnante. Avant, le Bayern n’avait pas une charnière digne du reste de l’équipe. C’était avant.

Le voilà Lewandowski ! Boateng réalise une intervention pleine d’autorité plein axe, s’avance et lance par-dessus Müller. L’Allemand lobe Wolf venu à sa rencontre, et Lewandowski vient conclure de la tête dans le but vide.

Non, il ne se passe rien.

C’est au tour de Reina de se sacrifier. L’Espagnol s’impose dans les airs malgré la présence et un petit coup de Prödl.

Schweinsteiger pousse Bartels sur Boateng en pleine expansion. On est pas loin de la bagarre rangée.

Tout comme García. Ca se barre en vrille.

Boateng vient faire la police, et prend lui aussi un jaune.

Enervé à juste titre, Junuzovic pousse Schweinsteiger en dehors des limites du terrain.

Dans les airs de la surface bavaroise, Prödl, au duel avec Boateng, s’effondre. Derrière, le ballon finit au fond des filets, mais l’arbitre siffle finalement… Une main de Prödl. C’est cadeau.

OUFFFFF ! A gauche, Junuzovic tente un centre de l’extérieur du droit. Un centre-tir finalement, tout près de tromper un Reina trop avancé, mais qui la claque au-dessus de la barre.

Changement pour le Werder Brême. Izet Hajrovic remplace Levin Öztunali.

Carton jaune pour Sebastian Prödl.

Jaune pour les deux du coup, c’est dur pour Benatia.

Benatia se paye une percée. Il pousse son ballon un peu loin et tacle à la semelle pour le garder. Pas du tout au goût de Prödl, qui descend le Marocain. Derrière, on a le droit à un début d’échauffourée. fef

Boateng vient chauffer un ramasseur de balle, coupable d’avoir lancé le ballon trop fort à Bernat. Calmons-nous Jérome.

En même temps, vu le peu de travail, Guardiola pourrait tout à fait mettre les gants.

Il est rigolo Reina, on dirait que c’est Guardiola lui-même qui joue.

On sent que Lewandowski court après son but. Il prend sa chance de loin malgré le dédoublement d’Alaba, mais prend aussi la pelouse au passage. C’est à côté.

Encore une superbe relance de Boateng. Une phrase que je n’aurais jamais pensé prononcer du temps d’Hambourg, ou même lorsqu’il jouait latéral droit à City.

Le Werder tente de remettre le pied sur le ballon pour ne pas sombrer, mais ce n’est clairement pas gagné. Surtout si le Bayern continue à trouver Götze entre les lignes.

Allez, c’est la mi-temps. Grâce à Müller et Alaba, le Bayern mène tranquillement sur la pelouse d’un Werder globalement impuissant. On se fait une petite choucroute et on revient.

Bah ca fait but ! Alaba brosse parfaitement, et ni le mur, ni Wolf ne peuvent changer quoi que ce soit. Ca fait 2-0.

Götze obtient un bon coup franc à l’entrée de la surface, après un joli slalom.

Très mauvaise relance au pied de Reina, mais le Werder n’en profite pas et va en touche. C’est pas du rugby les gars, faut rester sur le terrain.

Sinon, Götze, Müller et Lewandowski se fait une brésilienne dans la surface du Werder. Et ce n’est absolument pas sexuel.

Il y est pas du tout le petit Bastian. Il rate à peu près tout ce qui n’est pas une passe à deux mètres.

La possession vient de tomber: 70% pour le Bayern. Comme d’habitude, dirais-je. Peu d’occasion franche en revanche.

Le Werder récupère enfin le ballon, et dégage en touche. C’est pas comme ca que vous allez vous en sortir les gars.

Rode apporte quand même une énergie et une volonté qui manque parfois au milieu de terrain du Bayern. C’est pas idiot de le développer un peu, surtout qu’il n’est pas mauvais techniquement.

Carton jaune pour Rafinha, à qui le ballon avait échappé et s’était résolu à tacler désespérément pour le garder. Bam le tibia.

TOR TOR TOR TOR ! Le Werder trop haut se fait punir en contre. Lewandowski lance parfaitement de volée Müller dans la profondeur. Après une belle conduite de balle, il rate son duel avec Wolf, qui détourne la frappe. Mais Götze s’arrache pour lui remettre, et Müller envoie une merveille d’enroulée du gauche, hors de portée du portier cette fois. C’est grandiose.

Et Pepe Reina nous fait une Neuer, sortant de sa surface pour couper la course et dégager en touche. En plus, il obtient la faute. Malin.

Nouvelle action bavaroise. Sur un coup franc lointain mal repoussé par la défense, Boateng tente la volée du gauche. C’est contré, mais c’est pas loin de profiter à Lewandowski, à qui il manque quelques centimètres pour devancer la sortie de Wolf.

Belle action du Bayern qui ne donne rien: Rode alerte Rafinha pied gauche, le Brésilien repique et décale subtilement Müller, qui s’applique pour le centre. Götze remet acrobatiquement pour Alaba, mais l’Autrichien manque sa reprise. Dommage.

Robert, il la mettait celle-là au temps du BVB.

Et la première action ! Rafinha s’arrache côté droit et délivre un super centre, que Lewandowski smashe, mais Wolf sort une grosse parade malgré le rebond.

Le Bayern a déjà repris le contrôle des évènements, avec notamment un Benatia dans l’axe. En revanche, Schweinsteiger manque quelque peu de justesse technique, assez inhabituel.

J’en peux plus de beIn qui rappelle l’historique de tous les joueurs pour meubler. Ca va, on connait David Alaba les gars, vous pouvez arrêter.

Robben, meilleur buteur du club, non plus n’est pas sur la feuille de match. Le Bayern devra se reposer sur Lewandowski, Müller et Götze pour marquer. Ses trois autres meilleurs buteurs. Trop dur.

Bon, le Werder, c’est pas non plus un lapin de six semaines. Depuis l’arrivée de Skripnik, les bons résultats s’enchainent.

On la connait la musique: le Bayern souffre pendant 30 minutes, l’intensité du pressing adverse baisse, la possession s’accentue, la domination avec, et plein de buts.

Le Werder tente de profiter du match joué en milieu de semaine par le Bayern, en prenant à la gorge les Bavarois. Bon, on va pas se mentir, c’est pas très efficace pour l’instant.

Salut les loulous, une fois n’est pas coutume, on se retrouve pour un petit match de Buli, entre le Werder et le Bayern. L’occasion de voir la première de Pepe Reina sous le maillot bavarois en championnat, Neuer se reposant un peu. Lahm fait son retour sur le banc, Schweinsteiger est titulaire.

Par

Articles en tendances
20
  • Ligue 1
  • J14
  • Marseille-Rennes
Revivez Marseille-Rennes (2-0)

Revivez Marseille-Rennes (2-0)

Revivez Marseille-Rennes (2-0)
30
Revivez l'Olympico (3-0)
  • Ligue 1
  • J10
  • OM-OL
Revivez l'Olympico (3-0)

Revivez l'Olympico (3-0)

Revivez l'Olympico (3-0)
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Kylian Mbappe of Paris Saint-Germain during the Ligue 1 Uber Eats match between Toulouse FC and Paris Saint-Germain played at Stade Toulouse on August 19, 2023 in Toulouse, Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport) - Photo by Icon sport
Kylian Mbappe of Paris Saint-Germain during the Ligue 1 Uber Eats match between Toulouse FC and Paris Saint-Germain played at Stade Toulouse on August 19, 2023 in Toulouse, Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport) - Photo by Icon sport
  • Trophée des champions
  • PSG-Toulouse
Trophée des champions : la grande mascarade

Trophée des champions : la grande mascarade

Trophée des champions : la grande mascarade
02
Revivez la victoire du PSG au Havre (0-2)
  • Ligue 1
  • J14
  • Le Havre-PSG
Revivez la victoire du PSG au Havre (0-2)

Revivez la victoire du PSG au Havre (0-2)

Revivez la victoire du PSG au Havre (0-2)
32
Revivez Lens-Lyon (3-2)
  • Ligue 1
  • J14
  • Lens-Lyon
Revivez Lens-Lyon (3-2)

Revivez Lens-Lyon (3-2)

Revivez Lens-Lyon (3-2)
10
Revivez Barcelone-Atlético (1-0)
  • Liga
  • J15
  • Barcelone-Atlético
Revivez Barcelone-Atlético (1-0)

Revivez Barcelone-Atlético (1-0)

Revivez Barcelone-Atlético (1-0)
Logo de l'équipe Le Havre
09 Mohamed BAYO (hac) during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Havre Athletic Club at Groupama Stadium on September 17, 2023 in Lyon, France. (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport)
09 Mohamed BAYO (hac) during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Havre Athletic Club at Groupama Stadium on September 17, 2023 in Lyon, France. (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J14
  • Le Havre-PSG
Mohamed Bayo : « À Lille, j’étais vu comme un chèque »

Mohamed Bayo : « À Lille, j’étais vu comme un chèque »

Mohamed Bayo : « À Lille, j’étais vu comme un chèque »

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:


Dernières actus