S’abonner au mag
  • Ligue des champions
  • Groupe F
  • 4e journée

Revivez Naples – Marseille (3 – 2)

Par
Revivez Naples – Marseille (3 – 2)
-

À jouer

Et c’est fini. L’OM y a cru mais a perdu 3-2. Le Napoli continue sa route, l’OM poursuit son chemin avec un petit peu de mieux. C’est déjà ça, chantait Souchon. A toute les loulous.

Trois minutes de jeu supplémentaires.

Lemina l’imite juste après. Mais comme il est à l’OM, ça passe à côté. L’écart entre les deux équipes se situe sans doute par là.

Insigne enroule une jolie frappe qui trouve le poteau. C’est ce qu’on appelle soigner son entrée, messieurs.

Changement pour Marseille. Mario Lemina remplace Alaixys Romao.

Changement pour Naples. Lorenzo Insigne remplace Dries Mertens.

Au courage comme souventn Andre Ayew décroche un corner avec une frappe contrée.

Le coup-franc de Callejon est très malin. Mais à côté.

Carton jaune pour Alaixys Romao.

On va pas se mentir, ça sent le roussi pour l’OM, valeureux ce soir mais trop laxiste derrière.

Le troisième but pour Naples… Mertens lancé en profondeur sur son côté centre pour Higuain seul face au but au second poteau. Imparable. 3-2. Hamsik était hors-jeu tout le long de l’action. La fameuse règle du hors-jeu passif…

Gignac part seul défier deux napolitains. Il met donc un coup d’épaule de gitan discretos dans le le dos de Dzemaili. Et se fait siffler.

Changement pour Marseille. Jordan Ayew, somme toute assez absent sort au profit d’André-Pierre Gignac.

Changement pour Naples. La drôle de tête de Marek Hamsik remplace Goran Pandev.

La troisième est la bonne pour Thauvin. Centre de Payet, Armero roupille, Thauvin en profite donc pour lui passer juste-derrière et égaliser. Bien vu.

Payet qui tombe tout seul au moment de frapper…

Dimitri Payet remplace Mathieu Valbuena. Dimitri, ce serait pas idiot de te montrer un peu à ton avantage, tu sais.

Quelques minutes de roupillon.

Florian Thauvin remet ça deux minutes plus tard de plus près cette fois, à savoir légèrement à droite à l’entrée de la surface. La fameuse histoire du gaucher qu’on met à droite, qui repique et te nike. Sa gouache effleure le poteau gauche de Reina.

Bien lancé en profondeur par Diawara au centre du terrain, Thauvin s’infiltre dans le camp napolitain et tente sa chance. Pourquoi pas après tout, sauf que sa frappe passe au bas mot à 15 mètres des cages de Reina.

C’est reparti pour la seconde période avec un centre fort devant le but de Higuain. Encore une fois venu du côté droit. Le côté de ? Devinette.

C’est la mi-temps.

Valbiche est trop court pour reprendre un centre de Jordan Ayew. Andre Ayew est trop court pour pouvoir frapper au but. Comme contre Arsenal, ils sont dans le coup les Marseillais. Mais entre être dans le coup et exister dans un tel groupe, il y a gouffre abyssal. Un vrai coach, quoi.

On a cru au troisième but. Mais non, Higuain n’a trouvé que le petit filet de Mandanda.

On se demande ce qui est le plus triste pour les Marseillais : avoir pris deux pions en une minute ou y avoir réellement cru pendant dix minutes ?

Sur l’action qui suit, Jordan Ayew frappe au but et trouve les bras de Pepe Reina qui en a vu d’autres.

Carton jaune pour Federico Fernández pour un gros tacle sur double A (Andre Ayew pour les intimes).

Cheyrou reprend un ballon mal dégagé par la défense napolitaine mais envoie une fusée dans le ciel du San Paolo.

En même temps, jouer la Ligue des Champions avec Morel, Souley l’ancien Abdallah et Cheyrou, c’était une drôle d’ambition.

L’OM s’est donc fait passer devant en deux actions.

Ouverture de Callejon, remise de Pandev de la tête dans la surface déviée n’importe comment par Souley, elle arrive donc dans les pieds de Higuain qui trompe facilement Mandanda. 2-1. C’est dur, le haut niveau. Pendant ce temps là, Valbuena était au sol au centre du terrain.

Marseille n’aura mené qu’une dizaine de minutes… Demi-volée croisée à 20 mètres d’Inler dans le petit filet de Mandanda. Superbe.

Bon centre en retrait de Callejon sur son côté, bien servi dans la profondeur par Maggio. Mais Souley s’interpose. Toujours vivant, Souley.

Petit Velo s’enferme face à trois adversaires et obtient une bonne touche dans le camp napolitain. Bien vu. Mais celle-ci est exécutée n’importe comment. Six mètres.

C’est con de commencer à jouer alors que l’on est éliminé.

La réponse dans la foulée de Dries Mertens. Après un petit pont sur Abdallah (bah oui…), la frappe du belge est cette fois cadrée mais au centre du but et donc sans souci pour les yeux fatigués de Mandanda.

Il est là, le jeu de tête de Andre Ayew. Sur un corner de Thauvin, Andre tout puissant s’impose dans la surface et claque une tête croisée. Bien vu. L’OM mène 1-0.

La volée de Mertens. Servi par Callejon et complètement seul côté gauche dans la surface, le belge enroule sa frappe mais mal puisqu’elle passe à côté.

Ayew et Thauvin combinent bien et l’OM touche squatte enfin le camp napolitain. Le centre de Valbuena termine dans les bras de Reina.

Tiens, une relance foirée de Morel.

Jolie volée de Callejon après un mauvais dégagement de la tête de Nkoulou. C’est contré.

C’est parti !

Hello les schtroumpfs, vous êtes au bon endroit au bon moment pour suivre ce Naples-Marseille. Bah ouais, sur le live So Foot. Le Napoli a intérêt à gagner pour voir plus loin alors que l’OM a intérêt à gagner pour reprendre confiance. Et oui, le suspense est donc à son comble.

Par

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine