S’abonner au mag
  • Coupes d'Europe
  • Ligue Europa
  • 16e de finale

Revivez Inter Milan – Celtic Glasgow (1 – 0)

Par
Revivez Inter Milan – Celtic Glasgow (1 – 0)
-

À jouer

Allez, game over à Milan, où l’Inter empoche sa qualification au terme d’un match maitrisé sans être follichon. On vous laisse ici, et avec les dix dernières minutes de Guingamp. Des bisous presque partout.

Le temps file, sereinement, pour les boys de Mancini. Qui n’ont vraiment pas tremblé ce soir.

Et maintenant, le Celtic se met à l’attaque. Pas un peu tard les gars?

Sur ce, Puscas remplace Palacio.

GGGGGUUUUUUUUAAAAAARRRRRRRIIIIIINNNNNNN ! Quelle mèche envoyée par Freddy !!!!!! A 25 mètres, puissant, assassin ! Et c’est l’Inter qui est qualifié !

Carton jaune pour Adam Matthews qui sèche Palacio à l’entrée de la surface.

C’est quand même pas fou comme rencontre. Ah, une frappe pourrie de Campagnaro vient de nous faire lever un sourcil. Mais pas plus.

Le Celtic s’en remet à des frappes de 40 mètres… C’est signé Commons, mais c’est un peu desespéré.

Allez, les cartouches sont changées. Donnez moi un but !

Changement pour l’Inter Milan. Hugo Campagnaro remplace Danilo D’Ambrosio.

Changement pour l’Inter Milan. Mateo Kovacic remplace Hernanes.

Changement pour le Celtic Glasgow. Kris Commons remplace Stuart Armstrong.

Et encore un centre dans le vent. C’est signé Palacio, et ça commence vraiment à faire beaucoup.

A voir la pression exercée par l’Inter, le Celtic n’a pas l’air d’une équipe qui doit marquer pour se qualifier. Peut être une tactique avant de sortir dans les 10 dernières minutes.

Heads up ! Guingamp vient de caler son but à l’exterieur et s’offre pour le moment une prolongation ! Nous, on attend toujours un but.

D’ailleurs, Javier Zanetti, présent en tribunes, s’ennui sec.

Il sonne pas un peu creux le stade?

@georgesleserpent
Pas eu trop l’occasion de le voir depuis le début du match. Il en aura sans doute un à faire ceci dit.

Pour ceux qui nous suivent (et je ne doute pas de votre nombre), Guingamp est dans la mouise puisque mené 2-0. Voilà, le multiplex est terminé.

Le petit Forrest court très vite et va sans doute poser des problèmes dans les prochaines minutes. Tout, sauf un hasard.

Ca chauffe grave pour le Celtic en ce moment ! Et pour Biton, qui reste au sol après avoir pris un tir de Guarin plein paquet. Ca ne s’invente pas.

@georgesleserpent
Après vérification, Handanovic n’est pas remis d’une blessure contractée à l’aller.

Changement pour le Celtic Glasgow. James Forrest remplace John Guidetti.

C’est pas possible ! Gordon s’interpose encore une fois sur la frappe croisée d’Icardi. Erigez lui une statue !

@Slim Shady
Je suppose que les gardiens tournent en fonction des competes.

Carton jaune pour Emilio Izaguirre qui a retenu Palacio par la queue.

Hernanes allume la mèche !!! Mais Gordon est encore bien couché sur le ballon. Et éblouit encore. Sortez les flashs pour Gordon !

Armstrong n’est pas noir, mais il est omniprésent.

Icardi et Palacio ont entendu. La combinaison est limpide, mais le tir du second s’envole dans Glasgow.

A voir si la rencontre offrira un peu plus de frissons qu’en première mi-temps. Sinon, je me suicide aux Monster Munch.

C’est reparti !!

Allez les zouzous, on file au vestiaire. Ca sent bon pour l’Inter, qui évolue à 11 contre 10 et qui doit juste ne pas prendre de but pour se qualifier. On se fait un lait-fraise et on revient pour la suite.

Les pépites de l’Inter s’y mettent peu à peu. Hernanes lance un nouveau déboulé et décale pour une frappe contrée. Ca va finir par rentrer.

Gordon is on fire !!!! D’Ambrosio allume une mine dans un angle fermé mais tombe sur le mur écossais. Qui se rattrape de sa boulette de l’aller.

Du coup, changement pour Celtic Glasgow. Efe Ambrose remplace Gary Mackay-Steven.

Gordon qui dégaine l’arrêt réflexe devant Icardi !!!! Bon, Mauro était hors-jeu. Mais c’était de haut-vol.

Carton rouge pour Virgil van Dijk ! No fucking way ! Virgil stoppe Icardi qui partait sur le côté gauche. Pas de bol, c’est bien un deuxième jaune qui est tombé de la poche d’Ivan. Terrible qu’on vous avait dit !

Ah, corner pour le Celtic ! Bah non, c’est tiré derrière le but. Well done bros !

Le Celtic part quand même avec quelques désavantages dans cette rencontre. Débuter avec Van Djick et Biton sur le terrain, c’est pas crédible.

Geste technique de Carrizo : une relance aveugle. Ca sert à rien poulet.

@Trik
Je confirme. Assez faiblard…

Freddy sort les griffes ! Dribble de deux joueurs, bon centre. Mais Gordon veille.

Ah, le Shaq vient de nous faire un petit sombrero ! Merci de ramener le football au premier plan gars.

Pour l’instant, on s’écharpe de manière plutôt gentille. C’est sympa, mais ça manque un peu de tirs tout ça.

Palacio reste à terre suite à ce coup. Rapportez lui un djembé.

Carton jaune pour Virgil van Dijk pour un joli taquet sur Palacio. Rat-é.

D’autant que derrière, ça ne respire pas la tranquilité. Juan Jesus balbutie correctement sa relance.

On attend encore le coup de génie des attaquants de l’Inter. C’est pas encore ça suite à une nouvelle passe pêtée de Guarin.

La solitude du commentateur de Bein Max 10… Lâché sans consultant, comme ça. Faites vos dons pour lui livrer un Xanax.

Guidetti tombe encore dans la surface. Ca fait beaucoup de simulations quand même. Fabrizio, es-tu là?

@Slim
Un mec droit dans ses crampons.

Oh mon Santon !!!! La frappe écrasée de Davide passe devant tout le monde mais file en 6 mètres. Et même pas Adriano pour la foutre au fond.

Ronny Della a quand même la dégaine d’un entraineur de PH : « Tony, tu me prends le neuf là ! « 

Armstrong s’écroule dans la surface et gueule grave dans la foulée. Un gros mytho. Le patronyme sans doute.

Le Celtic s’est bien réinstallé dans la partie. Bon, pour l’instant ça dévisse des 20 mètres, mais c’est mieux.

Palacio qui dispute un Inter-Celtic : sortez les pétards et la MD. Les punks à chiens dominent l’affiche.

La première occasion du Celtic a le mérite de réveiller cette brute de Guarin. Une bourre à côté pour Freddy.

@Slim
#TeamMaxi

Mac-Kay !!!!!! Superbe contrôle du milieu rouquin qui s’en va défier Carrizo. C’est bien fait de la part du gardien intériste.

Moment nostalgie : ça faisait longtemps que j’avais pas vu joeur Santon. Mon latéral sur à Pes. Coup de vieux.

L’Inter a posé le pied sur le cuir. La nouvelle tentative de Palacio à la réception d’un centre est beaucoup trop molle.

Il est là mon Slim !

A noter que le match est dédié aux épileptiques : du blanc pour le Celtic, du bleu pétant pour l’Inter. Faudrait pas pas que ça aille trop vite.

A peine 30 secondes de jeu, une frappe d’Icardi et une blessure de Matthews. Bon début.

There we go lads !

Approchez, approchez ! On a du Shaqiri, du Hernanes, du Icardi et même du Guidetti à vous proposer. Pas mal non?

Salut les loulous ! Marre des exploits français? Vous êtes au bon endroit. Car ce soir, c’est festival Inter-Celtic ! 3-3 à l’aller, une affiche qui permet le jeu de mot le plus nul du monde, soit tout un programme. Allez, on va partir. Alors n’en ratez pas une miette. D’autant que je suis sur que vous êtes peu à avoir Bein Max10.

Par

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine