S’abonner au mag
  • France – Ligue 1 – Reims/Sochaux – Billet d’humeur

Pourquoi faut-il sauver le soldat Sochaux ?

Par Swann Borsellino
Pourquoi faut-il sauver le soldat Sochaux ?

18e de Ligue 1 avec 5 unités de retard sur Guingamp à 5 rencontres du terme de la saison, Sochaux sent plus que jamais le souffle de la L2 sur sa nuque. En déplacement à Reims cet après-midi, les Doubistes pourront compter sur le soutien de leurs supporters, mais pas seulement. Vieux briscard de la L1, le FCSM jouit d’une cote de sympathie logique auprès du fan de foot. Au vrai, les Lionceaux ne doivent pas descendre. Voici pourquoi.

– Parce qu’avec 66 saisons de Ligue 1 sur le CV, dont 13 depuis la remontée la plus récente, le FC Sochaux-Montbéliard, c’est un peu ton grand oncle. Quelqu’un à qui tu ne parles pas beaucoup, que tu vois rarement, qui n’est pas ton oncle préféré, mais qui, au fond, fait vraiment partie de la famille.

– Parce que tu culpabilises tellement depuis que tu as acheté ta Hyundai qu’il faut bien qu’il reste un peu de voiture française dans ta vie.

– Parce tu n’en peux plus d’Évian Thonon Gaillard.

– Parce que s’ils descendent, Sébastien Corchia va pouvoir quitter le club et au fond, tu aimes bien l’idée qu’il soit l’un des otages français retenu dans le monde.

– Parce qu’ici, dans le Doubs, on file le sixième pénalty d’une finale de Coupe de la Ligue à Souley Diawara.

– Parce que Omar Daf > Omar da Fonseca.

– Parce que le premier nouveau Zidane, Camel Mériem, y a débuté chez les pros. C’était en 1998. Comme quoi, il n’y a pas de hasard.

– Parce que le deuxième nouveau Zidane, Mourad Meghni, y a posé ses valises.

– Parce qu’un autre nouveau Zidane, Marvin Martin, y a régalé.

– Parce que le Zidane burkinabè, Moumouni Dagano, y a planté 13 buts en trois saisons.

– Parce que Stéphane Paille.

Crédit @OldSchoolPanini

– Parce qu’avant d’être célèbre pour son rôle de T-Bag dans Prison Break, Teddy Richert a disputé 376 matchs sous les couleurs du club.

– Parce que la Panenka de Landreau.

– Parce qu’avec un score de 12 à 1 contre Valenciennes le 25 août 1935, le club détient le record de la victoire la plus large en première division.

– Parce que si le Portugal a Ricardo Quaresma, le Maroc a Jaouad Zaïri.

– Parce qu’une saison de Ligue 1 sans dire « non mais ils vont à Bonal, ça va être dur, ils vont faire nul » au sujet d’une équipe qu’on n’aime pas, ce n’est pas une vraie saison de Ligue 1.

– Parce que Mickaël Pagis est probablement le plus gros génie du football français des années 2000.

– Parce que Maxence Flachez, Philippe Raschke, Laurent Charvet et Fabien Boudarène.

– Parce qu’on parle quand même d’un club deux fois champion de France. Bon, c’était en 1935 et 1938.

– Parce qu’au fond, si vous aimez le football argentin, c’est plus grâce à Marcelo Trapasso qu’à Leo Messi.

– Parce qu’au fond, si vous êtes parti en vacances à Hammamet, c’est plus grâce à Francileudo Santos qu’à Issam Jemâa.

– Parce qu’au fond, si vous avez un compte en Suisse, c’est plus pour Johann Lonfat que par désir d’exil fiscal.

– Parce qu’Hervé Renard n’est pas seulement un homme qui porte bien la chemise et qui a ramené ses potes pour les faire jouer. C’est un vrai bon coach.

– Parce qu’un déplacement à Bonal, ça fait beau dans le calendrier de la saison de votre club.

– Parce que Bernard Genghini est la plus belle patte gauche du football français.

– Parce que vous savez que Mickaël Isabey était un crack.

– Parce qu’un enfant insolent a mis un triplé en Ligue 1 avec le maillot de ce club à l’âge de 17 ans et que ce môme s’appelle Jérémy Ménez.

– Parce que c’est le seul club qui est capable de ne pas descendre avec Mecha Baždarević à sa tête.

– Parce que la doublette Benoît Pedretti – Pierre-Alain Frau était aussi laide physiquement que belle techniquement.

– Parce que le maillot ESSO.

– Parce qu’après une éventuelle relégation, les jeunes ne sauront plus placer Sochaux sur une carte de France.

– Parce que la résurrection de Yohann Pelé doit avoir une fin heureuse.

– Parce que Rafiu Afolabi, c’était quand même drôle, comme nom.

– Parce que c’est sous la liquette sochalienne que tu as découvert le corps de cyborg de Wilson Oruma.

Le Bayern a besoin de son Kane pour marcher

Par Swann Borsellino

À lire aussi
Logo de l'équipe Real Sociedad
Achraf HAKIMI of PSG and Robin LE NORMAND of Real Sociedad during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Achraf HAKIMI of PSG and Robin LE NORMAND of Real Sociedad during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • C1
  • 8es
  • Real Sociedad-PSG
Robin Le Normand : « Rester dans son monde, c’est la solution de facilité »

Robin Le Normand : « Rester dans son monde, c’est la solution de facilité »

Robin Le Normand : « Rester dans son monde, c’est la solution de facilité »
Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-3)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Paris, Frankreich, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) Torjubel, jubelt nach seinem treffer zum 1:0 waehrend des UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 Spiels zwischen Paris Saint-Germain vs Real Sociedad im Parc des Princes am 14. Februar 2024 in Paris, Frankreich. (Foto von Harry Langer/DeFodi Images) Paris, France, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) celebrates after scoring his team's first goal during the UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 match between Paris Saint-Germain vs Real Sociedad. at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Harry Langer/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
Paris, Frankreich, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) Torjubel, jubelt nach seinem treffer zum 1:0 waehrend des UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 Spiels zwischen Paris Saint-Germain vs Real Sociedad im Parc des Princes am 14. Februar 2024 in Paris, Frankreich. (Foto von Harry Langer/DeFodi Images) Paris, France, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) celebrates after scoring his team's first goal during the UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 match between Paris Saint-Germain vs Real Sociedad. at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Harry Langer/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine