S’abonner au mag
  • C1
  • Groupe C

On était au Bernabeu pour Real-Milan

Par
On était au Bernabeu pour Real-Milan

Hier soir à Santiago Bernabeu, il y avait 16 ligues des champions sur le terrain mais rien à gagner, à part... un match de poules. Alors autant dire qu'on ne la fait pas aux supporters milanais et madrilènes, le seul match qui compte, c'est celui du 28 mai, en finale.

Hier soir à Bernabeu, on était entre happy few. Entre gens qui savent bien qu’une coupe d’Europe commence en ¼ de finale, que ce qui compte, c’est d’être fort au mois de mars et que l’hymne de la Champions ne sert à rien. Du coup, les 2000 Milanais présents ne prennent même pas la peine de répondre aux quelques impolitesses (en italien) des 1000 Ultra Sur madrilènes. Le reste du stade est recueilli. Ce soir, deux monstres s’affrontent, alors on se tait.

Kaká qui retrouve ses amours d’antan et Ronnie-le-presque-ressuscité qui vient fouler à nouveau le pelouse du temple qui l’avait consacré une nuit de clasico en 2005 : voilà les deux vraies bonnes raisons de mettre un Merengue dehors. Mais ce soir, les vieux tours du magicien brésilien sont sifflés pendant tout le match et Kaka joue au flipper au milieu de la défense milanaise. Sale temps sur Madrid.

Quand la pluie commence à tomber sur les tribunes (chauffées), Raúl a déjà eu le temps de rôder dans la surface. Comme d’hab, il marque un but qu’il a vu avant tout le monde. Saint Pippo apprécie en connaisseur. Tandis que Kaka vendange sa seconde extra-balle, on se rend bien compte que ce Real-là n’a pas grand-chose d’un grand d’Europe. Le seul qui est applaudi ce soir c’est Lass, et il joue à la fois 6, 8 et 10. Xabi Alonso traîne son ennui et Benz s’est éteint après la spéciale Zambrotta : double tacle par derrière en pleine surface et l’arbitre qui n’ose pas siffler une faute si évidente. Le match continue comme si de rien n’était. Du travail de pro.

Une affaire de spécialistes

Puis le stade se transforme. Les sacs poubelles qui faisaient office de Tifo en début du match ont été recyclés en imperméables. Du coup, à la mi-temps, dans les toilettes, on croise des rangées de TeleTubbies de toutes les couleurs. Pour Rubén, plastique orange en bandoulière, le Real « a une sale gueule » . S’il est loin d’être un playboy, le supporter madrilène se rend bien compte de l’arnaque de ce Real à 300 millions. Ici on aime bien le brillant mais ce qu’on préfère, c’est l’orgueil et le panache. Et le Real de ce soir, on l’a goûté, c’est de la piquette.

Le public aura vibré 12 minutes, le temps pour Pato d’achever le match. Quand l’arbitre siffle la fin, le stade est déjà à moitié vide. Pas de mouchoirs blanc sortis pour l’instant. La pañuelada, c’est juste pour les grands matchs et les défaites impardonnables. Mais à Madrid, le Milan, c’est la famille. Certains applaudissent même les tifosi encerclés mais heureux dans le coin nord du stade. Les deux monstres sont rentrés aux vestiaires sans avoir montré grand-chose à part leurs palmarès respectifs. Ce qui compte, c’est d’être à Madrid le 28 mai, en finale. Le reste, c’est de la littérature.

Par

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine