S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • J32
  • Lille-Nice (1-2)

Nice se traîne vers l’Europe

Par Nicolas Jucha
Nice se traîne vers l’Europe

Des joueurs clés blessés, un effectif qui commence à couiner de fatigue, mais des victoires qui continuent de tomber... Nice s'est imposé à Lille sans briller, parfois même en refusant le jeu. Ce qui place les pragmatiques Aiglons toujours un peu plus proches de la Ligue des champions.

Lille 1-2 Nice

Buts : Amadou (14e) pour Lille // Balotelli (17e, 45e) pour Nice

Seize points d’avance sur le quatrième à six journées de la fin. Autant dire que Nice va goûter à la Ligue des champions la saison prochaine. Au moins à ses tours préliminaires certes, ce qui, en début de saison, alors que Ben Arfa, Germain et Puel venaient de mettre les voiles, paraissait bien hypothétique, si ce n’est utopique. Aujourd’hui, Nice touche du doigt son rêve européen et peut encore fantasmer d’un titre de champion. Même si l’effectif de Lucien Favre finit la saison sur la jante et n’hésite plus à se transformer en équipe de contre pour collecter les points qui lui manquent.

Balotelli retourne le LOSC

Nice sait réagir et s’arracher. Pas idéal pour vivre les matchs sereinement du début à la fin, mais suffisant pour retourner aux vestiaires en position de second virtuel de Ligue 1. Agressés par le pressing des Lillois, crucifiés par une frappe contrée d’Amadou (14e), les hommes de Lucien Favre répondent deux fois par le biais de Super Mario. D’abord d’une reprise de volée du plat du pied à la réception d’une galette d’Esseyric (17e), ensuite sur une frappe de Ricardo Pereira relâchée par Enyeama (45e).

Entre-temps, les deux camps ont leurs occasions : Ricardo Pereira place une tête toute molle à quelques centimètres du poteau (22e), Eder balance une lourde frappe que Cardinale sort du cadre (27e), Eysseric contrôle dans la surface une belle offrande de Balotelli, mais voit son tir passer nettement trop haut sous la pression de Béria (43e). Sans être géniale, la première période est donc animée – par intermittence – et place les Dogues en position de chasseurs pour le second acte.

Nice ferme la boutique

Le rôle de l’équipe attentiste semble convenir aux Aiglons, qui démarrent le second acte recroquevillés dans leur camp. Mais si les Lillois dominent, ils ne sont que trop rarement dangereux, entre Eder pas assez mobile et Rony Lopes imprécis. Quand il ne manque pas un ou deux centimètres au Portugais, pour pousser au fond un superbe centre de De Préville, qui avait fait la différence sur le côté gauche avant de repiquer et centrer du droit (52e). Déjà plombé par six matchs sans victoire dans son stade, Lille n’y arrive pas, et après avoir changé Lopes pour El Ghazi, Franck Passi tente de changer Benzia par Kishna, puis Mavuba par Bissouma.

Le numéro 10 du LOSC parvient bien à claquer une reprise de volée peu académique à un quart d’heure de la fin, mais nettement hors cadre (78e). Contrairement à la grosse frappe de Super Mario sur coup franc (82e), qui frôle le cadre d’Enyeama juste avant la sortie de l’Italien, remplacé par Le Bihan. Lille a son opportunité pour revenir sur une volée de Xeka (85e), mais Cardinale veille au grain et sort le ballon du cadre pour préserver le 20e succès d’une équipe de Nice qui a décidé de finir la saison en mode pragmatique. Faute d’avoir le jus pour faire plus. Aucun supporter ne leur en tiendra rigueur.

Résultats et classement de Ligue 1 Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici
Dans cet article :
Dans cet article :

Par Nicolas Jucha

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Nice

Logo de l'équipe Toulouse
Thijs DALLINGA of Toulouse during the Ligue 1 Uber Eats match between Toulouse Football Club and Stade de Reims at Stadium de Toulouse on October 22, 2023 in Toulouse, France. (Photo by Pierre Costabadie/Icon Sport)
Thijs DALLINGA of Toulouse during the Ligue 1 Uber Eats match between Toulouse Football Club and Stade de Reims at Stadium de Toulouse on October 22, 2023 in Toulouse, France. (Photo by Pierre Costabadie/Icon Sport)
Pronostic Toulouse Nice : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Toulouse Nice : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Toulouse Nice : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Lille

Logo de l'équipe Reims
05 Yunis ABDELHAMID (sdr) during the Ligue 1 Uber Eats match between Stade de Reims and Toulouse Football Club at Stadium Municipal on February 4, 2024 in Toulouse, France. (Photo by Vincent Poyer/FEP/Icon Sport)
05 Yunis ABDELHAMID (sdr) during the Ligue 1 Uber Eats match between Stade de Reims and Toulouse Football Club at Stadium Municipal on February 4, 2024 in Toulouse, France. (Photo by Vincent Poyer/FEP/Icon Sport)
Pronostic Reims Lille : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Reims Lille : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Reims Lille : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Mario Balotelli