S’abonner au mag
  • France
  • AS Monaco

Monaco : à qui la tête en Principauté ?

Julien Faure

Annoncée en vente depuis quelques jours, l'AS Monaco pourrait bientôt quitter les mains du milliardaire russe Dmitry Rybolovlev, après 13 ans d'une relation faite de hauts et de bas. Si rien ne devrait être précipité, cela permettra peut-être au club de prendre un nouveau départ, alors que le projet sportif paraît parfois flou.

Monaco : à qui la tête en Principauté ?

Le week-end dernier, Les Échos faisaient état d’une potentielle vente des parts dans l’AS Monaco de Dmitry Rybolovlev (66,67 %). Une information confirmée, mais nuancée par un commentaire du porte-parole du family office de l’homme d’affaires, qui gère son patrimoine : « À la suite de la réception d’un intérêt non sollicité, l’actionnaire majoritaire de l’AS Monaco (le « Club ») a décidé d’initier une procédure afin d’explorer des alternatives stratégiques pour sa participation dans le Club. » Rien qui n’indique une vente hâtive du club, ni une volonté de son propriétaire russe de s’en débarrasser rapidement. Dans l’entourage du milliardaire, on assure d’ailleurs qu’il n’y a pas urgence ni d’intention nette de vente, mais plutôt une volonté d’étudier le marché après avoir reçu des offres concernant un rachat potentiel du club. Quant aux acheteurs intéressés, si rien n’a pour l’instant été communiqué, Les Échos évoquaient un intérêt américain, confirmé à demi-mot par un proche de Rybolovlev.

À la suite de la réception d’un intérêt non sollicité, l’actionnaire majoritaire de l’AS Monaco (le « Club ») a décidé d’initier une procédure afin d’explorer des alternatives stratégiques pour sa participation dans le Club.

Le porte-parole du family office de Dmitry Rybolovlev

Le groupe Raine a été mandaté pour agir comme « conseiller financier exclusif » dans cette affaire, alors que le communiqué stipule qu’« aucune garantie n’est donnée quant à la conclusion d’une transaction impliquant le Club à l’issue de cet examen stratégique » et conclut en assurant ne pas vouloir « faire d’autres commentaires sur ce sujet ». Quoi qu’il en soit, le cercle proche de l’actuel propriétaire rassure sur un détachement potentiel, confirmant que le Russe continue de suivre assidûment les matchs de son équipe et de participer aux réunions de direction d’un club qu’il n’a pas abandonné. Le décès d’une des légendes locales, Jean Petit, a pris le dessus sur tout le reste ces dernières heures au sein de l’ASM et les premières informations autour d’une potentielle vente n’ont pas perturbé le groupe professionnel, qui était en repos lundi. Le directeur général monégasque, Thiago Scuro, a tenu à rassurer, en rappelant que cela « ne change ni [leur] quotidien, ni [leurs] objectifs stratégiques ». Ce n’est peut-être que le début d’un feuilleton qui pourrait durer de longs mois.

Un projet inconstant depuis le titre de 2017

Remontée en première division à l’issue de la saison 2012-2013 après un titre de champion de Ligue 2, l’AS Monaco entame cette année sa onzième campagne consécutive dans l’élite. Sur les dix dernières saisons de Ligue 1, le club monégasque se classe en moyenne à la 4,9e position (pour être très précis). Un classement moyen partagé avec l’OM (4,9), mais en deçà des résultats de l’OL (4,5). L’ASM se classe toutefois devant des clubs comme Lille (6,7) ou Rennes (6,9), et évidemment loin derrière le PSG (1,2). Avec ses sept podiums accrochés, Monaco figure donc dans le haut du panier depuis une décennie en France. Sans pour autant laisser une trace indélébile.

Le titre décroché en 2017 a évidemment marqué les esprits, mais les finales perdues (Coupe de la Ligue 2017 et 2018, Coupe de France 2021), toutes face à Paris, font certainement peser la balance du mauvais côté de l’héritage. Pourtant, le club princier a empilé les joueurs frissons. James Rodriguez, Radamel Falcao, Kylian Mbappé, Aleksandr Golovin ou Aurélien Tchouaméni plus récemment restent tous dans l’imaginaire collectif. Entre barrages perdus et championnats en dents de scie, l’absence de la Ligue des champions depuis 2019 a certainement fait oublier – toutes proportions gardées – la demi-finale de 2017 lors d’une édition où Monaco a tout de même sorti le Manchester City de Pep Guardiola.

Des hommes de passage

Depuis 2015, Monaco a aussi dû revoir ses ambitions financières à la baisse, se retrouvant bloqué par des revenus de billetterie et marketing trop faibles pour compenser son train de vie dépensier. De Claudio Ranieri, débarqué en 2014, à Adi Hütter, arrivé cet été, huit coachs (dont Leonardo Jardim deux fois) ont opéré sur le banc monégasque. Plus haut, depuis le départ de Vadim Vasilyev en février 2019, difficile de trouver un chef de file en Principauté pour incarner l’institution. Paul Mitchell, remplacé cet été par le duo Thiago Scuro (directeur du football)-Carlos Aviña (directeur sportif) n’a pas laissé une trace mémorable, alors que ses successeurs vivent tapis dans l’ombre.

Actuellement quatrième de Ligue 1, Monaco avance en silence, malgré des résultats en berne depuis quelques matchs et après un début de saison tonitruant. Le projet sportif semble osciller entre haut de tableau et les bonnes opportunités de marché, à l’image des recrues des dernières années. L’arrivée d’un nouveau propriétaire pourrait mettre un coup à l’identité monégasque, faisant du club un jouet passant de milliardaire à milliardaire, comme elle pourrait mettre un coup de pied dans la fourmilière et lancer une nouvelle ère à laquelle il faudra donner une chance. Scuro, lui, est un homme du présent et rappelle l’« objectif de podium en championnat pour que le club retrouve la Ligue des champions » ou encore le souhait « d’aller le plus loin possible en Coupe de France ». Le terrain reste plus important que les coulisses, en tout cas pour l’instant.

Dans cet article :
Dans cet article :

Julien Faure

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Players of France during the semi-final UEFA Women's Nations League football match between France and Germany at OL Stadium on February 23, 2024 in Decines-Charpieu, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Players of France during the semi-final UEFA Women's Nations League football match between France and Germany at OL Stadium on February 23, 2024 in Decines-Charpieu, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue des nations
  • Demies
  • France-Allemagne (2-1)
Les Bleues enfoncent l'Allemagne et s'envolent pour la finale

Les Bleues enfoncent l'Allemagne et s'envolent pour la finale

Les Bleues enfoncent l'Allemagne et s'envolent pour la finale

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Monaco

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
07 Kylian MBAPPE (psg) - Luis ENRIQUE (Entraineur PSG) during the Ligue 1 Uber Eats match between Clermont Foot 63 and Paris Saint-Germain at Stade Gabriel Montpied on September 30, 2023 in Clermont-Ferrand, France. (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport)
07 Kylian MBAPPE (psg) - Luis ENRIQUE (Entraineur PSG) during the Ligue 1 Uber Eats match between Clermont Foot 63 and Paris Saint-Germain at Stade Gabriel Montpied on September 30, 2023 in Clermont-Ferrand, France. (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport)
Pronostic Monaco PSG : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Monaco PSG : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Monaco PSG : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1
Logo de l'équipe Monaco
Aleksandr GOLOVIN of Monaco celebrates his goal with teammates during the Ligue 1 Uber Eats match between Association Sportive de Monaco Football Club and Racing Club de Lens at Stade Louis II on September 2, 2023 in Monaco, Monaco. (Photo by Pascal Della Zuana/Icon Sport)
Aleksandr GOLOVIN of Monaco celebrates his goal with teammates during the Ligue 1 Uber Eats match between Association Sportive de Monaco Football Club and Racing Club de Lens at Stade Louis II on September 2, 2023 in Monaco, Monaco. (Photo by Pascal Della Zuana/Icon Sport)
Pronostic Monaco Toulouse : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Monaco Toulouse : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Monaco Toulouse : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1