S’abonner au mag
  • Serie A
  • J5
  • Milan-Inter (3-2)

Milan règle son compte à l’Inter

Par Adrien Candau
Milan règle son compte à l’Inter

Brillant pendant une heure de jeu, Milan a serré les dents en fin de match pour s'adjuger un derby globalement enthousiasmant (3-2).

AC Milan 3-2 Inter

Buts : Leão (28e, 60e), Giroud (54e) pour Milan // Brozović (21e), Džeko (67e) pour l’Inter

Il faut croire que Stefano Pioli a le sens du spectacle. Dominé dans la dernière demi-heure, son Milan n’aura pourtant jamais cessé de viser une chose : jouer son jeu, mobile, offensif, audacieux. Tout le contraire de l’Inter, qui aura attendu le dernier tiers du match pour se hisser à la hauteur de l’évènement. Il aurait fallu se secouer le popotin plus tôt. Cinq buts et un show de fou furieux plus tard, ce sont bien les Rossoneri qui l’auront logiquement emporté.

Gros pressing, Brozo’ et Leão

Pour vivre à fond un derby, il vaut mieux savoir identifier là où il est susceptible de chauffer le plus. Ce samedi, la marmite bouillonne d’abord du coté de Dumfries et Théo Hernández, qui se prennent le bec d’entrée de jeu. La baston s’annonce âpre, mais aussi relevée techniquement. Avec son pressing de fou furieux, Milan bloque les sorties de balles bleu et noir, notamment en réduisant l’influence de Brozović au milieu. Mais l’Inter sait s’adapter : Barella prend le jeu plus à son compte, alors que Correa puis Lautaro mettent volontiers la main à la patte dans l’entrejeu. Après un remarquable jeu en pivot du second, l’ancien Laziale sert en profondeur Brozović, qui bat Maignan d’un plat du pied placé. Insuffisant, néanmoins, pour écœurer le Diavolo. Conquérants, les Rouge et Noir continuent d’asphyxier l’adversaire. De quoi faire perdre la boule à Çalhanoğlu, qui vendange une passe qui finit dans les pieds adroits de Tonali. L’Italien fixe la défense, puis sert Leão, qui égalise d’un tir du gauche imparable. Un pion logique : plus agressif et adroit collectivement, le Milan se procure ensuite de nouvelles occasions nettes, par Giroud et Tonali.

Magic Mike

Beaucoup trop passive dans le premier acte, l’Inter ne change bizarrement pas grand-chose ensuite. Du tout-cuit pour le duo Leão-Giroud, qui peut faire à peu près ce qu’il veut d’une défense adverse complètement dans les vapes. Pourtant cerclé par trois joueurs, le Portugais peut centrer pour le Français, qui profite d’une faute de marquage grossière de De Vrij pour conclure d’un tir croisé, un peu écrasé. Complétement larguée, l’Inter continue de couler, et Rafael Leão va joyeusement lui appuyer la tête sous l’eau. Mal cadré par Bastoni, bien aidé par un De Vrij encore une fois ectoplasmique dans le un-contre-un, l’ailier rossonero s’amuse dans la surface et ajuste une nouvelle fois Handanovič. Fin du game? Pas du tout. L’Inter retrouve des cannes quand Edin Džeko pointe son museau de renard argenté. À la conclusion d’un superbe mouvement initié par Mkhitaryan et relayé par Darmian, le Bosnien assassine Maignan de près. Comme par magie, les Interisti montent enfin leur bloc d’un cran, redoublent d’intensité et prennent à la gorge un Diavolo qui passe le dernier quart d’heure le bouclier levé. Si les Nerazzurri avaient eu affaire à un gardien normal, peut-être auraient-ils pu égaliser. Seulement voilà : Mike Maignan est le gardien de l’AC Milan et sort deux parades monstrueuses pour sortir une tête de Lautaro Martinez, puis une frappe supersonique de Çalhanoğlu. Incroyable, comme un match qui aura régalé à peu près tout le monde. Surtout les tifosi du Milan, dont le club devance désormais au classement l’éternel rival interista.


AC Milan (4-2-3-1) : Maignan – Calabria (Kjaer, 84e), Kalulu, Tomori, Hernández – Tonali (Pobega, 84e), Bennacer – Messias (Saelemaekers, 72e), De Ketelaere (Diaz, 63e), Leão – Giroud (Origi, 79e).Entraîneur : Stefano Pioli.

Inter (3-5-2) : Handanovič – Škriniar, De Vrij (D’Ambrosio, 84e), Bastoni (Dimarco, 64e) – Dumfries, Barella (Mkhitaryan, 63e), Brozović, Çalhanoğlu, Darmian (Gosens, 84e) – Correa (Džeko, 64e), Lautaro. Entraîneur : Simone Inzaghi.

Résultats et classement de Serie A
Dans cet article :
Dans cet article :

Par Adrien Candau

Articles en tendances
30
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen  (3-0)
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Leverkusen
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)
Logo de l'équipe Atalanta
Lookman au triple galop
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Bayer Leverkusen (3-0)
Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus MIL

Inter Milan