S’abonner au mag
  • France
  • Olympique de Marseille

L’OM et Longoria face au vide

Par Adrien Hémard Dohain

La saison prochaine, l’OM ne disputera aucune Coupe d'Europe : une première depuis cinq ans. Et la conséquence logique d’une saison complètement ratée, qui laisse un champ de ruines sur lequel Pablo Longoria va devoir reconstruire. Encore.

L’OM et Longoria face au vide

Fondée en 600 avant notre ère, Marseille est la plus vieille ville de France, et son Olympique, né en 1899, également l’un des doyens du football français. Mais cette ancienneté ne garantit pas la solidité des fondations. Au contraire. Comme souvent à l’approche de l’été, c’est un champ de ruines qui se dresse devant le président Pablo Longoria. Sauf que, cette fois, il n’est pas dû au départ précipité d’un entraîneur – comme ce fut le cas avec André Villas-Boas, Jorge Sampaoli et Igor Tudor –, mais bel et bien à une saison catastrophique conclue par une huitième place en Ligue 1 : la pire depuis le début de l’ère McCourt en 2016.

Reconstruire, encore et encore

Pour la première fois depuis cinq ans, et seulement la cinquième fois en vingt ans, l’Olympique de Marseille ne participera donc pas à une Coupe d’Europe en 2024-2025. Un échec retentissant pour une équipe qui restait sur deux podiums consécutifs en Ligue 1, et ne visait rien d’autre qu’une nouvelle qualification en Ligue des champions. « Finir 8e du championnat, c’est inadmissible. J’ai un fort sentiment de déception, avouait Pablo Longoria, dimanche soir, dans les coursives du stade Océane. On a eu des hauts et des bas, surtout des bas, et on finit à cette place parce qu’on ne mérite pas mieux. Ce n’est pas normal de n’être capable de gagner à l’extérieur que contre les quatre dernières équipes du championnat. Il y a un manque d’ambition, de personnalité dans l’effectif, de prise de conscience de ce que signifie le fait de jouer à l’OM. »

Cette colère froide du président espagnol de l’OM n’a rien de surfait. L’ancien directeur sportif du club sait que l’exercice 2023-2024 marque un véritable coup d’arrêt dans la dynamique qu’il a insufflée depuis qu’il a pris les commandes, en janvier 2021. Sous sa présidence, Marseille restait en effet sur trois saisons qui dégageaient le sentiment d’une progression constante, à l’image des deux derniers exercices conclus sur le podium : une première depuis l’ère Didier Deschamps. Et ce, malgré la propension de Longoria à revoir totalement sa copie chaque été, ce qui était l’un des griefs centraux lors de la fameuse réunion de crise de septembre – que certains racontent aujourd’hui comme une tentative de coup d’État interne raté contre l’Espagnol.

On veut trouver plus de stabilité, de cohérence, des attitudes plus positives que ce qu’on a pu connaître cette année, pour que ce soit beaucoup moins difficile de performer.

Pablo Longoria

Cette fois, Longoria n’aura de toute façon d’autres choix que de reconstruire, comme il l’a promis depuis Le Havre : « On va analyser les raisons de ce résultat et commencer à reconstruire pour la saison prochaine. Tout le monde doit faire son autocritique. » À commencer par lui-même. Car s’il a subi les départs de Jorge Sampaoli et d’Igor Tudor, Longoria a, dans les deux cas, opté pour un virage tactique radical, le contraignant à remodeler son effectif, ce qui a fini par déboussoler les amoureux du club. À écouter le président marseillais en cette fin de saison, il a semble-t-il entendu le message : « On veut trouver plus de stabilité, de cohérence, des attitudes plus positives que ce qu’on a pu connaître cette année, pour que ce soit beaucoup moins difficile de performer. »

Gasset, le dernier bal du pompier

Le but premier de l’OM et de Pablo Longoria, c’est donc de trouver un nouveau coach pour incarner ce projet, avant même de repenser un effectif qui pourrait perdre plusieurs cadres cet été (Balerdi, Aubameyang, Mbemba, Lopez, etc.). Depuis la nomination pour 100 jours du pompier de service Jean-Louis Gasset, l’OM s’active sur ce dossier, mais l’absence de Coupe d’Europe refroidit de nombreuses pistes à ce niveau, en plus de limiter le mercato qui s’annonce. En attendant de savoir qui relèvera le défi, les supporters marseillais ne peuvent que remercier Gasset, que peu ont pris au sérieux à sa nomination, et qui a rallumé la flamme phocéenne, notamment grâce à la Coupe d’Europe, tout en bricolant avec des bouts de ficelle une équipe souvent enthousiasmante devant son public.

« Je suis triste. À partir du moment où l’OM n’est pas en Coupe d’Europe, c’est une mauvaise saison. Ces gens, ce stade, méritent l’Europe toutes les années », a d’ailleurs soufflé le néoretraité, dont le successeur aura fort à faire pour égaler sa cote de sympathie. Un successeur dont le nom devra vite tomber pour mieux définir les contours d’un effectif exsangue, et dont on ne sait qui sera là à la reprise, à en croire Jordan Veretout au micro de Canal+ : « Les vacances vont faire du bien, pour les organismes, mais aussi pour la tête. Ceux qui reviendront l’année prochaine devront venir avec une autre mentalité. Ça ne suffit pas d’être de bons garçons, il faut aussi montrer des choses sur le terrain. Et ce qu’on a fait cette année ne suffit pas. »

Dans cet article :
L'OM officialise le départ de Vitinha
Dans cet article :

Par Adrien Hémard Dohain

À lire aussi
Articles en tendances
00
Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France  (0-0)
  • Euro 2024
  • Gr. D
  • Pays-Bas-France
Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France (0-0)

Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France (0-0)

Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France (0-0)
Logo de l'équipe France
Les notes des Bleus
  • Euro 2024
  • Gr. D
  • Pays-Bas-France (0-0)
Les notes des Bleus

Les notes des Bleus

Les notes des Bleus
11
Revivez Suisse-Allemagne (1-1)
  • Euro 2024
  • Gr. A
  • Suisse-Allemagne
Revivez Suisse-Allemagne (1-1)

Revivez Suisse-Allemagne (1-1)

Revivez Suisse-Allemagne (1-1)
22
Revivez le match Croatie - Albanie  (2-2)
  • Euro 2024
  • Gr. B
Revivez le match Croatie - Albanie (2-2)

Revivez le match Croatie - Albanie (2-2)

Revivez le match Croatie - Albanie (2-2)
20
Revivez Belgique-Roumanie (2-0)
  • Euro 2024
  • Gr. E
  • Belgique-Roumanie
Revivez Belgique-Roumanie (2-0)

Revivez Belgique-Roumanie (2-0)

Revivez Belgique-Roumanie (2-0)
10
Revivez Espagne-Italie (1-0)
  • Euro 2024
  • Gr. B
  • Espagne-Italie
Revivez Espagne-Italie (1-0)

Revivez Espagne-Italie (1-0)

Revivez Espagne-Italie (1-0)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

00
Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France  (0-0)
Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France (0-0)

Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France (0-0)

Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France (0-0)
13
Revivez Pologne - Autriche (1-3)
Revivez Pologne - Autriche (1-3)

Revivez Pologne - Autriche (1-3)

Revivez Pologne - Autriche (1-3)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Ligue 1

Actus OM

France