S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • J22
  • OM-Nice (1-3)

Le Gym fait sa loi à Marseille

Par Jérémie Baron
Nice fait sa loi à Marseille

Auteur d'un match exemplaire, le Gym a tenu le choc sur la pelouse de l'OM (1-3) et fait redescendre sur terre les Phocéens.

  Olympique de Marseille 1-3 OGC Nice

Buts : Malinovskyi (60e) pour l’OM // Diop (38e), Laborde (44e) & Brahimi (85e) pour le Gym

Vitinha d’un côté, Terem Moffi de l’autre : les deux recrues les plus chères de l’histoire de l’OM et de l’OGCN découvraient, en même temps et face à face, leurs nouvelles couleurs ce dimanche dans la fournaise du Vélodrome. Aucun des deux n’a trouvé la faille, mais le Nigérian, qui s’est un moment retrouvé entre Marseille et Nice durant ce mercato, pourra se dire qu’il a fait le bon choix, ce soir : venu avec de la dalle, du mordant et assez de courage pour résister à la machine d’Igor Tudor (qui n’avait plus perdu en Ligue 1 depuis octobre), le Gym a réalisé un gros coup à l’issue d’un match plaisant (1-3) et confirmé que Didier Digard savait où il allait. Toujours deuxième, l’écurie phocéenne voit néanmoins le RC Lens recoller.

Laborde, ça va barder

À défaut de climatiser lui-même le Vél’ en guise de joli pied de nez, Terem Moffi a bien failli se transformer en passeur décisif d’entrée de jeu pour Khéphren Thuram, auteur d’une reprise un poil trop croisée (3e). La première prise de balle dangereuse de Vitinha, elle, a capoté (8e), alors qu’une remise de Gaëtan Laborde a permis à Sofiane Diop de s’essayer à la demi-volée (9e). Jonathan Clauss, profitant d’un couloir niçois ouvert aux quatre vents en début de partie, a sollicité le solide Kasper Schmeichel (17e). Terrorisé par le pressing marseillais, le Gym a de nouveau été sauvé par son gardien dans la foulée, sur une tentative de Cengiz Ünder (22e), avant de répondre avec une offensive (mal) conclue par Bard (26e). Finalement, une frappe flottante de Laborde a mis à mal Pau Lopez et permis à Diop d’ouvrir le score de la tête (0-1, 38e). Un avantage qu’a bien failli supprimer Dante malgré lui, quelques secondes plus tard (40e). Après un drop de Vitinha (42e), Laborde a de nouveau fait mal aux locaux avec une action sur laquelle il a été à la passe pour Thuram, et à la finition après un nouveau mauvais renvoi de López (0-2, 44e).

Sans Payet ni Vitinha, éjecté à la pause, l’OM a mis toutes ses forces pour revenir, mais Jean-Clair Todibo s’est superbement interposé devant Ruslan Malinovskyi (50e), alors qu’à l’autre bout du terrain, Moffi a signé un rush fou avant de buter sur le portier olympien. Sur corner, Samuel Gigot n’a pas redressé sa tête (58e), mais après un quart d’heure de grosse pression, Clauss a trouvé Malinovskyi, qui a cette fois pu nettoyer la lucarne azuréenne (1-2, 60e), avant qu’Ünder ne soit à une jambe de Youssouf Ndayishimiye de l’égalisation (62e). À peine entré, Jordan Veretout a offert une balle en or à Clauss, trop excentré pour inquiéter Schmeichel (71e). Alexis Sánchez, lui, a gaspillé deux cartouches (79e, 84e), pendant que Jordan Lotomba (75e) et l’infatigable Thuram (84e) trouvaient López. Pour finir, le natif de Marseille Antoine Mendy (18 ans) a décalé Billal Brahimi, et l’international algérien a fait le reste, téléguidant le cuir dans le petit filet à l’aide de son pied gauche (1-3, 85e). Ça paraît presque trop facile.


  OM (3-4-2-1) : P. López – Mbemba (Kolašinac, 70e), Gigot, Balerdi – Clauss, Rongier (Veretout, 70e), Guendouzi (Ounahi, 82e), N. Tavares – Ünder, Payet (c) (Sánchez, 46e) – Vitinha (Malinovskyi, 46e). Entraîneur : Igor Tudor.

OGCN (4-3-3) : Schmeichel – Lotomba,, Dante (c), Todibo – Ramsey (Boudaoui, 66e), Ndayishimiye (Rosario, 73e), Thuram – Laborde (A. Mendy, 81e), Moffi (Barkley, 73e), Diop (Brahimi, 66e). Entraîneur : Didier Digard.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Jérémie Baron

Articles en tendances
30
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen  (3-0)
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Leverkusen
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)
Logo de l'équipe Atalanta
Lookman au triple galop
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Bayer Leverkusen (3-0)
Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Nice

Actus OM