S’abonner au mag
  • Mondial 2022
  • 8es
  • Maroc-Espagne (0-0, 3-0 TAB)

Les notes de Maroc-Espagne

Par Mathieu Rollinger, à l'Education City Stadium
Les notes de Maroc-Espagne

Emmenés par leurs hommes forts Bounou, Saïss, Amrabat et Boufal, les Marocains ont donné une leçon de résistance pour emmener l'équipe de handball de l'Espagne jusqu'aux tirs au but. Et c'est le gardien de Séville qui a éliminé son pays d'adoption, stoppant les essais de Sarabia, Soler et Busquets.

Gardien

Yassine Bounou

Un gardien aussi mal à l’aise avec ses pieds, mais qui n’en prend pas un en 120 minutes face à l’Espagne et sort tous les pénos qui se présentent à lui, c’est aussi rare dans ce Mondial que de croiser un Quick ailleurs qu’en France. Bounou, c’est le goût.

Note de la rédaction 9,5
Note des lecteurs 9.6/10

372 note(s)

Votre note /10


Unai Simón

Complètement esseulé au milieu des fans adverses pendant que ses potes attaquaient, il a pu être Ceuta en première période, Melilla en seconde et tout simplement submergé pendant les tirs au but : une enclave espagnole en territoire marocain.

Note de la rédaction ?
Note des lecteurs 3.7/10

173 note(s)

Votre note /10



Défenseurs

Achraf Hakimi

Il pourra envoyer un message à son ancien coéquipier Idrissa Gueye : lui non plus n’aime pas défendre les Olmo. Ce qui ne l’a pas empêché d’envoyer un arc-en-ciel jusque dans les filets, puis les siens en quarts.

Note de la rédaction 6/10
Note des lecteurs 8.2/10

340 note(s)

Votre note /10


Romain Saïss

Quoi de plus logique que de foutre des bouchons et de baisser la barrière quand on est né à Bourg-de-Péage. Toi-même tu Saïss.

Note de la rédaction 7/10
Note des lecteurs 8.3/10

320 note(s)

Votre note /10


Aymeric Laporte

Le seul vrai défenseur de cette équipe espagnole est donc français. « Didier Deschamps, merci beaucoup ! »

Note de la rédaction 7/10
Note des lecteurs 4.2/10

167 note(s)

Votre note /10



Sofyan Amrabat

Ennemi public numéro 1 des milieux espagnols (et il y en a beaucoup) : l’homme Amrabat.

Note de la rédaction 8,5
Note des lecteurs 9.3/10

356 note(s)

Votre note /10



Milieux

Azzedine Ounahi

Pour entrer dans un état de pleine conscience au karaté, on fait appel à l’unagi. Le Maroc avait lui l’Ounahi.

Note de la rédaction 7,5
Note des lecteurs 8.1/10

294 note(s)

Votre note /10


Hakim Ziyech

Il avait l’occasion de claquer une « Zidane contre Leverkusen en 2002 » , mais il s’est ravisé au moment d’armer sa volée. Ziyech dans le froc ? Non, son péno a réussi à laver tout ça.

Note de la rédaction 5,5
Note des lecteurs 7.4/10

304 note(s)

Votre note /10


Sofiane Boufal

Un mois à rider dans le désert d’un émirat, s’empiffrer de tapas et connaître la fast life : Soso a envoyé tout le contenu dont rêvent les jeunes et leura offert la meilleure des pubs pour la Ligue 1 Uber Eats. Même si son quotidien au SCO est bien plus morose, merci de dire à Complément d’enquête de laisser cet influenceur faire son travail.

Note de la rédaction 7/10
Note des lecteurs 7.9/10

294 note(s)

Votre note /10


Marcos Llorente

À force de se nourrir de viande maigre, de kiwis et de clous de girofle, Llorente s’est fait Boufal tout cru. Koundé peut le noter : la chaîne alimentaire est, elle, bien autorisée sur le terrain.

Note de la rédaction 4/10
Note des lecteurs 2.3/10

157 note(s)

Votre note /10


Sergio Busquets

C’est Sergio qui a fait lui-même la liste des tireurs. La prochaine fois, il se mettra en premier ou en dernier pour que son avenir international ne dépende pas de lui. Faut-il encore qu’il y ait une prochaine fois.

Note de la rédaction K.O.
Note des lecteurs 1.7/10

187 note(s)

Votre note /10


Pedri

Avec leurs sifflets fournis comme des appeaux, les supporters marocains pensaient pouvoir chasser de la Pedri. Mais c’est le Barcelonais qui leur a volé dans les plumes.

Note de la rédaction 6/10
Note des lecteurs 3.4/10

164 note(s)

Votre note /10


Gavi

L’Espagne a décidé de confier l’essentiel de sa force offensive à un petit bonhomme de 18 ans et d’1,73m. C’est leur Gavi, on le respecte.

Note de la rédaction 4,5
Note des lecteurs 3.2/10

169 note(s)

Votre note /10



Attaquants

Youssef En-Nesyri

C’est sympa et ça laisse un souvenir tenace d’un séjour passé au soleil ou d’un joli mariage, mais ça peut aussi déborder de partout et faire tache au moment de retourner au boulot. Un tatouage au En-Ne.

Note de la rédaction 3,5
Note des lecteurs 6.2/10

266 note(s)

Votre note /10


Paris S-G

Sarabia, Soler, Hakimi au point de 11 mètres : Châteauroux sait désormais ce qu’il lui reste à faire s’il veut passer le prochain tour de Coupe de France.

Note de la rédaction 1/3/10
Note des lecteurs 3.2/10

136 note(s)

Votre note /10



joueurs

Walid Cheddira

Manquer trois face-à-face en huitièmes de finale, en partant deux fois hors jeu : comment être après ça Walidé par la street ?

Note de la rédaction 1,5/10
Note des lecteurs 3.1/10

288 note(s)

Votre note /10



Donner une note

  • ou
    Passer d'un joueur à l'autre.

  • Choisir une note.
  • Enter
    Valider la note.
  • Echap
    Fermer le clavier.

Par Mathieu Rollinger, à l'Education City Stadium

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Maroc

Espagne