S’abonner au mag
  • Euro 2020
  • Gr. F
  • Hongrie-France (1-1)

Les Bleus étouffés par la Hongrie

Par Mathieu Rollinger, à la Puskás Aréna
Les Bleus étouffés par la Hongrie

Didier Deschamps avait sorti l'artillerie lourde pour aller chercher la qualification, mais elle lui a surtout permis de sauver l'essentiel face à une équipe hongroise intrépide et profitant de la moiteur des pieds français. Un match qui aura au moins le mérite de rappeler aux champions du monde que rien n'est jamais acquis. La preuve : les Français devront encore patienter pour composter officiellement leur billet pour les huitièmes, même s'ils sont en ballottage favorable.

Hongrie 1-1 France

Buts : Fiola (45e+2) pour la Hongrie // Griezmann (66e) pour la France

Gulácsi peut se rouler de bonheur sous les gobelets que lui envoient le parcage français, et la Puskás Aréna peut entonner fièrement son hymne, main sur le cœur. M. Oliver vient de siffler la fin d’un match où l’équipe de France a goûté à l’enfer. Dans une atmosphère suffocante, les hommes de Didier Deschamps ont été secoué comme rarement. La faute à la vaillance de la Magyarorszàg, mais aussi à des joueurs qui se sont liquéfiés face à la pression imposée. Et si Antoine Griezmann a réussi à arracher le point du nul, ce séjour à Budapest ressemble déjà à une vraie cure d’humilité.

Attila le Un

Trente degrés au thermomètre, trente-quatre en ressenti et certainement dix de plus au cœur du volcan. Et quand Benjamin Pavard fait un soleil au-dessus d’Attila Fiola, la couleur est annoncée : les Français se mettent dès l’entame du match dans le rouge. Pas autant que les crânes lisses des ultras hongrois, en train de cuire dans leur virage, mais quand même. Le latéral français, tout comme Varane ou Kimpembe, a déjà tout le mal du monde à contenir le brûlant Roland Sallai. L’attaquant de Fribourg est de tous les bons coups ou coups bas, mais parvient à donner le tournis aux Bleus, mais si c’est son partenaire et capitaine Ádám Szalai, victime d’un malaise, qui doit céder sa place au moment de la pause fraîcheur.

Pour voir les Bleus sortir de leur torpeur, il faut attendre la fin du premier quart d’heure, moment où Péter Gulásci effectue un double arrêt face à Benzema puis Griezmann. C’est ensuite N’Golo Kanté et Kylian Mbappé qui tentent de donner de l’air aux leurs, mais, esseulé, le Parisien manque par deux fois le cadre de la tête (17e et 21e). Pogba semble à côté de ses pompes, alors que Karim Benzema peut ruminer après avoir topé une remise de Mbappé (31e). Sur son banc, Didier Deschamps vitupère : ses gars sont pris à la gorge. Et quand certains supporters se dirigent déjà vers la buvette, Attila Fiola profite d’un renversement pour enfourcher Benjamin Pavard comme un vulgaire canasson et aller planter Hugo Lloris (1-0, 45e+2) . Les Magyars, descendant de peuples huns, peuvent rugir, alors que la chaleur ne devrait pas baisser dans le vestiaire tricolore.

Et marche à l’ombre

Si l’ombre a gagné du terrain, les Français n’ont pas forcément les idées plus claires à la reprise. Paul Pogba zone sans trouver de solution, et il faut un Kimpembe qui n’hésite pas à aller au charbon pour garder le contact. L’entrée d’Ousmane Dembélé modifie l’organisation (4-2-3-1), mais apporte aussi de la vitesse. Et sur un double crochet dont il a le secret, le Barcelonais heurte le poteau (59e). Finalement, alors que les Bleus tournent à plus de 60% de possession, c’est sur un contre que les choses se décantent. À la réception d’un coup franc, Lloris envoie un ballon dans le ciel de Budapest qui rebondit deux fois avant que Mbappé s’en saisisse, essaye de servir Benzema. Mais le centre est repoussé par Willy Orbán sur Griezmann qui permet à tout le clan bleu de souffler un bon coup (1-1, 66e).

De là à penser la machine réparée ? Que nenni, et Roland Sallai ne se prive pas de rappeler que les champions du monde sont toujours vulnérables. Giroud et Tolisso sont envoyés au feu, et si le premier arrive à mettre Mbappé sur le chemin du but, le gamin de Bondy tombe sur un Gulásci solide (81e). Le début d’un long siège qui ne verra plus jamais le mur hongrois se fissurer, même sur une ultime tête de Varane. Heureusement que les Portugais ne seront pas 60 000 mercredi prochain, pour le dernier match de ce groupe de la mort qui tient, pour le moment, toutes ses promesses.


Hongrie (3-5-2) : Gulásci – Botka, Orbán, At. Szalai – Nego, Kleinheisler (Lovrencsics, 84e), A. Nagy, Schäfer (Cseri, 76e), Fiola – Ad. Szalai (Nikolić, 26e), Sallai. Sélectionneur : Marco Rossi.

France (4-3-1-2) : Lloris – Pavard, Varane, Kimpembe, Digne – Pogba (Tolisso, 76e), Kanté, Rabiot (Dembélé, 57e, puis Lemar, 87e) – Griezmann – Benzema (Giroud, 76e), Mbappé. Sélectionneur : Didier Deschamps.

Résultats et classements de l’Euro 2020 Lilian Thuram : « À l'école, des enfants me traitaient de "sale noir" »

Par Mathieu Rollinger, à la Puskás Aréna

Euro 2020 - Gr. F - Hongrie-France (1-1)
Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Hongrie

Logo de l'équipe Hongrie
23 September 2022, Saxony, Leipzig: Soccer: Nations League A, Germany - Hungary, Group stage, Group 3, Matchday 5, Red Bull Arena. Hungary's Dominik Szoboszlai gestures. Photo: Tom Weller/dpa - Photo by Icon sport
23 September 2022, Saxony, Leipzig: Soccer: Nations League A, Germany - Hungary, Group stage, Group 3, Matchday 5, Red Bull Arena. Hungary's Dominik Szoboszlai gestures. Photo: Tom Weller/dpa - Photo by Icon sport
Pronostic Hongrie Monténégro : Analyse, cotes et prono du match des éliminatoires pour l'Euro 2024

Pronostic Hongrie Monténégro : Analyse, cotes et prono du match des éliminatoires pour l'Euro 2024

Pronostic Hongrie Monténégro : Analyse, cotes et prono du match des éliminatoires pour l'Euro 2024

France

Actus A. Griezmann

10
Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético
Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético