S’abonner au mag
  • Le Français du week-end
  • Bayern Munich

Le nouveau coup de Tel

Par Florian Cadu
Le nouveau coup de Tel

À trois mois du Mondial au Qatar, chaque match compte pour les internationaux français et potentiels membres de la liste de Didier Deschamps. Et ce week-end, c'est Mathys Tel qui a pris le combiné. Après s'être révélé au Stade rennais et avoir été transféré au Bayern Munich, l'attaquant de 17 ans a battu un nouveau record en inscrivant son premier but avec les Bavarois. De quoi envisager un joli destin pour l'espoir, que ce soit en Allemagne ou avec la France.

Une course vers l’avant pour rejoindre la surface de réparation, un centre en retrait d’Alphonso Davies pour le mettre dans les meilleures conditions possibles et une frappe sereine du gauche pour tromper Florian Müller : voilà les trois étapes nécessaires à Mathys Tel pour marquer à la fois l’histoire du Bayern Munich et son tout premier but avec les Bavarois, en championnat. Contre Stuttgart ce samedi, à l’occasion de la sixième journée de Bundesliga, l’ancien du Stade rennais recruté pour près de 30 millions d’euros a ainsi trouvé le chemin des filets en ouvrant le score à la demi-heure de jeu.

Pas assez pour offrir la victoire aux siens, qui ont concédé le match nul en raison d’un penalty de Serhou Guirassy concédé dans le temps additionnel, mais suffisant pour établir un record d’envergure : âgé de 17 ans et 136 jours, l’attaquant est devenu le plus jeune buteur de l’histoire de son club en championnat (devant Jamal Musiala, 17 piges et 205 jours). Après avoir déjà été le plus jeune de l’histoire de son club à être titularisé dans cette même compétition. Et après avoir déjà été le plus jeune de son club à marquer en coupe. C’était le 31 août 2022 d’un exploit personnel contre le Viktoria Cologne, pour un large succès (5-0) et une qualification facile. Il y a pire, comme début d’aventure allemande.

Plus facile au Bayern Munich qu’au Stade rennais

Jamais titularisé chez les professionnels et jamais buteur non plus lorsqu’il évoluait encore en Bretagne, Tel fait donc déjà mieux qu’en France alors qu’il a traversé les frontières il y a à peine un mois et demi. Ce qui n’a pas manqué de faire réagir Hasan Salihamidžić, le directeur sportif n’y allant pas par quatre chemins pour décrire sa satisfaction à propos de sa pépite à Sport 1 : « Il a 17 ans, mais il a des qualités que peu de gens ont dans le monde. À mon avis, c’est le meilleur talent d’Europe à ce poste. Il a le potentiel, l’instinct pour être grand… Quelle entrée en matière ! À l’entraînement, il montre beaucoup d’envie et il dispose de toutes les capacités requises afin de s’imposer au plus haut niveau. S’il continue à saisir sa chance et à exploiter son énorme potentiel, il aura un grand avenir. »

Vidéo

C’est que le Français n’a pas seulement fait trembler les filets, pour sa première présence dans le onze de départ en championnat. Dangereux et actif, l’ex de Clairefontaine a beaucoup tenté (trois frappes dont deux cadrées, personne n’a fait mieux) tout en se montrant plutôt précis (87% de passes réussies). Sans oublier d’oser le dribble, chose pas forcément évidente pour un nouvel arrivant qui n’a pas encore atteint la majorité. Qui plus est, le natif de Sarcelles a été remplacé par Leroy Sané à une demi-heure du terme et n’a donc disputé « que » 61 minutes.

Didier Deschamps aussi charmé que Julian Nagelsmann ?

Il faut dire que Tel, plus jeune joueur de l’histoire de Rennes à avoir foulé une pelouse pro (à seulement 16 balais et 110 jours), avait prévenu son monde avant de quitter l’Hexagone. Tous les éducateurs, interviewés ça et là, qui l’ont vu à l’œuvre dressent un portrait élogieux du môme : talentueux, évidemment, mais aussi complet et mature ou encore polyvalent. Un profil capable de s’adapter dans l’une des plus grandes structures du monde, et qui a charmé Julian Nagelsmann. « Il est fort, rapide. En plus, il peut jouer à plusieurs postes. Un jour, il pourra devenir l’un des meilleurs attaquants de la planète », a ainsi carrément lancé l’entraîneur munichois, en conférence de presse.

De là à le voir dans les petits papiers de Didier Deschamps, actuellement en train de peaufiner sa liste pour la Coupe du monde qui démarre en novembre ? Il est évidemment (beaucoup) trop tôt pour répondre par l’affirmative, la présence en sélection nécessitant un parcours bien plus fourni et expérimenté. Mais peut-être que le chemin des Bleus est plus court qu’il en a l’air, ou qu’il sera emprunté de manière plus rapide. « Il faut lui laisser le temps. C’est un 2005, il y a des étapes. On ne passe pas le bac sans avoir fait la seconde et la première. Il y a des choses à prendre en compte comme l’évolution de son physique, il ne faut pas le cramer. Il commence à s’entraîner avec le groupe, c’est déjà énorme », disait par exemple le président rennais Nicolas Holveck, finalement devancé par la rapide ascension de son poulain, au micro de RMC il y a une petite année. En tout cas, les premiers examens ont été passés avec un succès certain. À quand les diplômes en poche ?

Loïk Le Priol, assassin de Federico Aramburú, serait entré au GUD via le Kop of Boulogne

Par Florian Cadu

À lire aussi
Articles en tendances
Logo de l'équipe Bologna
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara
Nella foto: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) Photo Michele Nucci/LaPresse February 21, 2022 Bologna, Italy sport soccer Bologna Vs. Spezia calcio srl - Italian Football Championship League A TIM 2021/2022 - Renato Dall'Ara stadium
In the pic: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) - Photo by Icon sport
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara Nella foto: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) Photo Michele Nucci/LaPresse February 21, 2022 Bologna, Italy sport soccer Bologna Vs. Spezia calcio srl - Italian Football Championship League A TIM 2021/2022 - Renato Dall'Ara stadium In the pic: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) - Photo by Icon sport
  • Italie
  • Bologna
Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès
10
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
  • Ligue 1
  • J22
  • Brest-OM
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
Logo de l'équipe Nice
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Lyon-Nice (1-0)
L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage
22
Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille
  • C3
  • Barrages
Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille

Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille

Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille
Logo de l'équipe Nantes
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Nantes-PSG (0-2)
Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Le facteur Kyks
  • C1
  • 8es
  • PSG-Real Sociedad (2-0)
Le facteur Kyks

Le facteur Kyks

Le facteur Kyks

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

10
Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético
Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Revivez la victoire de l'Inter face à l'Atlético

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus BAY

France

Mathys Tel

01
Revivez Manchester United-Bayern (0-1)
Revivez Manchester United-Bayern (0-1)

Revivez Manchester United-Bayern (0-1)

Revivez Manchester United-Bayern (0-1)