• Mondial 2022
  • Quarts
  • Croatie-Brésil (1-1, 4-2 TAB)

La Croatie brise le rêve brésilien

Par Léo Tourbe

Bien qu'il ait ouvert le score dans la prolongation, le Brésil a été rejoint à quelques minutes du coup de sifflet final. Face à des Croates habitués aux tirs au but, les Brésiliens se sont plantés et sont éliminés du Mondial.

Croatie 1-1 (4-2, TAB) Brésil

Buts : Petković (117e) pour les Croates // Neymar (105e+1) pour la Seleção. Tirs au but réussis : Vlašić, Majer, Modrić, Oršić pour les Croates // Casemiro et Pedro pour les Brésiliens.Tirs au but manqués : Rodrygo et Marquinhos pour les Brésiliens.

On se demandait combien de temps on allait attendre avant de voir une équipe rentrer franco dans la sélection brésilienne. Réponse : en quarts de finale. Face aux Croates, premier adversaire sérieux qu’elle a croisé depuis le début du tournoi, la Seleção n’avait pas trop la tête à danser la samba. Et pour cause : Modrić & co ont cassé le rythme des Sud-Américains, surtout en première période. Traînés en prolongation, les Brésiliens pensaient que l’incroyable slalom de Neymar suffirait pour s’offrir la douzième demi-finale de leur histoire. Mais la Croatie a su arracher la séance de tirs au but, et à ce jeu-là, elle est injouable.

Contestés

Souvent trop respectée par ses adversaires depuis le début de la compétition, la Seleção est enfin tombée sur un os. Si le Brésil dégaine en premier avec une frappe de Vinícius Júnior, qui n’inquiète pas Dominik Livaković (5e), les Croates sont ceux qui réussissent le mieux leur entame. Les copains de Luka Modrić se créent même la plus belle opportunité de ce premier acte, lorsque Mario Pašalić est décalé à droite par Josip Juranović. Le joueur de l’Atalanta centre fort, mais ni Juranović, qui avait poursuivi son effort, ni Ivan Perišić ne parviennent à couper la trajectoire pour inquiéter Alisson (13e). Pour voir les Auriverdes jouer comme des Brésiliens, il faut attendre la 20e minute et l’accélération de Vinícius, qui s’appuie sur Richarlison dans la surface. L’attaquant des Spurs lui remet, et le Madrilène frappe à ras de terre, mais, heureusement pour Livaković, la forêt de jambes croates stoppe sa tentative.

Le joga bonito, lui, est mis au placard par ses adeptes, si ce n’est Neymar qui réalise un joli petit pont sur Marcelo Brozović (31e). Ce n’est que sur un coup franc qu’il frappe depuis la gauche et détourné par le mur que le Parisien se signale. Pas suffisamment pour foutre les jetons au portier croate (42e). Au retour des vestiaires, les Brésiliens tentent de choper les damiers à la gorge. Dans son couloir droit, Raphinha lance Eder Militão qui centre fort. Celui qui coupe la passe s’appelle Joško Gvardiol et force Livaković à une parade réflexe pour ne pas ouvrir le score contre son équipe (47e).

Livaković, le mur

La Seleção ne desserre pas l’étreinte et met enfin le gardien adverse à contribution, alors que Richarlison parvient à se retourner et lance un des autres peroxydés de l’équipe. Dans la surface, Neymar perd son face-à-face avec Livaković (55e). Dégoûtant, le gardien croate continue son festival, ce coup-ci devant Lucas Paquetá qui était parvenu, par un concours de contres favorables, à se présenter face au portier du Dinamo Zagreb (66e). Les hommes de Tite tiennent alors mieux le ballon que lors de la première période, mais les Croates forment une carapace relativement imperméable. De toute manière, les incursions brésiliennes, à l’image celle de Neymar (77e) ou de Paquetá (80e), se terminent de la même manière : stoppée par Livaković. Et donc, direction la prolongation.

Trop émotifs, les Brésiliens

Celle-ci ressemble aux 20 dernières minutes du temps réglementaire : une attaque-défense avec des Brésiliens qui tentent de s’infiltrer dans une défense croate, qui se contente de contrer. Bruno Petković, sur une de ses opportunités, efface deux joueurs à la gauche de la surface et donne à Brozović, qui arrive lancé. Mais le milieu de l’Inter vendange complet en tirant au-dessus (102e). Quelques minutes plus tard, Neymar part du milieu de terrain, fait un une-deux avec Rodrygo, puis un nouveau une-deux avec Paquetá. Le Parisien est dans la surface, a la lucidité de dribbler le gardien sur la droite et marque dans le but vide (0-1, 105+1e). Alors que la Croatie paraissait résignée, Mislav Oršić, à peine entré, déborde côté gauche et centre en retrait vers Bruno Petković dont la frappe en première intention est déviée par Marquinhos et termine dans le but d’Alisson (1-1, 117e). Livaković écœure une dernière fois Casemiro (120+2e), et les Croates arrachent les tirs au but. Et à ce petit jeu-là, la Croatie est imprenable. Rodrygo et Marquinhos foirent leur tentative et renvoient le Brésil à la maison. Il n’y aura pas de sixième étoile.


Croatie (4-3-3) : Livaković – Juranović, Lovren, Gvardiol, Sosa (Budimir, 110e) – Modrić, Brozović (Oršić, 114e), Kovačić (Majer, 106e) – Pašalić (Vlašić, 72e), Kramarić (Petković, 72e) , Perišić. Sélectionneur : Zlatko Dalić.

Brésil (4-3-3) : Alisson – Militão (Alex Sandro, 106e), Thiago Silva, Marquinhos, Danilo – Casemiro, Lucas Paquetá (Fred, 106e), Neymar – Raphinha (Antony, 56e), Richarlison (Pedro, 84e), Vinícius Júnior (Rodrygo, 64e). Sélectionneur : Tite.

Les notes de la Croatie

Dans cet article :

Dans cet article :

Par Léo Tourbe

Dernières actus

8
Henry allume Sofiane Diop pour sa célébration ratée Henry allume Sofiane Diop pour sa célébration ratée

Henry allume Sofiane Diop pour sa célébration ratée

Henry allume Sofiane Diop pour sa célébration ratée

15
La jolie boulette du CM de Gianluigi Donnarumma La jolie boulette du CM de Gianluigi Donnarumma

La jolie boulette du CM de Gianluigi Donnarumma

La jolie boulette du CM de Gianluigi Donnarumma

4
Vinícius encore victime d’insultes racistes à Majorque Vinícius encore victime d’insultes racistes à Majorque

Vinícius encore victime d’insultes racistes à Majorque

Vinícius encore victime d’insultes racistes à Majorque

7
Coman régale et le Bayern redémarre contre Wolfsburg Coman régale et le Bayern redémarre contre Wolfsburg

Coman régale et le Bayern redémarre contre Wolfsburg

Coman régale et le Bayern redémarre contre Wolfsburg

16
Brest tient bon face à Lens Brest tient bon face à Lens

Brest tient bon face à Lens

Brest tient bon face à Lens

Brésil

0
Romario revient sur les origines de son fameux pointu Romario revient sur les origines de son fameux pointu

Romario revient sur les origines de son fameux pointu

Romario revient sur les origines de son fameux pointu

4
La superbe pancarte de Richarlison pour Lucas lors d'un match U21 La superbe pancarte de Richarlison pour Lucas lors d'un match U21

La superbe pancarte de Richarlison pour Lucas lors d'un match U21

La superbe pancarte de Richarlison pour Lucas lors d'un match U21

150
Comment Dani Alves s'est retrouvé sur la case prison Comment Dani Alves s'est retrouvé sur la case prison

Comment Dani Alves s'est retrouvé sur la case prison

Comment Dani Alves s'est retrouvé sur la case prison

88
Daniel Alves en détention provisoire en Espagne Daniel Alves en détention provisoire en Espagne

Daniel Alves en détention provisoire en Espagne

Daniel Alves en détention provisoire en Espagne

16
João Miranda annonce sa retraite João Miranda annonce sa retraite

João Miranda annonce sa retraite

João Miranda annonce sa retraite

Croatie

37
Un choc Espagne-Italie en demi-finales de la Ligue des nations Un choc Espagne-Italie en demi-finales de la Ligue des nations

Un choc Espagne-Italie en demi-finales de la Ligue des nations

Un choc Espagne-Italie en demi-finales de la Ligue des nations

121
Lovren et Brozović fêtent leur troisième place avec des chants fascistes Lovren et Brozović fêtent leur troisième place avec des chants fascistes

Lovren et Brozović fêtent leur troisième place avec des chants fascistes

Lovren et Brozović fêtent leur troisième place avec des chants fascistes

79
Hakimi s'en serait pris verbalement à Infantino Hakimi s'en serait pris verbalement à Infantino

Hakimi s'en serait pris verbalement à Infantino

Hakimi s'en serait pris verbalement à Infantino

35
Luka Modrić veut continuer avec la Croatie après le Mondial Luka Modrić veut continuer avec la Croatie après le Mondial

Luka Modrić veut continuer avec la Croatie après le Mondial

Luka Modrić veut continuer avec la Croatie après le Mondial

8
Croatie : Luka Modrić, l'honneur est sauf Croatie : Luka Modrić, l'honneur est sauf

Croatie : Luka Modrić, l'honneur est sauf

Croatie : Luka Modrić, l'honneur est sauf