S’abonner au mag
  • Coupe du Roi
  • Demie aller
  • Barcelone-Real

Karim Benzema, la tournée du patron

Par Florian Cadu
Karim Benzema, la tournée du patron

Alors que le départ estival de Cristiano Ronaldo aurait pu lui faire du tort, Karim Benzema a au contraire succédé au Portugais dans le rôle du leader offensif au Real Madrid. Actuellement monstrueux, l'attaquant français fait l'unanimité et compte bien faire perdurer son état de grâce face à Barcelone ce mercredi soir en demi-finale aller de Coupe du Roi.

06/02/2018
Coupe du Roi
Diffusion sur

Personne ne peut dire combien de temps cela va durer. Car à Madrid, où la critique reste très facile, il est rare de voir un tel état de grâce s’éterniser sans discontinuer. Alors, il s’agit de profiter. Monstrueux actuellement, Karim Benzema se doit de kiffer sa situation. Et les yeux qui le contemplent se trouvent dans l’obligation d’ordonner des applaudissements à leur cerveau. Quant aux adversaires, ils n’ont d’autre choix que de subir.

Car depuis quelques semaines, le Français représente tout simplement le meilleur joueur – au moins offensif – du Real Madrid. Déjà auteur de dix buts (deux passes décisives) en 22 matchs de Liga (soit le double de son total de la saison dernière) et de trois en six parties de Ligue des champions, l’attaquant plante également en Coupe du Roi (quatre réalisations en quatre matchs) qui voit son équipe rencontrer Barcelone en demi-finale aller ce mercredi soir. Surtout, KB9 ne fait pas que faire trembler les filets : avant-centre moderne et ultra-complet, l’ancien Lyonnais dézone, décroche, crée le jeu… Le tout à la perfection.

Dans le vrai

Si bien que le bonhomme, parfois pointé du doigt par le passé, fait enfin l’unanimité. En témoignent les mots utilisés par la presse espagnole : AS parle d’un footballeur « génial » et d’un « leader offensif » qui « est dans sa meilleure forme depuis son arrivée au club en 2009 » – le comparant même à… Zinédine Zidane –, le Mundo Deportivo estime que « tout l’espoir des Merengues de faire un résultat au Camp Nou réside en lui » et Marca le présente comme un « magicien » .

Santiago Solari, lui, préfère souligner les sacrifices de son indispensable poulain tout en assurant ne pas être étonné de son rendement. « Il est dans un grand moment et réalise une superbe saison. C’est un joueur très généreux dans sa façon de comprendre le football, et il rend les joueurs autour de lui meilleurs. Il fait aussi de gros efforts dans le jeu. Il va jouer maintenant avec une fracture de la phalange, et est très généreux dans tout. C’est l’un des meilleurs au monde à son poste, a ainsi complimenté l’entraîneur en conférence de presse. Je suis désolé pour les personnes qui ont découvert Benzema la semaine dernière. Il est là depuis des années, c’est un joueur incroyablement talentueux. Karim a toujours brillé. »

Dans les cœurs

Pourtant, l’intéressé lui-même admet qu’il a changé. Alors que le départ de Cristiano Ronaldo à la Juventus durant le mercato estival aurait pu le perturber au regard de sa réelle complicité avec le Portugais, Benzema semble au contraire s’être encore davantage libéré. Comme si ses nouvelles responsabilités et le vide créé par l’absence de CR7 l’avaient rendu plus puissant. Et alors que beaucoup voyaient Gareth Bale dans le rôle du successeur, c’est finalement l’ancien Lyonnais qui est devenu le patron de la Maison-Blanche. C’est également lui qui, quand le Real allait mal en début de saison, permettait de sauver les meubles.

« C’est vrai qu’il y a un nouveau Karim : celui des buts et du football, assumait-il dans les colonnes de Marca, juste avant la finale du Mondial des clubs remporté par les Madrilènes grâce notamment à une passe décisive du boss sur l’ouverture du score de Luka Modrić. Mon engagement envers cette équipe est total, je sens que le groupe me fait confiance. L’ovation que j’ai reçue l’autre jour contre le Rayo Vallecano m’a fait sentir que le Bernabéu me respectait et me désirait plus que jamais. »

Dans l’histoire

Le must, c’est que le bonheur de Benzema se voit et rejaillit sur ses partenaires (hormis Isco, en pleine dépression sportive depuis l’arrivée de Solari, et Marcelo). Les sourires sont de sortie, l’ex-Gone prend du plaisir et ne fait pas de vague à l’extérieur des pelouses. À tel point qu’on se demande vraiment s’il s’agit bien de l’homme qui s’est disputé avec Didier Deschamps et qui n’a plus été convoqué en équipe de France depuis trois ans et demi.

Devenu le sixième meilleur buteur de l’histoire de son club après avoir planté un doublé contre Gérone le 31 janvier 2019 et le quatrième meilleur réalisateur de l’histoire de la C1 avec un pion contre le Viktoria Plzeň le 7 novembre 2018, le Monsieur en est à 209 caramels avec la Casa Blanca. Seuls Ferenc Puskás, Santillana, Alfredo Di Stéfano, Raúl et Ronaldo font mieux. Il ne lui reste désormais qu’une chose à prouver : que son Real peut gagner un titre sans Cri-Cri. Et la Coupe du Roi est le chemin le plus rapide pour y arriver.

Par Florian Cadu

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Real Madrid

Logo de l'équipe Real Madrid
Vinicius Junior of Real Madrid CF during the La Liga match between Real Madrid and Valencia CF played at Santiago Bernabeu Stadium on November 11, 2023 in Madrid, Spain. (Photo by Cesar Cebolla / Pressinphoto / Icon Sport) - Photo by Icon sport
Vinicius Junior of Real Madrid CF during the La Liga match between Real Madrid and Valencia CF played at Santiago Bernabeu Stadium on November 11, 2023 in Madrid, Spain. (Photo by Cesar Cebolla / Pressinphoto / Icon Sport) - Photo by Icon sport
Pronostic Real Madrid Leipzig : Analyse, cotes et prono du 8e de finale retour de Ligue des Champions (+100€ DIRECT offert)

Pronostic Real Madrid Leipzig : Analyse, cotes et prono du 8e de finale retour de Ligue des Champions (+100€ DIRECT offert)

Pronostic Real Madrid Leipzig : Analyse, cotes et prono du 8e de finale retour de Ligue des Champions (+100€ DIRECT offert)
Logo de l'équipe Real Madrid
Partido LaLiga EA Sports disputado entre Cádiz y Real Madrid. En la imagen, Rodrygo celebra el primer gol del Real Madrid con Bellingham
Partido LaLiga EA Sports disputado entre Cádiz y Real Madrid. En la imagen, Rodrygo celebra el primer gol del Real Madrid con Bellingham LaLiga EA Sports match played between Cádiz and Real Madrid. In this picture, Rodrygo celebrates the first goal for Real Madrid with Bellingham. Photo by Icon Sport
Pronostic Valence Real Madrid : Analyse, cotes et prono du match de Liga

Pronostic Valence Real Madrid : Analyse, cotes et prono du match de Liga

Pronostic Valence Real Madrid : Analyse, cotes et prono du match de Liga

Karim Benzema

Actus C. Ronaldo