S’abonner au mag
  • Serie A
  • J16
  • Napoli-Parme

Gattuso : voir Naples et grandir

Par Adrien Candau
Gattuso : voir Naples et grandir

Nommé entraîneur de Naples en remplacement de Carlo Ancelotti, Gennaro Gattuso fait ses grands débuts au San Paolo ce samedi, face à Parme. La première étape d'un nouveau défi qui le verra piloter l'un des effectifs les mieux fournis d'Italie, qu'il aura pour mission d'emmener tout droit en C1 la saison prochaine.

À l’heure de remplacer son mentor, Carlo Ancelotti, sur le banc napolitain, Gennaro Gattuso a dû faire un peu de géographie locale. Le natif de Cosenza, en Calabre, ne s’est notamment pas privé de rappeler que, s’il a joué au Milan pendant de longues années, son Italie à lui pointe en réalité vers l’autre bout de la Botte : « Je pense en calabrais, alors je dois me forcer à transformer le dialecte en italien. Je suis fier d’être du Sud. » Voilà donc Rino, 41 piges au compteur, propulsé aux commandes d’un Napoli qui flirte dangereusement avec le vide depuis plusieurs mois. Un exercice aussi périlleux qu’exaltant : si le groupe napolitain est désuni depuis plusieurs semaines, Gattuso dispose pour la première fois de sa carrière d’un des trois meilleurs effectifs de Serie A, sur le papier.

C1 objectif

Il va cependant falloir d’abord recoller les morceaux d’une équipe ravagée par le conflit sans issue qui oppose depuis début novembre les joueurs à leur direction. De Laurentiis fait au moins mine d’y croire, lui qui a présenté son nouvel entraîneur en lui collant un nouveau blase flatteur : « Voilà venue l’heure de Ringhio Starr, ça peut être son nouveau surnom ça ! » Le président napolitain a ensuite assisté au premier entraînement donné par Rino à Castel Volturno, ce qui ressemble à une volonté de rapprochement avec un effectif qui lui avait ouvertement désobéi il y a un mois et demi.

Réamorcer le dialogue, fluidifier le rapport entre les joueurs et la direction sera donc l’une des missions prioritaires de Gattuso, qui sait qu’il lui faudra rapidement obtenir des résultats probants : à huit points de Cagliari et de la première place qualificative pour la C1, Naples n’a plus le droit à l’erreur : « Cette équipe ne peut pas rester en dehors de l’Europe. Le but est de se qualifier en Ligue des champions. Nous avons deux matchs avant la pause hivernale et nous devons nous rattraper » , assume d’emblée Gattuso. Est-ce seulement réalisable ? Peut-être, au regard de ce que Rino a réalisé sur le banc du Milan. Avec un effectif de bien moindre qualité que celui dont il dispose désormais au Napoli, il avait notamment atteint la 5e place de Serie A lors de l’exercice 2018-2019. Un résultat honnête pour un Milan en crise. Reste que la manière, elle, n’avait pas impressionné grand monde, le Diavolo se distinguant plus pour sa rigueur derrière (seulement 36 buts encaissés, 3e meilleure défense du championnat), que par la flamboyance de son jeu offensif.

Quelques promesses, quelques limites aussi

La défense napolitaine, justement, sera l’un des chantiers de l’entraîneur italien : aucun joueur ne donne toujours réelle satisfaction au poste d’arrière gauche, et l’axe central Koulibaly-Manolas est pour l’instant l’une des grosses déceptions de la saison azzurra. Si, au regard de son parcours, Gattuso semble armé pour solidifier l’organisation tactique napolitaine, sa capacité à travailler et réfléchir une animation offensive efficace pose encore question. Le neo Mister napolitain a déjà annoncé sa volonté de délaisser le 4-4-2 d’Ancelotti pour repasser au 4-3-3, un système que les Partenopei connaissent bien, pour l’avoir intensément pratiqué pendant le mandat de Sarri.

Voilà qui pourrait peut-être ressusciter de vieux automatismes devant, alors que Milik, souvent décisif quand il n’est pas blessé, devrait assumer la pointe de l’attaque. Le nom des titulaires assignés aux ailes reste encore mystérieux, alors que Lozano, Zieliński, Callejón, Insigne, voire Mertens sont autant de postulants crédibles. À en croire la Gazzetta dello Sport, les trois derniers cités pourraient cependant partir avec un léger train de retard, leurs contrats, qui expirent la saison prochaine, pouvant ne pas être renouvelés, en raison de leur implication dans la fronde qui a opposé les joueurs à leur président. Au milieu de terrain, on se dirigerait face à Parme ce samedi vers une doublette Allan-Fabian Ruiz, accompagnée d’un autre joueur au profil plus défensif, comme le jeune Macédonien Elmas. Quelques ajustements, mais rien de révolutionnaire en somme, alors que Gattuso n’a de toute façon pas le temps de travailler des automatismes avec ses nouveaux poulains et va devoir gober des points tout de suite. Une certitude demeure : s’il réussit à qualifier le Napoli pour la C1, Rino aura passé le nouveau palier d’une carrière d’entraîneur que l’Italie du football serait curieuse de voir décoller.

Par Adrien Candau

Tous propos issus de la Gazzetta dello Sport

Articles en tendances
23
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
  • C1
  • Quarts
  • PSG-Barcelone
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
43
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
  • Ligue 1
  • J29
  • Lyon-Brest (4-3)
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
Logo de l'équipe Bayer 04 Leverkusen
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Bundesliga
  • J29
  • Leverkusen-Brême (5-0)
Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM    Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Paris sportifs
Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)
21
Revivez Benfica-OM (2-1)
  • C3
  • Quarts
  • Benfica-OM (2-1)
Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
10 Ousmane DEMBELE (psg) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
10 Ousmane DEMBELE (psg) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine