S’abonner au mag
  • C1
  • Quarts
  • Atalanta-PSG (1-2)

L’Atalanta Bergame, éliminée les armes à la main

Par Adrien Candau
L’Atalanta Bergame, éliminée les armes à la main

Fidèle à ses principes, l'Atalanta a harmonieusement déroulé son habituelle partition collective, avant d'immanquablement déjouer et reculer dans la dernière demi-heure d'un match qu'elle aura été à cinq minutes de remporter. La Dea n'a pas attrapé l'impossible, mais on est prêt à parier que l'Europe se souviendra de ces Nerazzurri-là.

C’est l’histoire d’un film d’auteur, monté avec pas grand-chose. Au générique de fin, on retrouve un réalisateur un peu népotique, mais visionnaire nommé Gasperini, un acteur de Serie B génial, ignoré par les écuries blockbusters du foot mondial surnommé Papu Gómez et un paquet de types que beaucoup de monde considérait auparavant comme des éternels figurants. Mais l’Atalanta avait dans ses tiroirs un script qui décalque les mirettes et cette drôle de passion virale, que transmettent les équipes dont le collectif transforme les individualités, aussi quelconques soient-elles. La Dea l’a encore démontré ce mercredi face au PSG, en jouant ses gammes habituelles, au moins pendant une heure de jeu.

Bergame courageuse

Bizarrement, voilà pourtant un match que le PSG aurait pu remporter sur une marge beaucoup plus confortable, si les Parisiens avaient été plus réalistes face à la cage de Sportiello. Les Bergamasques ont laissé des espaces souvent kamikazes dans leur dos, et la chose, justement, ne doit rien au hasard. Avant l’entrée de Mbappé à l’heure de jeu, l’Atalanta a fait ce qu’on attendait d’elle : elle a imposé son marquage individuel, asphyxiant la relance parisienne, défendant systématiquement en avançant, ce qui constitue, rappelons-le, l’idée matricielle du football de Gasperini. Un parti pris jusqu’au-boutiste qui laissait en contrepartie des boulevards aux Parisiens en contre, portés à bout de bras par un Neymar stellaire, mais maladroit dans le dernier geste. Résultat : l’Atalanta a longtemps dominé les Franciliens, miniaturisés par le jeu en pivot gargantuesque de Zapata, la virtuosité technique de Gómez, les montées ravageuses de Hateboer et les dégazonnages osés des défenseurs bergamasques. Illustration sur le but de la Dea, inscrit par Pašalić, à la conclusion d’une action initiée par Toloi, pourtant défenseur droit de l’arrière-garde de Gasperini.

Grazie pour ce moment

Comme souvent transcendée par la qualité de son collectif et de son animation, la Dea doit néanmoins composer avec un équilibre fragile. À cet égard, la sortie de Gómez sur blessure à l’heure de jeu, remplacé par Malinovskyi, a considérablement amoindri la mainmise technique des Nerazzurri. Les limites du banc bergamasque, évidemment moins garni que celui de son adversaire du soir, se sont également fait ressentir. L’Atalanta, dominée et physiquement cramée dans la dernière demi-heure, a même dû renoncer à son football signature, pour mettre de l’eau dans son vin. L’entrée de Mbappé, passeur décisif sur le second but parisien, a aussi visiblement effrayé les Lombards, qui ont évolué beaucoup plus bas, assagi leur pressing sur la défense et se sont contentés de balancer un peu trop systématiquement sur Zapata, qui n’avait plus grand-chose dans les chaussettes. On pardonnera sans doute cette concession à une équipe qui n’en a quasiment fait aucune, au sein d’une campagne européenne aussi jouissive qu’irrationnelle : les Nerazzurri se sont notamment extirpés de leur groupe de C1, après avoir pourtant perdu leurs trois premiers matchs de phase de poules. Un grain de folie indispensable à la Coupe d’Europe que l’Atalanta a joyeusement saupoudré sur le continent. Voilà qui mérite une formule simple, mais limpide, à l’heure de quitter les gars de Gasperini : grazie ragazzi e a presto, tout simplement.

Par Adrien Candau

Articles en tendances
23
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
  • C1
  • Quarts
  • PSG-Barcelone
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
43
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
  • Ligue 1
  • J29
  • Lyon-Brest (4-3)
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
Logo de l'équipe Bayer 04 Leverkusen
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Bundesliga
  • J29
  • Leverkusen-Brême (5-0)
Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM    Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
Kylian Mbappe (forward; Paris Saint-Germain) during the UEFA Champions League match between Real Sociedad vs Paris Saint-Germain UEFA Champions League at Reale Arena / Anoeta Stadium on March 5, 2024 in Donostia / San Sebastian, Spain. Photo by ABACAPRESS.COM Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Paris sportifs
Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic PSG Barcelone : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)
21
Revivez Benfica-OM (2-1)
  • C3
  • Quarts
  • Benfica-OM (2-1)
Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Revivez Benfica-OM (2-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
10 Ousmane DEMBELE (psg) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
10 Ousmane DEMBELE (psg) during the UEFA Champions League Quarter-finals match between Paris and Barcelona at Parc des Princes on April 10, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Pronostic Barcelone PSG : Analyse, cotes et prono du quart de finale de Ligue des champions (+100€ de bonus offerts en CASH)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine